Wellington

Trip Start Aug 09, 2012
1
30
34
Trip End Dec 23, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of New Zealand  , Wellington,
Saturday, December 8, 2012

En seulement 3h de ferry nous arrivons à Wellington et nous sentons très rapidement pourquoi Wellington est surnommée The Windy City. En effet, la ville connaît en moyenne 174 jours par an avec un vent de force 8 (environ 70km/h), Mary Poppins n'aurait jamais pu atterrir avec son parapluie. Les températures s'en ressentent et nous remettons illico nos coupe-vents.

Wellington est devenue la capitale de la Nouvelle-Zélande en 1865 et compte 400 000 habitants. Peter Jackson résume bien l'ambiance de cette ville : « Ce n'est pas une petite ville, c'est un grand village ». Wellington est une ville dans le vent, dynamique, avec une âme et malgré le vent (et la pluie) nous prenons plaisir à arpenter les rues. Wellington, c'est aussi la ville du cinéma néo-zélandais et le quartier des studios a même été renommé Welliwood. A défaut de trouver la maison de Peter Jacskon pour y glisser un CV, nous avons visité la Weta Cave, le studio d'effets spéciaux du sus-mentionné Peter et qui a travaillé notamment sur.... Le Seigneur des Anneaux et The Hobbit ! Nous apprendrons que cette société a également travaillé sur de nombreux autres projets. Après le film de présentation, nous avons toutes les trois envie de bosser pour eux ; en plus de faire des trucs géniaux (un Gollum énorme, des armes de l'espace, la forêt d'Avatar...), même les standardistes ont l'air ravi de bosser dans cette boîte ! On profitera d'être là pour prendre quelques photos avec un Urukaï et faire coucou à Gandalf.
  
Nous partirons ensuite nous promener sur le Mont Victoria, un des monts qui entourent la ville et qui a aussi servi au tournage du Seigneur des Anneaux. En parlant du Seigneur des Anneaux, il faut savoir que la NZ n était pas préparée à l'engouement qu'a suscité la trilogie. Les compagnies aériennes étaient débordées (il fallait attendre deux ans pour pouvoir avoir un vol), les hôtels surbookés et il n'y avait pas vraiment de tours touristiques autour de ce thème. Ils se sont bien rattrapés depuis et il est possible de suivre les traces de Frodo et ses amis dans tous le pays. Il est donc facile de comprendre que la sortie de The Hobbit hier est un évènement majeur ici et spécialement à Wellington. Des affiches de Bilbo recouvrent la ville, une sculpture immense de Gandalf décore l'un des principaux cinémas du centre-ville et des silhouettes de Hobbits parcourent les toits ! 

Mais revenons à nos moutons. Notre guide est formel, Wellington se vit le soir ! Il n'en faudra pas plus pour nous convaincre d'aller boire un verre dans Cuba Street, la rue des bars et des restos pour terminer cette première journée dans l'île Nord. Nous attaquons la journée du lendemain par la visite du musée (si si, un musée) Te Papa, le bijou de la ville. Ce musée gratuit s'étendant sur 5 étages est une sorte de musée d'histoires naturelles ultra tendance et interactif. Nous y verrons le seul véritable calamar géant au monde, on vous rassure il est mort et gardé dans du formol. Ce monstre sous-marin a un corps de 2,5mètres (environ la taille d'une roue de camion), des dards énormes, 6 bras,2 tentacules pouvant mesurer jusqu'à 2m ! De quoi faire un paquet de beignets de calamar frit ! On file ensuite faire une simulation d'un tremblement de terre avant de finir par un cours d'histoire sur les Maoris et l'arrivée des Britanniques en Nouvelle-Zélande. 2H30 plus tard, il est temps de se diriger vers Zealandia. 

Zealandia est une réserve animalière créée dans les années 1990 et qui tente de recréer exactement l'environnement de la NZ tel qu'il était avant l'arrivée de l'Homme. En effet, en arrivant en NZ, les Maoris et les Britanniques ont importé de nombreuses espèces qui n'étaient pas présentes auparavant : possums, chats, rats.... En gros, il n'y avait aucun mammifère en NZ, seulement des oiseaux qui n'avaient donc pas de prédateurs. Zealandia est donc un parc clôturé où a été réintroduit des espèces endémiques en voie de disparition : des Takahne (une grosse poule), des kakas (des perroquets), des lézards, des grenouilles et des... kiwis, les stars du pays. 
Le kiwi étant un animal nocturne, nous voilà parties, lampe frontale en poche, k-way sur les épaules, pour un tour guidé de nuit afin de rencontrer enfin ce petit oiseau qui ne sait pas voler. Dès notre arrivée, on nous met tout de suite dans l'ambiance en nous passant un film qui montre les dégâts fait par l'Homme : destruction de l'habitat, introduction d'animaux-pestes... On regrette de suite de trouver les possums mignons et d'avoir utiliser des allumettes en bois pour faire chauffer l'eau des pâtes...Après le film, nous partons à la découverte du parc. La grille d'entrée nous fait fortement penser à Jurassic Parc alors on se rappelle que la règle de survie face à un T-Rex c'est de ne pas bouger. 

La visite commence bien et nous voyons toutes sortes d'oiseaux (des Tui, des kakas, des takahne). Tout à coup, nous entendons un bruit complètement différent, la guide est sur le qui-vive, c'est un kiwi !!! Nous voilà parti en courant silencieusement avec l'espoir de voir l'animal, qui, vu le bruit doit être à 2m de nous maximum. Malheureusement nous arrivons trop tard et nous ne le verrons pas.... nous ne verrons d'ailleurs aucun kiwi pendant ce tour malgré tous les efforts de notre guide qui est un peu Ace Ventura en NZ : elle entend les animaux à des kilomètres à la ronde, est capable de reconnaître leur chant et renifle les feuilles pour sentir la crotte de kiwi ! À ce stade, on se demande si en fait ce n'est pas un canular et qu'en fait il n'y a aucun kiwi et que les autres animaux ont été payés pour satisfaire les touristes... C'est un peu déçues que nous repartons mais Mère Nature a elle aussi le droit de se reposer et comme dira notre guide : « Bon ok, nous n'avons pas vu de kiwi mais on l'a entendu très clairement et nous avons vu deux grenouilles ! » Super, merci Georgette...

Pour la dernière matinée de Lauréline, nous irons prendre un petit déjeuner de champion dans le
centre ville et nous irons faire un tour sur le bord de mer avec son plongeoir gratuit (imaginez un plongeoir sur le Pont des Arts) et où un marché de Noël a été installé, avant de nous rendre à
l'aéroport. Notre prochaine destination : le Tongariro National Park, LA merveille de l'île nord.

PS : Merci à tous de nous avoir dit que Miss France était bourguignonne! Nous ne sommes pas peu fières ;-)
 
Fun Facts: 

 
Objet perdu: Le Thermos tout neuf, acheté au début de la NZ. Bon on soupçonne Lauréline d'être partie avec.

Nourriture : Tout comme les Australiens, les Néo-Zélandais sont fans des pies fourrées (à la viande, au curry, au poulet à ce que vous voulez!). Nous avons goûté pas la meilleure expérience culinaire de l'année alors on attend de goûter les sausage rolls

Anthropologie : Les Kiwis semblent souffrir d'un complexe d'infériorité... Tout ce qu'on rencontre est le meilleur, le plus grand, le plus beau, etc... du monde... Nous avons donc eu droit à la capitale mondiale de la moule, la capitale la plus au Sud, les meilleurs oeufs frais du monde etc...

Musique : Des chants de Noël à tous les coins de rue!

Maxime : Vous ne sentez une odeur musquée ? C'est une crotte fraîche !

Faune : Deuxième plantage de Mère Nature, elle nous cherche ou quoi !

Ephéméride : Ici on ne dit pas s'il va faire beau ou bien pleuvoir, on vous dit juste que ça
va souffler.  
Slideshow Report as Spam

Comments

le pere on

recu nouvelles a 5h35 ce matin .a tu vu explications sur AVRO?
bon retour a laure....et bieses atoutes

Sophie on

Je suis à la bourre dans ma lecture, mais je continue à bien penser à vous, profitez bien des derniers jours et à la semaine prochaine :)))))
Bisous

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: