Litchfield National Park

Trip Start Aug 09, 2012
1
4
34
Trip End Dec 23, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Australia  , Northern Territory,
Friday, August 17, 2012


Alors que Brigitte se fait faire son lifting, nous en profitons pour tester le stop en Australie et voir enfin le vrai bush du Northern (comprendre : le trou du cul du monde). Direction les Florence Falls grâce à deux Australiennes en weekend qui nous évitent de marcher 23 km en plein cagnard.
Le lifting de Brigitte étant arrivé de manière impromptue, nous nous rendons dans le parc avec une tente (merci JB et Sophie), des sacs de couchage (merci Blandine et Julien), 4 patates, une boite de maïs, 6 œufs durs, deux gourdes et un paquet de cookies. Arrivées sur place, il faut installer le campement pour la nuit et c'est l'éboueur du parc qui nous prend en stop pour nous mener au camping. Imaginez un pickup rempli de poubelles et nous debout au milieu. Est ce que ce n'est pas la classe ?

Qu'est ce qu'u camping au milieu du bush ?
  • pas d'emplacement
  • pas de vigile mais une boite aux lettres dans laquelle on glisse un billet
  • des fireplaces (des barbecues)
  • de la terre très très rouge, qui repeint immédiatement votre tente et vos pieds
  • des toilettes, des douches, eau chaude et froide (non potable) et du PQ, bien plus propre que des sanitaires français.
  • Des mouches, beaucoup de mouches, trop de mouches.
Ce parc est un joli « petit » parc de 1500 hectares dans lequel il y a plusieurs sites accessibles uniquement en voiture. On y trouve plusieurs chutes d'eau tombant dans des piscines naturelles où il est agréable de se baigner tout en faisant attention de ne pas déranger les crocodiles (des « gentils », on les appelle les freshwater crocs) et les serpents. Pas de chance, on n'a pas croisé de crocodiles (c'est peut être pas plus mal) par contre, nous avons vu un magnifique serpent dormant dans son trou d'eau. Il était plié mais il devait bien faire 4m, après vérification, c'était un python olive. On a vu aussi plein d'oiseaux : des cacatoès (cockatoos en anglais), des
perroquets, des rapaces et d'autres plein de couleurs...

Pour changer de site, nous revoilà en mode autostop et c'est cette fois, une Australienne survoltée et son copain qui nous prennent en stop. Ebony et Mathew sont de Melbourne. Comme le monde est petit, Ebony est réalisatrice de documentaires, a monté sa société de
production et compte venir vivre à Paris. On a tout de suite sympathisé (enfin.... quand on a compris leur accent) et nous avons donc un pied à terre à Melbourne, un bateau et du champagne qui nous attendent dans la baie au mois d'octobre. Après une petite baignade dans une autre cascade, ils nous ont ramené à notre campement. C'est à ce moment là qu'on s'est rendu compte que nous avions oublié la deuxième gourde dans la première voiture... il nous reste donc un quart d'eau potable pour survivre jusqu'au lendemain midi en plein bush, sous 36 degrés. No worries, on boit l'eau « non potable », on cuit nos 4 patates au feu de bois, on ouvre la boite de maïs et c'est un peu Noël.

Après une nuit sans tapis de sol, on est plutôt fraîches et dispo pour retrouver une voiture qui nous ramènera auprès de Brigitte. A 9h, il fait déjà très chaud et il semble que les gens aillent se baigner mais ne repartent pas tout de suite... nous marchons donc longtemps, très longtemps, sous un soleil de plomb avec notre gourde d'eau non potable et nos sacs chargés. Notre ami éboueur nous reconnaît mais malheureusement, il n'est pas dans le bon sens. C'est finalement un Australien qui nous ramènera chez Brian, le médecin de Brigitte.

Brigitte est comme neuve, enfin plus ou moins, et nous permet de continuer notre route vers le sud du Northern Territory qui nous mènera à l'Etat suivant le Western Australia.

Fun Facts :

Nourriture :4 patates ça cale, on en a mangé que deux.
L'oeuf ne tient très bien la chaleur et. En revanche nos estomacs n'ont pas eu l'air de trouver ça trop dérangeant.
Faune : le fléau en Australie, ce ne sont pas les araignées, ni les requins, ni les crocodiles, ni les serpents, c'est les mouches...
Anthropologie : L'Australien est cool, prend les gens en stop et écoute de la musique très très fort.
Objet perdu : une gourde.
Prononciation : les « a » et les « è » se prononce « aïe ». exemple : on ne dit pas « snake » mais « snaïke »
Maxime du parc : Oh my god, a snake, I wanna go, I don't wanna die (rajouter un son bien nasillard, et un accent australien (cf fun fact ci-dessus)
Bizarrerie: Quanfdles gens de Melbourne disent (enfin semblent dire) L.A, ils ne parlent pas de Los Angeles mais d'Adelaide. Autant vous dire qu'on ne gère encore pas totalement l'accent du sud australien....
Slideshow Report as Spam

Comments

Sophie, J-1 on

L'avantage d'avoir 15h30 (et non 14h30 Marie) de décalage horaire avec vous, c'est qu'on peut découvrir vos articles en avant-première alors que toute la France dort encore!
Petit conseil du jour : investissez dans des pastilles de micropure! Ca vous sauvera votre gourdasse (oui je sais, c'est toi la gourdasse) et votre estomac!
Sinon, quelle belle 1ère expérience bushesque!
La bise

Rébé on

OMG my tent! Je l'avais oublié celle la... J'éspère que vous l'avez nettoyé héhé. C'est ou les photos de Birgitte? Vous avez vu des gros dingos ou pas?

thestationof on

Palme d'or de l'article qui m'a fait le plus rire à ce jour! Certes il y en a que 4 pour le moment mais bon voilà.
Il est 10h18, je suis au taf et ma journée peu enfin commencer!

Ragnouet'sGirl on

Et oui le micropure.... ça te rapellera de bons souvenirs Marie!!!
Un p'tit coup d'eau de piscine à 40° degré et ça repart!
Bises à toutes les deux

(tu l'avais eu l'alternateur dans ton cours de méca?!!!)

nadegeb72
nadegeb72 on

That's it. Chuis jalouse. No worries, j'vais v'nir squatter (si j'peux).

adeline on

quelques remarques :
côté température on a les mêmes !! et oui nous aussi on frise ( enfin on frisait avec les 40°)
côté bestioles d'accord on a pas de crocrodiles ( dixit Héloïse) dans sa piscine mais on croise aussi des serpents sur la route ( ok ce ne sont pas des pythons mais tout est une questions d'échelle !) mais on a aussi des mouches ...
côté véhicule je suis d'accord Brigitte est unique mais des sièges en skai ou cuir sur lesquels on se brule les fesses on a aussi ca à la maison
voyage en camion poubelle on l'a fait oui il y a bien longtemps d'accord soyons honnete il était neuf et on était assis devant !!! ( 1ere expérience d'auto stop pour moi et la dernière il y a 38 ans de cela !!!!)
bref pour dire que vous êtes parties bien loin et que nous aussi, si on regarde on peut trouver de l'exotisme chez nous mais d'accord il reste la bouffe, les australiens et leur accent (remarque le pur bourguignon n'est pas mal )la conduite à gauche.....(serai je un peu jalouse ..????.....)
ca vaut le déplacement... on attend comme tout le monde des photos et essayez de ne plus rien oublier !!!! bisous

Alex Q on

Bravo les filles, I knew you would like the aussies. But where are the photos?

amandine on

des mouches, encore des mouches et rien que des mouches!!! Je confirme, c'est très agaçant et ça me rappelle qq souvenirs aussi... bon, je vois que même si vous parlez bien anglais, l'australien reste une énigme parfois...mais le meilleur est devant vous...l'accent néo-zélandais est topissime!!! On veut des photos de Brigitte, Dan est impatient de voir la beauté. On vous embrasse.

christian on

les filles il existe des glacieres a gaz

Loli on

Je ris, mais je ris!
Alala, que d'aventures, et vous venez seulement de partir! C'est fou quand même.
Comment ça 4 patates ça cale?! Va falloir manger hein, on veut pas vous retrouver comme dans Into the Wild!
Hâte de lire le prochain article et je me joins à tous vos fans pour vous dire: on veut des photos!!
Besos, vous nous manquez!

walkaboutons
walkaboutons on

The p[ictures are coming Alex, butwe don"t have the internet in the van and we are in the top end... seems like the roos don't have any network...

tata Francine on

J'ai un truc extra pour les mouches qui fait CRAC BOUM HUUU : il suffit de suspendre un sac transparent en plastique empli à moitié d'eau ... eh oui ça marche ! Peux-tu me renvoyer ton adresse blog sur mon mail faivre.rapenne@sfr.fr. merci Charlène et bon voyage à toutes les 3 ... Bisous

walkaboutons
walkaboutons on

Rajouté, comme ça tu recevras les mises à jour ! et pour l'astuce des mouches, pour le moment ça s'est calmé, mais on va tenter le coup du sac ! Bises à tous

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: