La bulle de bonheur

Trip Start May 07, 2012
1
62
102
Trip End May 01, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of New Zealand  , North Island,
Monday, November 26, 2012

Kia ora (bonjour, en Maori)

Et voici la Nouvelle-Zélande, le premier pays anglophone de notre périple, si on considère que la langue nationale de la Tanzanie est le Swahili. Encore que, ici la langue Maori est bien présente.


Marketing local

On a déjà beaucoup utilisé le mot « magnifique » et nous sommes un peu à court de synonymes dans les superlatifs, mais Auckland nous a réellement charmés. Elle fait penser un peu à Londres, mais en plus propre, avec seulement les beaux quartiers, et on remplace la pluie par du soleil! Au niveau économique, nous sommes surtout frappés par l'originalité et le marketing dans le secteur du service. Les hôtels, bars, restaurants, agences de tourisme rivalisent pour trouver la bonne idée, différente des autres, et la promouvoir le plus possible. Entre le « super deal », le petit coupon de réduction, la bière 5 étoiles, le saut à l'élastique depuis le Harbor Bridge, le « si vous prenez le plat du jour, on met le couteau ET la fourchette à disposition gratuitement » et les milliers de flyers, le touriste se retrouve avec l'embarras du choix. Il faut reconnaître que leurs agences de marketing sont très bonnes. Il y a tellement de choses à faire ici. On voudrait se démultiplier pour pouvoir tout faire.

Pour l'instant la Nouvelle Zélande est épargnée par le tsunami qu'on appelle mondialisation : on ne reconnaît que très peu de marques, la plupart sont locales. Un bel exemple est la « parade de Noël des fermiers ». C'est une énorme parade, de chars, musique, costumes dans le centre ville. Aller dire bonjour au père Noël en short et T-shirt, nous ne pouvions pas manquer l'occasion. La plupart des chars sont sponsorisés par des entreprises locales, probablement dans l'agro-alimentaire. Et à part Mickey, Winnie et Ronald MacDonald, nous n'avons reconnu personne! Il paraît que Starbucks s'est cassé les dents ici, pas d'IKEA, pas de Barclays, Century21 ou de Nestlé. Plutôt que d'avoir des grandes marques qui étouffent le marché avec leur prix, cela permet aux petites de faire leur trou, avec imagination et énergie. Le facteur distance a également joué: c'est difficile de s'installer aussi loin, pour seulement 4 millions de personnes qui ont la mentalité « protectionniste ».


Vive le sport

L'urbanisation à Auckland est optimale : beaucoup d'espaces verts, de larges avenues, une marina toute à la gloire de la « coupe de l'América », cette fameuse course en voilier que les kiwis ont gagnée 2 fois. Mais il y a également plein d'activités autour du parc des silos, pour rêver en admirant les yachts de milliardaires. Et un détail qui change le coup d’œil, c'est qu'en ville il n'y a aucun fil électrique aérien, tout est enterré. Ça renforce l'impression de propreté. Et les parcs sont à faire pâlir les jardiniers anglais de jalousie. Le jardinage public est certainement un grand vecteur d'emploi dans le pays. Tout est impeccable, sur des surfaces comme une dizaine de terrains de foot, pour que des milliers de Kiwis fassent leur sport le weekend et après le boulot : ça court, ça shoote,  ça « criquette » ( c'est quoi le mot, en français, pour dire « jouet au criquet »?), ça drope le ballon ovale, ça sprinte, ça fait des étirements dans tous les coins. Le sport est important en Nouvelle-Zélande.

Respect

Autre détail qui nous a surpris : le kiwi aime donner des leçons. On avait déjà un peu l'habitude dans les auberges autour du monde, mais ici c'est démultiplié, avec leur petites étiquettes partout. « N'oubliez pas de laver et d'essuyer votre vaisselle ! », « les verres ici, les fourchettes ici ». « ici ce sont les douches, là ce sont les toilettes ». Et les chauffeurs de bus public s'y mettent aussi, ils parlent tout le temps : « ne vous asseyez pas ici, asseyez vous plutôt là », « ne restez pas près de la porte arrière », « prenez plutôt le bus suivant, avec votre poussette », « ne rentre pas dans mon bus avec ton gobelet de café, il y a peut-être de l'alcool dedans ». Et ici, les règles ça se respecte. Depuis Tahiti on avait déjà compris que les voitures sont censée s'arrêter aux passages pour piétons (ce qui est impossible en Amérique du Sud), mais ici en plus il y a le petit bouton poussoir pour que le feu devienne vert pour les piétons. On pousse et on attend en souriant.

Protection des animaux

Nous avons également exploré la petite île de Waheke, à 30 min de ferry de Auckland, réputée pour ses vignobles, ses plages et ses réserves naturelles. Ce fut l'occasion d'une première grande randonnée en foret, mais ici les choses sont un peu différentes. Prière de désinfecter vos chaussures AVANT d'entrer dans la forêt ! Et celle-ci est remplie de pièges pour les rats. Il faut savoir que le seul mammifère endémique à la Nouvelle-Zélande est une espèce de chauve-souris. Tous les autres sont « importés » depuis des siècles. Et la grande mode ici est de revenir aux espèces exclusivement locales, en animaux et en plantes. Ils doivent donc traquer tous ces prédateurs importés qui menacent les espèces locales.

En conclusion: La Nouvelle-Zélande, c'est comme une petite bulle de bonheur, gonflée à l'endorphine des randonnées sportives. Personne ne vient les déranger, ils sont simplement heureux : la globalisation ne passe pas par ici, et on ne peut que s'en réjouir.

Voici les photos de Auckland
. Ceux qui auront le courage de les regarder jusqu'au bout pourront même voir un vrai Haka maori en costumes traditionnels!

A bientôt
Slideshow Report as Spam

Comments

Séba on

Salut les voyageurs,

Quel spectacle! Vous semblez découvrir des destinations paradisiaques, comme Tahiti ou la N-Z, mais est-ce que la culture s'y retrouve aussi poignante que dans d'autres pays?

Par ailleurs, nous sommes aujd'hui mercredi matin.
Les filles sont parties à l'école, mais Nath m'a empêché d'aller travailler. Je crois que Rachid va bientôt se pointer. On tiendra évidemment marraine et Tonton au courant dès que la famille sera agrandie.
On vous embrasse très fort.
Bon amusement.

JY on

N oubliez pas de dire bjr aux hobbits !

En ce qui concerne les coutumes locales, vous serez obliges de nous faire une demonstration de Haka en rentrant -entrainez vous bien !

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: