12 mai 2006 : Dernier jour de stage

Trip Start Apr 02, 2006
1
42
54
Trip End May 23, 2006


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  ,
Saturday, May 13, 2006

Dernier jour de stage ! Eh bien aujourd'hui, j'ai travaillé quand même pas mal ; je mets un point final à mes dernières auto-promos, je lis les instructions sur la préparation du rapport de stage (NDA : rédaction en plusieurs points sur notre stage, à rédiger à notre retour, et que nous devons remettre au Cégep pour finaliser notre notation et recevoir, s'il y a lieu, notre diplôme d'études), je fais de la sauvegarde massive sur CD pour les filles et moi. La décision est prise : après avoir envisagé deux autres trajets vers Marseille (un s'approchant des Alpes et croisant Lyon avant d'aller plein Sud, l'autre qui comportait un croche avec travers la Dordogne après Bordeaux), nous gardons finalement le bon vieil axe en "L", Bordeaux / Toulouse / Montpellier / Marseille comme prévu avant de partir en mars, avec accord des deux Rennais (NDA : Pierre-Luc et Mélodie. Ils nous appelent les "Nantais", ils sont nos deux "Rennais"). D'ailleurs, ils nous rejoignent samedi après-midi (demain) aux FJT, direction La Rochelle le soir même.

Après avoir terminé officiellement notre stage (je quitte après les filles pour une rare fois, vers 18 heures 30), nous rejoignons Cécile (NDA : je le rappelle, la journaliste de Sun FM, et collègue pendant ces cinq dernières semaines) à place du Bouffay, tout près de Commerce, et nous attendons Pierre et Mathilde (sa conjointe) qui nous rejoignent tous les quatre au café "Et Pourquoi Pas ?". Sympa et pas trop cher. Ensuite, à l'unanimité, nous allons à la crêperie Ste-Croix, à quelques pas. Je prends la "Galette du Chevalier", et Pierre commande du cidre brut, délicieux. D'ailleurs, ce dernier est, du moins dans la première partie de la soirée, d'une forme resplendissante : il rigole un max en entendant nos histoires d'auto-stop de la fin de semaine précédente, et il paie le soûper, qui doit bien monter à près de 60 Euros pour le groupe. Cécile nous raccompagne au FJT en voiture, et nous lui donnons à elle et Pierre (qui ne le saura que lundi) la deuxième et dernière canne de sirop d'érable qui nous restait. Après, petite rigolade avec les filles dans leur chambre avant le coucher. Depuis 48 heures, elles sont complètement adorables ; à moins d'un changement demain matin, la fin de mon stage avec elles aura été excellente.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: