Acadia National Park / Camden

Trip Start Jul 03, 2013
1
82
109
Trip End Oct 18, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

, Maine,
Saturday, September 21, 2013

Réveil matinal car nous avons rendez-vous à 7:30 sur le Beal's Pier à Southwest Harbor pour nous embarquer sur le Vagabond, un bateau qui nous emmène pour un sortie de pêche en mer. C'est en fait une expédition combinée: pour partie c'est la pêche par les passagers eux-mêmes - nous quatre et quelque huit autres personnes en quête de poissons - et pour le reste c'est l'activité principale du capitaine-pêcheur, la chasse aux lobters, les délicieux homards du Maine.

Lorsque nous entamons notre sortie - hasard du calendrier ou premier jour de l'automne? - un épais brouillard nous entoure, ce qui n'était absolument pas le cas les jours précédents. Ceci ajoute une touche toute particulière à ce périple en mer. Notamment lorsque nous approchons une petite île sur laquelle on voit apparaître dans la brume du petit matin des phoques qui se prélassent. Lorsque le Capitaine estime que l'on s'est suffisamment éloigné, au terme d'une bonne heure de navigation, chacun se munit d'une canne à pêche, et c'est parti. Pour ceux qui pensent que la pêche est l'enseignement de la patience, pas ici. À peine Jonathan a-t-il le temps de laisser plonger son hameçon, que cela mord déjà. Lorsque passent des bancs de poissons, ce sont même plusieurs à la fois qui sont remontés (chaque fil comporte plusieurs hameçons). Une vraie partie de pêche miraculeuse. Dans un premier temps nous pêchons une espèce nommée "pollocks". Nous nous déplaçons ensuite plus loin à la recherche de plus gros poissons - ceux-là nous ne les aurons pas trouvés - et attrapons alors des maquereaux. Comme le nombre de poissons que nous sommes autorisés à ramener pour l'ensemble des passagers est limité, nous sommes encouragés à conserver les plus gros, et rendre à la mer ceux qui auront eu le privilège d'être petit (et que l'on parvient à libérer sans trop de dégâts). Le fruit de notre travail est versé dans des seaux et remis à notre guide/pêcheuse, Barb (Barbara en complet) qui les dépèce à une vitesse hallucinante (aussi rapide que celle à laquelle nous les lui apportons).

Lorsque le Capitaine sonne la fin de la partie de pêche, c'est alors le moment pour nous d'observer de très près la chasse aux homards. Des cages/pièges sont installées au fond de la mer avec des appâts, des petits sacs remplis de restes de poissons. Les trappes sont reliées à des cordes et signalées par des bouées de couleurs, objets particulièrement emblématiques du Maine. Après quelques jours de séjour au fond de l'océan - entre 2 et 5 - les trappes sont remontées et les pêcheurs/chasseurs découvrent alors si la moisson a été bonne. Lors d'une sortie ordinaire - c'est-à-dire sans passagers qui partent à la pêche - une centaine de trappes peut être remontée. Nous avons du en voir pour notre part une dizaine et le résultat était impressionnant. La pêche du Lobster est très réglementée et les bêtes trop petites ou trop grosses doivent être retournées à la mer. De même que les homardes enceintes.

Quand nous retournons au port bien des heures plus tard, chacun des passagers reçoit une part du produit de l'activité: une portion du poisson pêché et un homard chacun, bien vivant mais ficelé (comme c'était la dernière excursion du bateau pour la saison, la distribution de lobsters a même été plus généreuse encore).

Après cette grande sortie en mer - une réussite - nous reprenons la route pour entamer gentiment le retour vers Boston. Nous suivons la route côtière, Highway 1, et nous arrêtons dans la baie de Penobscot, près de Camden. Soirée dans le camping-car où nous dégustons les homards du jour (préparés pour nous par le restaurant au débarcadère à qui nous les avions remis à la descente du bateau). Une bonne façon de terminer notre dernier jour dans le Maine.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: