Jour 17 : Trastevere et Campo De' Fiori

Trip Start Sep 05, 2008
1
20
56
Trip End Oct 25, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Italy  , Lazio,
Sunday, September 21, 2008

Une petite journée plus calme aujourd'hui, avec au programme de la marche dans les rues de Rome, au hasard, sans grande attraction majeure de prévue.

Nous quittons même beaucoup plus tard qu'hier, on fait un peu d'Internet après le déjeûner, avant de prendre la navette vers le train de banlieue. Nous avons aussi dormi plus tard parce que des connards de British font le party dans la cabine voisine à la nôtre, alors que l'insonorisation est pour ainsi dire inexistante.

Hier il a fait une température superbe, et ce matin tous les espoirs sont permis d'en avoir une aussi belle ; c'est à peine si quelques lambeaux de nuages voilent le ciel. On quitte le camping vers 11 heures 30, et arrivons au centre-ville, après transferts de métro, environ une heure plus tard. Nous reprenons où nous avons laissé hier, soit au Circo Massimo. De là, à cause d'une erreur d'inattention de ma part, nous longeons le Tibre vers le sud plutôt que de se diriger vers lui, et nous nous retrouvons dans un coin pas nécessairement laid, mais franchement résidentiel. Au moins nous évitons le flot de touristes... On finit par retrouver et franchir le Tibre, nous sommes sur la rive gauche, dans le quartier sud-ouest de la ville, le Trastevere. C'est un bien joli coin, les rues sont magnifiques, un peu tordues, tapissées de fontaines et de terrasses de restaurants. On trouve même un petit café qui vend de la Duff, la bière dans la série The Simpsons alors Pierre-Luc, grand fan, et moi décidons d'y goûter. Ca ressemble à un mélange d'Heineken et de Molson Dry...

On revient encore une fois vers le Tibre, décidément très beau, et repassons sur la rive droite vers le Corso Vittorio Emanuele II (ce roi est vraiment à l'honneur dans la capitale). Le ciel, pour la vingtième fois du voyage environ, se met à se couvrir, et nous entrons dans un McDo italien pour voir si ça va passer. Après le diner (il est près de 15 heures), on continue sur le Corso, recroisons quelques trucs que nous avons vu hier (palais de Vittorio, colonne de Trajan, Piazza Venezia) avant de prendre la Via Panisperna vers l'église Santa Maria Maggiore. D'un commun accord, ce sera la dernière attraction de la journée ; après un peu d'Internet à un café pas cher, nous y allons, mais le ciel menace, quelques gouttes tombent... nous parcourons rapidement les trois ou quatre coins de rue qui nous séparent de la gare centrale Termini, où nous sommes arrivés moins de 72 heures plus tot. On s'informe pour demain pour la navette qui doit nous emmener à l'aéroport, et on s'engouffre dans les bas-fons de la gare pour aller prendre le métro. Cette gare est gigantesque et complètement folle, je suis content de ne pas avoir à prendre de train à partir de là...

En soirée, de retour au camping, on retourne au meme resto qu'hier, cette fois-ci pour d'authentiques pates italiennes. Au total, moins de succès que la pizza d'hier ; la viande dans les spaghettis est bourrée de nerfs, beurk... Mais bon, tout ne peut pas etre parfait.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: