12 avril 2006 : Le moral dans les talons

Trip Start Apr 02, 2006
1
12
54
Trip End May 23, 2006


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  ,
Thursday, April 13, 2006

Décidément, on est abonnés au soleil et au temps frais en France ces temps-ci. On se lève, crinqués à l'os pour aller compléter nos premières auto-promos à la station. Enfin on avance, mais toujours très peu ou pas d'encadrement. Résultat, la journée est en dents de scie : les textes d'auto-promo sont prêts, mais on ne sait pas comment enregistrer les voix. Pierre, un peu exaspéré, vient me montrer comment : en fait, aujourd'hui, surtout en début et en milieu de journée, il semble plutôt impatient et agacé (NDA : nous apprendrons un peu plus tard que ce cher Pierre attendait d'un jour à l'autre son premier enfant, ce qui peut expliquer ce stress apparent). Ensuite, ça débloque pour la couverture du Festival : on aura des laisser-passer pour assister aux événements. Les auto-promos sont à retravailler (une expression inexacte pour Sarah, mon mauvais accent français dans mon cas), et je recherche, sans tous les trouver, des extraits pour la compléter, cette auto-promo.

Bien franchement, quand nous quittons vers 16 heures 30, le moral est au plus bas. Nous sommes carrément frustrés de ces conditions (qui ne répondent strictement en rien aux prérogatives fixées au départ), mais nous décidons d'agir : nous appellerons Bernard et Annie (NDA : nos superviseurs de stages au Québec, qui se tiennent au courant des développements à distance jusqu'à la fin des cinq semaines requises), pour avoir au moins des appuis au Québec. Le soir, à 19 heures, petite détente : pendant deux heures, nous cuisinons avec des étudiantes en économie familiale et sociale, ou quelque chose comme ça. C'est très agréable. Je prépare la première crème patissière de ma vie (sérieusement, il est pas mal le gars), et le souper commun qui s'en suit (pizzas au thon et au saumon, petits pains à la rillette, tartes aux fraises et aux abricots, jus et nectars, brochettes de fruits pour fondue au chocolat, fromages et tomates cerises, etc.) est le bienvenu, bien que tardif (21 heures). La fin de la soirée, c'est de la lecture. Pas été capables de rejoindre Annie et Bernard, alors on va commencer avec Pierre, demain. Croisons nos doigts...
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: