La route du phoque

Trip Start Aug 09, 2012
1
26
34
Trip End Dec 23, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of New Zealand  , South Island,
Monday, November 19, 2012

Nous nous dirigeons donc vers Milford Sound, la partie des fjords néo-zélandais la plus simple à
atteindre. Cela reste tout de même une expédition, alors qu'à vol d'oiseau Milford Sound se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Queenstown, la seule route pour y parvenir nous fait faire un détour de 5h. Qu'importe, la route est encore une fois magnifique même sous la pluie. Nous arrivons enfin dans la région des Fjords. Nous découvrons donc qu'un fjord désigne une vallée glaciaire très profonde, habituellement étroite et aux côtes escarpées, se
prolongeant en dessous du niveau de la mer et remplie d'eau salée et douce (merci Wikipédia). En gros, c'est des montagnes qui prennent naissance dans la mer. L'eau des glaciers et de la mer se mélangent pour donner une étendue très peu salée. Il faut également savoir qu'il pleut en moyenne 290 jours par an dans cette région et que les précipitations peuvent atteindre 7m/an. On s'était préparé à faire notre tour de bateau (la meilleure façon de découvrir les fjords) sous la pluie mais nous avons encore une fois de la chance avec le temps et nous aurons droit à quelques eclaircies! Les montagnes s'élevant majestueusement, entourées de brume matinale sont le repères des otaries et les chutes d'eau sont présentes tout le long de la ballade. Nous sommes enchantées et repartons accompagnées par les Keas, les seuls perroquets alpins au
monde. 

Nous continuons notre route du sud de l'île en passant par Cliffden, où nous attend une expédition Indiana Jones! Une grotte labyrinthique de 300m de long à visiter sans guide... Lampe frontale bien installée sur la tête, nous nous enfonçons dans cette grotte où nous rencontrons deux hollandais dont l'un fait demi tour au bout de 10m. C'est donc accompagnées de notre nouvel ami que nous passerons une heure sous terre où nous voyons quelques glowworms (vers luisants). Nous serons malheureusement stoppés avant la fin de notre périple par une piscine formée par les pluies de la veille. Nous faisons donc demi-tour (et nous nous perdons aussi un peu...) et reprenons la route pour arriver à Bluff, la ville la plus au sud de la Nouvelle Zélande, notre point le plus bas de notre voyage (nous sommes à moins de 4500km du Pôle Sud!). 

La suite de notre périple nous amène dans les Catlins, la côte sud-est de l'île. Les plages des Catlins sont le repères de toutes sortes de "seals", THE animal de cette partie du voyage. Nous voyons donc des lions de mer néo-zélandais, des pépères de 400 kilos qui se prélassent au soleil, ainsi que des phoques de Nouvelle Zélande, nettement plus petits. Les plages sont belles, y'a des phoques, y'a du soleil, on est au poil! La route nous mène à Purpoise Bay où nous apercevons des dauphins Hector, les plus petits dauphins du monde, endémiques de NZ. Ils sont dans l'eau, nous sommes sur la plage, nous ne verrons malheureusement que les
ailerons. La prochaine plage est le lieu de villégiature des manchots antipodes, qu'on ne trouve aussi qu'en NZ. Nous en verrons deux avant de repartir sur les routes. 

Nous recroiserons des manchots antipodes et des phoques à Nugget point, juste avant Kaka Point (y'a rien à kaka point, c'est de la merde) et arriverons à Dunedin et la Otago Peninsula. Dunedin est une ville de 120 000 habitants, de centaines de phoques et autant de manchots 
pygmés et antipodes. Nous aurons la chance de voir tout ce beau monde lors de notre passage! Mais THE animal de cette péninsule c'est l'albatros. C'est au sur tacquet, armée de notre capuche pour traverser le pays des fientes que nous voyons notre premier albatros.... et quelle déception ! On nous a menti, l'albatros c'est rien de plus qu'une grosse mouette avec des grandes ailes. Et quand il est au milieu des mouettes et des goélands, ben il ressemble encore plus à une mouette ou un goéland. C'est notre première déception animale depuis le début de ce voyage, et ça fait mal...

Notre dernière étape de la côte Est avant de retraverser l'île est Oamaru. Cette petite ville est connue pour ces manchots (pygmés et antipodes – oui encore des pingouins!) mais également pour son décalage. En effet, en se promenant nous avons l'impression de nous promener dans une ville datant de l'époque victorienne. Ils sont vraiment fous ces kiwis!

Afin de finir notre semaine en beauté, nous décidons de faire un bout de l'île à vélo ! Oui, à vélo... Il existe un chemin de randonnée de 150 km traversant l'île d'est en ouest. Nous louons donc deux vtt et c'est parti pour 60 km. Pas folles les guêpes, on avait étudié le dénivelé et nous prenons la partie qui ne monte presque pas! Le paysage, qui a servi pour faire la plaine du Rohan dans le Seigneur des Anneaux est splendide et nous avons fière allure avec nos casques. Malheureusement, nous avons présumé de nos forces et les dix derniers kilomètres auront notre peau, ou plutôt nos fesses. Après 5h de vélo, Marie ne peut plus marcher et Charlène ne sent plus sa cuisse droite... le Tour de France c'est pas pour tout de
suite... 

Après une bonne nuit de sommeil, nous repartons faire une petite rando de 3h à Wanaka, histoire de se délasser les jambes. Là encore montagnes et lacs sont au programme, on vous laissera seul juge de la beauté du paysage qui, encore une fois, nous a époustouflé. 
 
Nous sommes de retour à Queenstown pour quelques jours avant de partir découvrir le nord de l'île, ses glaciers, ses vignobles, ses plages et ses autre phoques.

APARTE ANIMAL:

- Alors figurez vous que le lion de mer néo-zélandais fait 400 kilos et n'a pas peur de l'homme. Vous pouvez vous approcher à une dizaine de mètres de ces monstres dormant sur la plage mais mieux vaut ne pas piquer un roupillon sur les plages préférés de ces animaux semi-aquatiques: se réveiller entouré de gros phoques, ça peut surprendre! (n'hésitez pas à commenter si ça vous est déjà arrivé).

- Le terme pingouin est un mot vernaculaire qui désigne maintenant autant les manchots que les pingouins. En vrai, il n'existe qu'une sorte de pingouins, qui vit exclusivement dans l'hémisphère nord et sait voler. Tous ceux qui vivent dans l'hémisphère sud sont des
 manchots et ne volent pas!

- Le manchot antipode fait deux fois la taille du manchot pygmé. 

- Le phoque de nouvelle-zélande klaxonne (il "honk" en anglais).


Fun Facts :


Ephéméride : Beau Beau Beau!

Objet cassé : Pas cassé mais en voie de... les tongs de Marie et de Charlène

Faune: De la faune marine en veux tu en voilà!

Maxime: C'EST BIENTOT NOYEL (même si ici on est en short et que l'esprit noel ben
on l'a pas vraiment...)

Anthropologie : Ici, les gens ne boivent pas de la boose, il boive de la piss... c'est tout aussi
drôle.

Bizarrerie : On ne peut pas acheter du vin si on a l'air d'avoir moins de 25 ans en NZ. Charlène
a même dû sortir du magasin, les gens ne voulaient pas la croire quand elle disait avoir 28 ans.

Musique : La complainte du phoque en Alaska, de Robert Charlebois

Bonus track: CADEAU ! http://www.youtube.com/watch?v=ZDBe16a0zd0
Slideshow Report as Spam

Comments

nadegeb72
nadegeb72 on

Que dire ? Je suis jalouse !
Que dire d'autre ? Je crois que votre reconversion en actrices internationales est just évidente. Au diable Charlize Theron et Nicole Kidman.
Encore un autre truc ? C'EST BIENTOT NOEL CHARLENE !!!

Herr General on

Y' a pas à dire, ce sont des sacrés pépères!!

Sophie on

Magnifique les photos... ça m'donne envie de chialer!
On vous attend en short pour Noël alors?
La bise.

christian le vieux on

wat do you make this avro?
bientot le retour les filles ,vous nous manquer.
vivement de vos nouvelles.

walkaboutons
walkaboutons on

Papa, on n'a pas compris ce commentaire...

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: