Vers Assouan

Trip Start Feb 03, 2012
1
49
102
Trip End Aug 15, 2012


Loading Map
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
bateau

Flag of Egypt  , Aswan,
Monday, April 30, 2012


















Deuxième jour
Nous avons accosté cette nuit à Edfou. Nous partons visiter le temple d'Horus. Celui-ci est particulièrement bien conservé. Il est plus récent, construit sous le règne du roi Grec Ptolémée (-250 avant J.C.), puis enfoui sous 40 mètres de sable, il impressionne par son état quasi intact. Les plafonds sont présents.



Tous les temples sont construits sur le même principe. On choisit un axe Nord-Sud : axe du Nil, ou Est-Ouest : axe de la vie. On trouve d'abord le pro-pylône (espace ouvert sur lequel on peut rencontrer une obélisque ou d'autres sculptures, sphinx... ) Puis le premier pylône (sorte d'énorme rempart). On entre alors dans une cour ouverte où tous les fidèles pouvaient entrer. Puis l' hypostyle, salle où seules les personnalités étaient acceptées, puis vient le sanctuaire où seuls les rois et grands prêtres avaient accès. Tout est couvert de bas-reliefs. Hiéroglyphes racontant telle ou telle histoire, légende, recettes, événement festif ou guerrier. Un journal à ciel ouvert. Certains bas-reliefs ont été martelés, abîmés, par les grecs, les chrétiens, les romains …voire dans certains cas par une dynastie contestant la précédente.
















Nous reprenons la « route »... direction le temple de Kom Ombo.
13 h 00 Un vent puissant, chaud, souffle, sont-ce les dieux qui nous accueillent, ou nous repoussent... Allons manger, on verra après !
15 h 00 Nous naviguons et nous avançons dans un véritable nuage de poussière. L’horizon est totalement bouché. Nous nous remémorons Amtoudi au Maroc où nous avions déjà vu cela.
17 h 00 Nous passons devant le temple, mais sans nous arrêter. Le vent est toujours très fort, de plus l'accès au sanctuaire est bloqué par les commerçants en grève. Il refuse d'intégrer les nouvelles boutiques construites par l'Etat, qu'ils jugent trop éloignées et donc moins efficaces pour pêcher les petites sardines que nous sommes ! Amro m'explique que depuis le départ de Moubarak, beaucoup de revendications se font jour, certaines justifiées, d'autres moins...Il est prévu de s'y arrêter au retour. On verra bien. Le programme est en fait assez souple... On nous propose d'ailleurs,tout un tas d'autres visites (à nos frais bien-sûr !)
19 h 00 Nous accostons à Assouan



Slideshow Report as Spam

More Pictures

 

Use this image in your site

Copy and paste this html: