Conclusion: What a wonderful world!

Trip Start May 07, 2012
1
102
Trip End May 01, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Estonia  ,
Wednesday, April 3, 2013



Bonjour tout le monde



"Ne pleure pas parce que quelque chose est terminée, mais souris parce qu'elle a eu lieu." GABRIEL GARCÍA MÁRQUEZ


Waw, un an ça passe vraiment trop vite!  Tous ces kilomètres avalés, ces océans traversés, ces sites visités. Istanbul, Tanzanie, Géorgie, Brésil, Bolivie, Argentine, Chili, Ile de Pâques, Tahiti, Nouvelle-Zélande, Australie, Hong Kong, Vietnam, Thaïlande: que de chemin parcouru.

Lorsque nous sommes partis début mai 2012 il y avait encore de la viande de bœuf dans les lasagnes, Depardieu était encore français et c'était le soir de l'élection de Francois Hollande en France. En un an nous avons manqué le championnat d'Europe de foot, la Schuberfeuer, l'Octoberfest, le marché de Noel, la plupart des anniversaires, deux mariages, la naissance de Baptiste, de Lara, Isabella, Geidy, Charlie ... mais que d'aventures!

Heureusement, aucune mauvaise nouvelle n'est venue interrompre notre rêve, ni en Europe ni de notre côté. Pas de vol ni d'accident majeur, nous n'avons jamais dormi à la belle étoile et il n'y a qu'à Uyuni en Bolivie que nous n'avons pas eu de douche pendant 4 jours, notre "record". Nous avons résisté autant que possible aux sirènes de la mondialisation: aucun MacDo, ni Burger King, ni Pizza Hut pendant un an, et très peu de Starbucks!

Nous avons pris des cours d'espagnol, de cuisine, de danse, de yoga, ... sans pour autant vouloir en faire notre nouveau métier. Nous avons voyagé à pied, à cheval, en vélo, en pousse-pousse, en tuk-tuk, en bus de toutes les tailles et tous les conforts, en voiture, en bateaux de toutes les tailles et tous les conforts, en train, métro, tram...

Quelques chiffres : nous avons parcouru plus de 70 000 km, pris 33 fois l'avion avec 16 compagnies aériennes différentes, visité 13 pays, plus l'île de Pâques et 26 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, ajouté 32 tampons (certains douaniers sont généreux) et 2 visas sur notre passeport (3 pour un passeport estonien), dormi dans 100 lits différents, pour 316 jours de voyage.

Pour terminer cette magnifique aventure, nous nous sommes livrés au jeu "quel est le plus ...".

Les plus beaux paysages?
- Tibu et Tintin: Avec sa nature préservée et variée, la Nouvelle-Zélande nous en a mis plein les yeux. Le Nord-Ouest de l'Argentine est également magnifique.

Le moment le plus émouvant?
- Tibu : mon anniversaire, à la crèche de Ciruelito de Sucre, Bolivie.
- Tintin: l'histoire de Rose, la petite orpheline de IOP en Tanzanie, qui est venue frapper à la porte de l'orphelinat à 7 ans, en portant son petit frère sur le dos, 14 km à pied, accompagné de sa grand mère alcoolique... difficile de dormir ce soir-là.

Le moment le plus étrange ?
- Tibu : A Zanzibar, quand Moussa le chauffeur de taxi est venu nous chercher pour nous conduire de l'autre côté de l'île, mais en fait il n'est pas chauffeur, c'est son fils, mais en fait ce n'est pas son fils, mais un fils adoptif, mais en fait ce n'est pas sa voiture, mais une voiture de location, une heure plus tard que prévu, et le prix n'est pas ce qui était convenu.
- Tintin : au cinéma en Thaïlande, se lever pour un hommage au roi avant que le film ne démarre.

Le moment le plus heureux
- Tibu : Voir les chutes de Iguazu entre Brésil et Argentine et le tour en hélicoptère sur le glacier en Nouvelle-Zélande.
- Tintin: L'"entrada de la Virgen de Guadalupe" à Sucre en Bolivie, ou nous avons dansé dans la procession pendant 10 heures, déguisés comme des empereurs Incas, les pieds en feu, sous les bravos d'une foule en délire jusqu'à 2h30 du matin.

Le moment le plus choquant?
- Tintin: battre des enfants avec un bâton, scène insoutenable que nous avons vue en Tanzanie ( un professeur sur ses élèves, à l'école) et au Vietnam ( un père sur son fils, en rue). Mais il y a aussi le manque d'hygiène et l’extrême pauvreté, comme les paysans Quechua à Sucre en Bolivie, qui utilisent le caniveau comme WC, homme comme femme, dans une rue fréquentée. Les femmes Quechua ont une grande jupe, mais quand même, c'est choquant.
- Tibu: l'hygiène des enfants de la crèche Ciruelito à Sucre, les enfants sentent très mauvais, les toilettes sont dégueulasses, leurs vêtements sont sales, les nez qui coulent.

L'animal le plus impressionnant?
- Tintin: la baleine à bosse de Moorea, en Polynésie Francaise, qui suivait notre bateau. Lorsqu'elle est passée sous le bateau et que nous nous sommes vite jetés à l'eau pour la voir à quelques mètres de nous ... 25 tonnes, le plus grand animal de la planète.
- Tibu : la girafe de Ruaha et les baleines du pacifique.

L'oiseau le plus impressionnant ?
- Tibu et Tintin: Simon le Toucan de la Residencia Bolivar a Santa Cruz de la Sierra, avec son bec aux couleurs de Carnaval. Ils nous a tenu compagnie quelques jours.

L'endroit naturel le plus impressionnant?
- Tibu et Tintin: sans hésiter, les chutes d'Iguazu, à la frontière entre le Brésil et l'Argentine.

L'endroit construit par l'homme le plus impressionnant?
- Tintin: les Moais de l'île de Pâques, ou les tombeaux des empereurs à Hué, Vietnam.
- Tibu: les Moais de l'île de Pâques.

La rencontre humaine la plus mémorable?
- Tibu et Tintin: Difficile à dire, car nous avons rencontré tellement de gens merveilleux autour du monde. Palme spéciale pour David, notre ange gardien de Tbilissi en Géorgie. Pour compléter le podium, nous pouvons citer Ghazwan le syrien d'Istanbul et Roro le polynésien.

Les gens les plus sympas?
- Tintin: Les géorgiens sont super, les brésiliens et boliviens également.
- Tibu: les stambouliotes, les géorgiens et les boliviens.
 
Les gens les moins sympas?
- Tibu et Tintin: Au risque de surprendre, c'est au Vietnam que nous avons le moins ressenti d’accueil chaleureux ou de sourire désintéressé. Même nos expériences couchsurfing là-bas n'étais pas terribles.

Le moment ou vous avez eu le plus peur?
- Tibu et Tintin: La traversée de l'altiplano Bolivien, entre Potosi et Uyuni, de nuit dans un mini bus tout pourri, en prenant de petits chemins de montagne pour éviter les barrages des mineurs en grève... j'en ai des frissons rien que d'y repenser.

L'endroit le plus froid?
- Tibu et Tintin: La deuxième nuit à Uyuni à 5300 mètres d'altitude, sur un lit en béton, même si nous avons dormi avec tous nos vêtements sur nous.

L'endroit le plus chaud?
- Tibu et Tintin: Quelques heures après Uyuni, nous arrivons à San Pedro de Atacama, en plein désert Chilien ... il faisait presque 40 degrés. Nous avons connu les mêmes températures à Perth en Australie, et à Chiang Mai en Thaïlande.

L'endroit le plus haut?
- Tibu et Tintin: Le salar de Uyuni, avec un pic à 5300 mètres d'altitude

L'endroit le plus bas?
- Tibu et Tintin: Nous n'avons pas fait de plongée, donc nous sommes resté à la surface de l'eau, pour faire du snorkelling. Le plus impressionnant: avec les requins à pointe noire et les dauphins globicéphales de Moorea, en Polynésie Française.

L'endroit le plus isolé?
- Tibu et Tintin: L'île de Pâques, 5000 habitants à 6000 kilomètres de la ville la plus proche, Santiago du Chili.

L'endroit le plus peuplé?
- Tibu et Tintin: Hong Kong, et Hanoi, dans des styles bien différents : le premier est ordonné et propre, le deuxième est chaotique.

L'endroit le plus luxueux où vous avez dormi?
- Tintin : la Vaca Tranquilla, chambres d’hôte à la ferme à San Carlos, dans le Nord de l'Argentine, tenue par des belges.
- Tibu : Hotel Coral Rock à Zanzibar, même si la chambre n'était pas terrible, la vue était magnifique.

L'endroit le plus pourri où vous avez dormi?
- Tintin : Un hostel à Copacabana, au Brésil: pas de fenêtres, une odeur de désodorisant qui pique à la gorge, qu'ils avaient mis pour cacher l'odeur d'humidité et de renfermé. La chambre coutait cher en plus, mais c'était un weekend et tout le reste était complet.
- Tibu : la deuxième nuit à Uyuni, dans un lit de béton, c'est aussi la nuit la plus froide.

La plus grosse dispute?
- Tintin : Entre nous il n'y en a pas eu, à peine l'un ou l'autre petit désaccord facilement résolu. Mais à Chiang Mai en Thailande, avec la serveuse du bar à cocktails sur roulette ... ce fût très désagréable. Nous vous raconterons les détails de vive voix à notre retour.
- Tibu : le taxi de la baie d'Halong au Vietnam.

Le plus gros fou rire ?
- Tintin et Tibu : Martinborough en Nouvelle Zélande, une soirée mémorable pour fêter la naissance de Baptiste avec Michel et Odile. Les roamings ont bien fonctionné avec la Belgique ce soir-là.

La plus grosse cuite?
- Tintin : Cela devait être à Sighnaghi en Géorgie, chez les inventeurs du vin. Nous logions chez Nato et Lado, où ça n'arrêtait jamais de picoler!
- Tibu : Martinborough avec Michel et Odile.

Les meilleurs fruits?
- Tibu et Tintin : Le brésil est le paradis des fruits, dont la majorité sont complètement inconnus en Europe. Combien d'entre vous ont déjà bu du jus de Cupuaçu ou de Graviola?

Les meilleures viandes?
- Tibu et Tintin :Le barbecue argentin sans hésiter: les fameux "asados" de Buenos Aires restent dans nos mémoires.

Les meilleurs poissons?
- Tintin: Tout simple, un sandwish au thon à Moorea: une baguette française et des lamelles de thon frais, grillés à point . Mmmmmmmmmmmm!
- Tibu : sandwich de poisson à Istanbul et à Moorea, et le steak de Thon à Isla Grande (Brésil) et Zanzibar.

La meilleure cuisine en général?
- Tintin : La cuisine vietnamienne, légère et variée, mérite une mention spéciale.
- Tibu : la cuisine géorgienne, pas la plus diététique mais succulente.

Des regrets?
- Tibu et Tintin: Nous sommes restés 3 mois en Amérique du Sud sans voir le célèbre Machu Pichu, et 8 jours à Tahiti sans aller à Bora Bora, mais nous avons du faire des choix sur le moment, et nous ne les regrettons pas. Nous ne cherchions pas à cocher un maximum de sites sur une liste, mais à passer du temps avec les autres. Ce serait à refaire, nous ferions encore moins de pays et de villes.

Qu'est ce qui vous a le plus manqué?
- Tintin : Surement pas le boulot ... ni le mauvais temps qu'il fait toujours en Europe. Ce qui nous a le plus manqué, c'est sans doute de ne pas pouvoir passer ces magnifiques moments en votre compagnie! Les cracanuts aussi ont manqué ...
- Tibu : les amis et le pain noir.

Le meilleur acceuil?
- Tibu et Tintin: le magnifique comité d'acceuil à notre retour à Zaventem, en famille avec banderoles, comme des sportifs revenant au pays avec la médaille d'or! Que d'émotions.

Une fois encore, nous tenons à remercier du fond du cœur tous nos lecteurs. Rien que de voir notre compteur qui grimpait (plus de 7700 lectures en rentrant!), et des commentaires encourageants de temps en temps, cela nous a donné la force d'aller jusqu'au bout de cette formidable aventure. Nous espérons que vous avez également pris plaisir à nous lire, et si vous avez des questions ou commentaires, n'hésitez pas, vous savez comment nous joindre. Nous allons maintenant rester à Luxembourg pendant quelques années, pour y commencer une nouvelle aventure, bien différente mais tout aussi passionnante.

Nous terminons sur cette pensée qui occupait déjà nos esprits avant le voyage, et que nous avons toujours gardé en tête: la vie est trop courte, il faut en profiter au maximum, vivre ses rêves aujourd'hui, car on ne sait pas de quoi demain sera fait.


Slideshow Report as Spam

Comments

Manu on

Congratulations et welcome back

Jeanine on

Super idée, ces questions "le plus...?" Une belle manière de terminer cette formidable aventure. Merci de nous avoir permis de la partager.
Bon vent pour d'autres aventures, d'autres rêves. Et qu'en toute fin de parcours, dans longtemps, longtemps, vous puissiez vous aussi chanter "Non, je ne regrette rien...."

Césarini Marc on

Thank you for having shared this nice trip around the globe. It was very enjoying to read your posts. It's time for you to rest a bit at home and prepare soon the next experience...

Tony, Villeroux on

SIrly, Jean-Philippe,
Bravo pour cette aventure et merci de nous avoir fait partager les beautés, les curiosités de notre terre, ainsi qu' un bel échantillon des traits de vie d'autres terriens.
Vous bénéficierez certainement de cette belle expérience tout au long de votre vie.
Ah, j'allais oublier: félicitations pour le souvenir particulier que vous ramenez. Proficiat à vous Deux !
Ciao, -Tony.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: