«Faut qu'on Zorbe»

Trip Start Mar 14, 2014
1
35
42
Trip End Apr 19, 2014


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of New Zealand  , North Island,
Monday, April 14, 2014

Héhé,

beau matin gris dans la ville des oeufs pourris.  Joa part se chercher un café : 2 laits, un souffre...hahaha!  Sans blague, il fait gris, mais ça ne nous empêche pas de sortir et d'aller marcher au mont Ngongotaha.  On fait donc une marche de santé d'une heure environ.  On était dans le brouillard, mais ça ajoute à la magie comme dirait Joa. 

On retourne ensuite au centre-ville de Rotorua pour faire un peu de shopping.  Après quelques achats de souvenirs, on dîne et on repart.  On décide de suivre le conseil de Tim et d'aller voir des faucons à Wingspan National Bird of Prey Centre.  Il s'agit d'une réserve de faucons et autres oiseaux de proie.  Un peu comme «Chouette Alors» au Québec, ils recueillent des oiseaux blessés ou des oeufs abandonnés pour les entraîner et éventuellement les retourner dans la nature.  On a pu voir dans les volières des MorePork (Ruru en maori), le petit hibou que nous avions vu dans notre marche nocturne à Okarito. 

Ensuite, nous avons eu une démonstration d'environ une heure sur les faucons de Nouvelle-Zélande.  Les Karearea (faucon en maori) sont des faucons qui se retrouvent seulement en Nouvelle-Zélande.  Ils sont bien entraînés à attraper des leurres et à montrer leurs prouesses aux touristes.  On a donc pu les voir de de très près.  On a eu l'occasion qu'ils se tiennent sur nos mains ... et même sur nos têtes.  Fou!  Ça valait le détour.  Surtout que Ozzy, le faucon mâle, sera le prochain oiseau à apparaître sur les 20$NZ.  Hé oui, on pourra dire qu'on a rencontré une «star».

Pour le reste de l'après-midi, nous avions une température grise et de ti-crachat constant.  Nous avons donc pris le taureau par les cornes et sommes allés faire du Zorbing.  Le Zorbing est une invention néo-zélandaise.  Il s'agit d'une bulle formée de 2 sphères concentriques.  On entre à l'intérieur et on roule jusqu'au bas d'une pente.  On peut faire la descente seul ou à deux et «wet» ou «dry».  On a choisi la descente «wet».  Donc, ils ajoutent de l'eau dans la bulle pour aider au glissement.  Dans la descente à sec, on est attaché, mais pas dans la descente mouillée.  Ainsi, nous avons descendu à 2 pour la première descente en ligne droite.  Puis, chacun notre tour, nous avons fait une descente solo en zigzag.  Par chance que l'eau était chaude dans la bulle, car dehors, il faisait environ 14°C.  Après nos 2 descentes, quoi de mieux qu'une bonne douche chaude et un bon thé (pour Joa) dans notre hôtel de princesses. 

Nous sommes ensuite allés souper au Pub, puis retour à l'hôtel pour la dernière nuit dans notre lit princier. 


Slideshow Report as Spam

Comments

andré on

vous allez en avoir des souvenirs et des nouvelles expériences !!
Pour le " Zorbe" ça doit-être plus dur quand vous remontez...........

J'ai montré les photos du faucon à " Reese" et il semblait un peu jaloux ......
Ne pas vous surprendre s'il vs boude un peu au retour.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: