Athènes

Trip Start Feb 03, 2012
1
45
102
Trip End Aug 15, 2012


Loading Map
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
camping

Flag of Greece  , Attica,
Wednesday, April 25, 2012





























En partant, pour Athènes, nous nous arrêtons à nouveau à Arachova. On assiste aux danses traditionnelles juste après le banquet pour la Saint-Georges. Une belle fête d'où jaillissent, cris, rires, pétards, coup de feu !!!! (à 1m de l'oreille, ça fait drôle... j'ai cru que j'allais saigner de l'oreille!). Chers collègues, ça ne vous rappelle rien ????


Nous avons vu les popes. La population semble très croyante. Autre coutume étonnante : on croise un nombre incroyable de petites chapelles (cf photo). On peut y mettre de l'encens, des offrandes, des photos... Elles apparaissent aux bords des routes, érigées en la mémoire d'un être proche mort ou blessé à cet endroit, mais aussi devant les maisons pour apporter protection au foyer.

L'arrivée à Athènes est moins belle que l'arrivée sur Patras et Delphes. On traverse des zones industrielles ou maraîchères. Je n'imaginais pas la Grèce si montagneuse. Il est 20 h, on se dit qu'il est un peu tard mais ça va le faire ! Et bê non, on s'est planté !!! Mauvaise lecture du guide + problème d'orientation + circulation très simple... (comme dans toutes les capitales), + la nuit qui tombe = Arrivée 23 h devant le portail fermé du camping ! Et c'est là que nos amulettes nous sauvent la mise !! Un homme ouvre pour sortir je ne sais quoi. Je lui demande si nous pouvons rentrer, pas de problème ! Yes ! Bon sinon, on aurait dormi devant, y avait pas mort d'homme... Les enfants ont mangé 3 chips, et un bout de pain !
Pour l'anecdote, on a demandé notre route à 7, 8 personnes (sérieusement) qui nous ont baladé à droite, à gauche, allant jusqu'à nous dire « oh vous savez en Grèce tout change du jour au lendemain, vot' camping n'existe peut-être plus ! »
Le lendemain, on est resté peinard au camping. J'ai rencontré plusieurs personnes qui vivent au camping. Ils travaillent pour la plupart à Athènes ou Elefsina. En discutant, on sent tout de suite que notre projet les fait rêver. Très vite, intervient la crise dans notre discussion... Les regards semblent inquiets, moroses. Je ne sais pas ce qu'ils pensent vraiment. J'ai l'impression qu'ils hallucinent qu'on puisse faire ça ! Le logement est très cher à Athènes, c'est pourquoi certains campent à l'année pour s'en sortir. Coïncidence ou paradoxe, le camping se trouve au milieu des beaux quartiers résidentiels « Kifissia » .
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: