9 avril 2006 : Points de repère

Trip Start Apr 02, 2006
1
9
54
Trip End May 23, 2006


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of France  ,
Monday, April 10, 2006

(Note de l'auteur : je tiens à rappeler au lecteur occasionnel que la raison première de notre séjour "dans les vieux pays", comme on dit ici, était d'effectuer un stage de fin d'études de cinq semaines, stage qui est obligatoire dans notre champ d'études. Ce stage chez l'employeur, à la fin de trois ans de dur labeur, nous avons tous les cinq choisi de le faire en France, à notre grande joie d'ailleurs. Pierre-Luc et Mélodie l'accomplissent à Rennes, Ariane, Sarah et moi à Nantes. Dès notre arrivée dans la métropole du nord-ouest français, où nous avons passé la majorité de notre séjour, nous essayons de trouver nos repères. Je tiens à rappeler également que ce récit est une retranscription de mon livre de voyage. On est rendus ici. ).

Dimanche 9 avril 2006 : Presque tout a été repéré : la station, le FJT de Port-Beaulieu, les guichets, les autobus / tramways, etc... Tout a commencé par une petite visite du centre-ville : on a vu le château des Ducs de Bretagne (en rénovation massive) et la cathédrale Saint-Pierre (en nettoyage massif) en traversant les voies de tranway (en construction massive). Les filles, rendus à Place St-Pierre, ont pris un petit train pour faire un tour de la ville (NDA : ce petit train, qui prend son départ juste devant la cathédrale, effectue un tour de plus ou moins 45 minutes au centre-ville de Nantes); j'ai préféré marcher pendant ces 40 minutes. Ensuite, 70 minutes de café Internet, puis direction l'île de Nantes pour trouver notre FJT. Ensuite, après avoir repéré l'endroit, nous nous dirigeons vers l'arrêt d'autobus le plus près, pour aller vers le sud, la banlieue et Sun FM. Arrivés rue de la Taponnière (environ 15 minutes), nous retrouvons ce qui est supposé être la station : une vieille bâtisse à peine identifiée, cachée derrière un mur de béton, et où personne n'est venu répondre à la porte (à peu près normal, le dimanche, les villes françaises restent à moitié endormies). Ensuite, retour vers le centre-ville et l'Auberge de Jeunesse. Nous nous prenons un bon souper, le premier chaud depuis longtemps (pâtes, croque-monsieur décongelé plutôt fade, thon). La soirée est très tranquille ; envoi d'un mail à Pierre Boucard pour lui demander une grâce de trois heures pour pouvoir aller au FJT, et ensuite préparation pour le dodo, alors qu'il fait encore clair dehors. Demain, le grand jour ! Ou du moins, l'un des grands jours...


10 OBSERVATIONS SUR LA FRANCE (suite) :

5- Gros boutons, p'tits boutons, chaînes, tirer, pousser... Les façons de faire partir une toilette en France sont légion. Les interrupteurs d'électricité sont aussi tous différents.

6- En France, un stationnement interdit n'est pas interdit : il est "gênant". C'est ce que stipule les panneaux d'avertissement qui menacent les contrevenants de remorquage à leurs frais.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: