Crazy-Gumbet !

Trip Start Feb 03, 2012
1
76
102
Trip End Aug 15, 2012


Loading Map
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Camping

Flag of Turkey  , Turkish Aegean Coast,
Tuesday, June 19, 2012

Après avoir cherché sans succès, un camping à l'endroit conseillé par le pilote du ferry, nous échouons à Gumbet. Le camping à l'air sympa, les pieds dans l'eau, le patron nous installe. Je me souvenais que lors de notre premier séjour, j'avais souhaité éviter la côte d'Izmir à Antalya, mais je ne me rappelais précisément pas pourquoi. Ça m'est revenu, comme un boomrang à pleine balle ! A partir de 22 h 00, les sonos des différents bars de plage se mettent en marchent... Les décibels inondent la baie, rebondissent sur les collines alentour, s'entremêlent, créant une assourdissante purée technoïde fatale pour un malade cardiaque ! Nous avons hal-lu-ci-né !!!! Sans faire d'étude sociologique ou tomber dans l'intolérance totale, on n'a pas compris ! Où sommes-nous ? Mais pourquoi font-ils ça ? Ils sont dingues ? Sourds ? Les deux ? Je suis allé faire un tour, pour avoir de la connexion dans un de ces bars. Ce qui paraît encore plus absurde, c'est qu'il n'y avait pas grand monde. J'imaginais du camion, une foule compacte, des corps en sueur se mouvant au rythme frénétique des subs, dans la chaleur des stroboscopes. Que nenni ! Que dalle ! J'ai pas compris ! J'comprends pas ! On n'est pas tous fait du même bois...













Le lendemain, on hésite... on s'casse ? On met les voiles ? On fuit ce refuge pour neurasthéniques dérangés de la feuille ? Finalement, on décide de rester pour visiter Bodrum. On n'a pas regretté... Le port est mignon tout plein avec ses vieux gréements, ses magnifiques goélettes. On visite le château et musée archéologique. Le château est superbe, très bien conservé, il domine la baie portant fièrement l’étendard Turc. Il date du XVème siècle.
























Il abrite un magnifique et unique musée d'archéologie sous-marine, contenant différentes épaves et leur cargaisons. Celle qui m'a le plus impressionnée et qui fait parfaitement le lien avec notre voyage, c'est celle de l' Uluburun.Il s'agissait d'un grand bateau vraisemblablement Egyptien, parti de Palestine pour le commerce. Il possédait à son bord des lingots de verre, des poteries Mycéniennes. Il s'arrêta à Chypre chargé des centaines de lingots de cuivres et d'étain, Après ce voyage du Péloponèse aux Cyclades, il s'échoua non loin de Bodrum. On retrouva également des pièces d'une grande valeur : des bijoux Égyptiens et notamment le seau de Néfertiti elle-même, femme d’Akhenaton, célèbre pharaon qui voulut instaurer le monothéisme. C'est un magnifique scarabée d'or (symbole du soleil le matin) gravé du cartouche de la reine ! Génial ! Nous sommes au XIVème siècle avant J.C.! Nous marchons sur leurs traces, leur emboîtons le pas. Mais nous ne coulerons pas !






De retour au camping en dolmus (petit bus collectif), un petit bains'impose ! Nous descendons vers la plage. Nous avançons, mais le sable est envahi par les transats, tables et parasols des bars. Bon je me dis qu'on peut se mettre dans un petit coin avec notre serviette. Bê oui, mais non ! On nous demande illico, ce qu'on veut consommer, nous expliquant que c'est payant ! On bouge, on cherche un peu plus loin. Je demande à un type qui a l'air sympa, où est-ce qu'on peut se baigner ? Le mer est à tout le monde, non ? Il m'explique qu'ici, ça fonctionne comme ça, c'est la règle du jeu. En continuant plus loin, on a eu l'idée de s'installer entre deux bars, en se disant que cette petite bande de sable est logiquement un « noman's land ». Personne ne nous a rien dit, mais j'avoue que cela m'a convaincu d'aller voir plus loin dès le lendemain !
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: