Nullarbor Road

Trip Start Aug 09, 2012
1
13
34
Trip End Dec 23, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Australia  , South Australia,
Wednesday, September 19, 2012

Pour nous éviter un 4ème jour sur la route, c'est avec le cœur gros que nous décidons de ne pas faire de détour par Port Lincoln, la capitale mondiale du Thon... et dieu sait qu'on aurait aimé y aller dans la capitale mondiale du thon, qui devait également être LA ville du cadeau d'anniversaire de Charlène...Tant pis, elle ne poopera pas dans son suit en voyant un grand blanc foncer sur elle dans la cage of death...

On aurait donc bien pu penser que les trois jours à venir allaient être longs : les quelques 2 000
kilomètres nous séparant des Flinders, notre prochaine étape, sont connus pour leur manque d'intérêt. La route a d'ailleurs été surnommée la Nullarboring road (mot-valise de Nullarbor et boring). Certes, mais on a quand même croisé moultes voitures, caravanes, road trains, et autres motos … que nous nous faisons un point d'honneur de saluer de la main régulièrement. Marie a retrouvé son amour du Rubik's cube et est en passe de battre son record, Charlène
cruci-verbise plus vite que son ombre et nous entraînons Gaëtan à compter de tête en lui demandant de calculer les kilomètres de l'étape du jour (appelez-le Rain Man)...

Ceci étant dit, ce road trip nous a valu de bien bonnes surprises...

Premier jour :
On entame ce périple par la route droite la plus longue d'Australie – 145,6 kilomètres de ligne droite, sans virage, sans montée, sans rien... c'est long mais heureusement les roadhouses (station service le long du chemin) sont somme toute pittoresques et parfois riche d'histoire.. A Balladonia, par exemple, on peut visiter le « musée » du Skylab. Le Skylab était un satellite américain destiné à la recherche. Il s'est crashé dans les années 70 et une partie de la capsule est tombée sur la roadhouse de Balladonia. Jimmy Carter a appelé en personne la roadhouse pour s'excuser et payer les dommages crées par l'engin. Pour la petite histoire, Jimmy promis 17 000 dollars à la première personne ramenant un morceau du skylab aux US et ce fut un jeune garçon de Balladonia qui eut la chance de gagner la prime. Et aujourd'hui on peut donc admirer, oui, admirer, un morceau du Skylab dans le « musée ». Cocasse non ?

On est aussi à l'affût du moindre animal vivant car nous avons droit à de nouveaux panneaux de signalisation : attention dromadaires et attention wombats. Malheureusement pour nous, pas de bébêtes pour ce premier jour de route.
Il  faut savoir que la Nullarbor n'a été bitumée que très récemment, au début des années 70. c'est bien la preuve que Perth et le WA ont été isolés du reste du pays pendant de longues années.

- Kilomètres parcourus : 590 kilomètres.
- Chanson phare : I'm alive, Céline D, album Live in Las Vegas.
- Paysage : verdoyant.
- Animal : des lézards, un serpent traversant la route, mais surtout un aigle majestueux s'envolant juste devant Brigitte et sous nos yeux ébahis..

Deuxième jour :
Pour la première fois depuis l'arrivée de Gaëtan, il ne fait pas beau et on se trouve pris dans un orage. Alors qu'on se fait doubler par un road train, sous la pluie battante, on aperçoit au loin un roo au bord de la route, seul, désœuvré ne sachant pas s'il doit traverser ou pas. La tension monte à bord de Brigitte, nous sommes peut-être sur le point d'assister à notre premier  assassinat de roo (ou roo-gicide), nous retenons nos souffles. Le monstre sur roues ne ralentit pas, l'impact est quasi certain... Quand soudain, touché par l'esprit aborigène, le roo saute du bon côté et retourne dans le bush... 3 minutes 30 plus tard, nous reprenons nos souffles.
Le panneau Attention Emeu a fait son apparition, on reste donc concentrés sur tout ce qui bouge c'est à dire pas grand chose....950 carcasses de roos dénombrées ce jour. Alors qu'on commence à en avoir ras la casquette, on aperçoit deux émeus sur le rebord de la route, encore mieux que du Red Bull, ces deux ovipares nous redonnent des ailes pour continuer et passer ainsi la frontière du South Australia, le troisième état que nous visiterons ! Nous changeons également de fuseaux horaires et reprenons l'horaire de Darwin. Marie nous ayant dégoté une bien belle surprise pour le lendemain, nous enfreignons la règle australienne et roulons de nuit, ce qui nous permet de (re)voir un chien sauvage, de couleur fauve... Marie n'ose
pas le dire mais oui, il s'agit bien d'un dingo !! Cette fois-ci nous faisons demi-tour illico pour prendre la photo !

- Kilomètres parcourus : 550 kilomètres
- Chanson phare :My Heart goes boom. French Affair. Album inconnu
- Paysage : Nullarbor en aborigène signifie « sans arbre » : on comprend pourquoi.
- Animal : un dingo (à prononcer comme bingo mais avec un d au début, pas un b, car c'est un dingo, pas un bingo) mais pas la queue d'un wombat.

Troisième Jour :
On commence cette journée par la surprise de Marie : donnez-moi un B, donnez moi un A, donnez-moi un L... un bal ? Non, des BALEINES !! Et oui, les baleines remontent chaque année de l'Antarctique, entre juin et octobre, pour mettre bas et s'occuper de leurs petits avant de repartir. « YES, THERE ARE WHALES » est écrit sur le panneau, on espère donc bien voir de près des baleines. Encore une fois, nous ne sommes pas déçus. Pléthore de baleines et de
baleineaux nous attendent tout près de la côte. Comme les mamans s'occupent de leurs petits, elles restent plutôt calmes mais nous avons quand même droit à quelques levés de queues, de splashs et de grognements.

Après le spectacle, nous reprenons la route pour rejoindre notre dernière étape avant les Flinders. Rester dans Brigitte ne nous réussit pas, Gaëtan devient insupportable de jeu de mots et nous rions bêtement à toutes ces blagues, il est temps de s'arrêter. On décide de prendre l'apéro sur l'aire d'autoroute où nous passerons la nuit. Deux bouteilles de vin Yellow Tail et des chips plus tard, on est nazes, un peu pompettes et contents d'aller nous coucher... à 19h30...
Mauvaise idée, desséchés par l'alcool, pas si fatigués que ça vu l'activité débordante de ces trois derniers jours, la nuit est longue. Enfin, le plus dur est passé, demain, nous atteindrons les Flinders où l'on se dépensera sans compter.

- Kilomètres parcourus : 450 kilomètres
- Chanson phare : Elle est d'ailleurs. Pierre B. Album inconnu.
- Paysage : désertique et australien.
- Animal : des Right Whales (des baleines droitières??) mais toujours pas de wombat ni de dromadaire...

Fun Facts

Ephéméride :du beau au bon moment (pile pour les baleines) mais également du pas beau (ce qui nous a permis de vous confirmer que Brigitte est waterproof).

Bizarrerie : changer d'horaire trois fois en deux jours. A la frontière nous avons gagné 45 minutes. Et à la ville suivante, bah nous avons encore gagné 45 minutes.

Bourde 
:oublier de vérifier le niveau d'huile de Brigitte, ce qui nous a valu une petite frayeur.

Maxime : les émeus, ça m'émeut.

Nourriture : le Snickers congelé et son Coca congelé. (le combo gagnant de toute roadhouse) Soit dit en passant, on a gagné un Snickers gratuit grâce au jeu que nous baptiserons Free Snickers in Australia, nous avions 1 chance sur 80 000 d'y arriver, et c'est chose faite ! Nous avons aussi goûté le steak de roo, c'est bof.

Découverte :les bienfaits de l'outdoor poop.












Slideshow Report as Spam

Comments

reno on

C'est quoi le outdoor poop ? On peut avoir une photo ?

Sophie on

Et bien vous arrivez à rendre une route boring en un récit super intéressant!!! Mais quel est votre secret?? Trop bien tous ces animaux encore... Et les requins-baleines, c'est pour quand?
Bisous de Puteaux...

plath on

magnifique!!!!!!!!!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: