El escuadrón antiguo

Trip Start Sep 09, 2010
1
14
20
Trip End Feb 01, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Chile  ,
Tuesday, May 10, 2011


El escuadrón antiguo: la vieille escadrille
El escuadrón antiguo: the old squadron

----------


Étant encore et toujours à Santiago, il faut bien que j'occupe mon temps libre, et je continue donc mon petit passe-temps de prendre des photos argentiques. Bien sûr j'emporte aussi mon appareil numérique, ce qui me permet de continuer à poster des photos!

J'ai trouvé par hasard une pellicule 120 noir et blanc ayant expiré il y a presque 30 ans, et j'ai donc cherché un endroit où prendre des photos de vieux trucs, histoire de rester dans le style, surtout si la pellicule s'avérait problématique. Après environ 30 secondes de recherche, j'ai découvert l'existence d'un Museo Nacional Aeronáutico y del Espacio! Parfait, plein de vieux avions, on charge 3 appareils photo, un flash et un trépied dans le sac-à-dos, et on y va. :)

Il y avait tous les suspects habituels, incluant plusieurs DC3 et C47, y compris une épave, des vieux avions de chasse, des hélicos et quelques très vieux coucous. En fait en termes de photos le plus marrant était la zone à l'arrière du musée, interdite d'accès mais à laquelle j'ai pu négocier mon entrée sous couvert de la liberté de presse et du poids des appareils photos à mon cou! Héhé :) Elle est pleine de carcasses et d'épaves en cours de réfection, et on y trouve des choses vraiment étranges...

Déjà à l'intérieur, il y avait un Mirage 50 Pantera. Je n'avais absolument jamais entendu parler de ce modèle, et il m'a fallu chercher un peu pour découvrir ce que c'est: le Mirage 50 était la version "export" et améliorée du Mirage V, et les exemplaires chiliens furent modernisés avec de l'équipement israélien sous le nom de Pantera. Voilà le premier mystère résolu.

Mais dehors, dans la zone des épaves, m'attendaient deux bêtes encore plus étranges. La première était une silhouette pas vraiment connue aborant un III avec un tête de félin sur sa dérive. L'avion a été complètement repeint à un moment ou à un autre, et il n'a aucune autre marque susceptible d'aider à l'identifier. Et puis un peu plus loin, la cellule dépouillée d'une autre avion, cette fois-ci clairement identifiable: un Cheetah E. Et là, ça a été un jeu de piste pour comprendre son passé.

Si j'ai bien compris, l'histoire est la suivante. Le Chili, il y a un bon moment, a acheté un paquet d'avions semblables, de diverses origines: d'un côté un mélange de Mirages 50 neufs et de Mirage V ex-France modifiés aux spécifications des 50, et de l'autre des Mirages V ex-Belgique dans l'état. Ces derniers ont été modernisés localement avec du matériel israélien, sous le nom de Mirage Elkan, et plus tard les premiers ont été aussi modernisés, toujours avec "l'aide" d'Israël, pour donner les Mirages 50 Pantera, comme l'exemplaire vu plus haut. Vous me suivez?

De l'autre côté, l'Afrique du Sud avait des Mirages III, la génération juste avant les V, qu'ils voulaient moderniser pour leurs innombrables guerres frontalières. Manque de bol, à cause de l'Apartheid le pays était sous embargo militaire, et ne pouvait pas le faire de manière officielle. Bien sûr ce genre de chose n'a jamais gêné Israël, et ils se sont empressés de fournir matière grise, pièces et main d'oeuvre pour l'opération. Les avions modifiés ont été rebaptisés Atlas Cheetah, histoire de faire du nationalisme.

Des années plus tard, le Chili commençait à avoir besoin de pièces pour ses avions, mais d'un côté c'était probablement cher, ensuite ils avaient plein de modèles différents bricolés avec des pièces de tout les coins du monde! Mais les Mirages III sont très proches des Mirages V et 50, et dans le cas particulier des avions sud-africains, sont pleins de matériel israélien, comme les avions chiliens... Donc le Chili a simplement acheté 5 vieux Atlas Cheetah à l'Afrique du Sud, pour servir de réserve de pièces!

Et voilà l'explication de la carcasse dépouillée, sur laquelle on peut encore distinguer le dessin d'un Springbok, espèce de petite antilope et symbole d'Afrique du Sud. Quand à l'avion bleu devant le DC3, celui au III avec une tête de félin, je ne suis toujours pas sûr! Je crois bien qu'il restera un mystère...

----------

Still being in Santiago, I have to find ways to fill up my free time, so I kept on going with that little hobby of mine, film photography. Of course I also bring along my digital camera, which allows me to post some pictures online!

I found by chance an old 120 b&w roll that expired almost 30 years ago, so I looked for a place to take pictures of old things, both to fit the era, and just in case the emulsion ended up being problematic. After looking for about 30 seconds, I found right here in Santiago a Museo Nacional Aeronáutico y del Espacio! Perfect, lots of old planes and stuff, I pack 3 cameras, a tripod and a flash in the backpack, and I'm on my way. :)

All the usual suspects were there, starting with multiple DC3s / C47s, including a wreck, old jet fighters, helicopters and a few very old birds. Actually when it came to taking pictures the best area was at the back of the museum, off limits for visitors but to which I could negociate my entry under the cover of freedom of press, and the weight of the cameras hanging from my neck! Hehe :) It's full of hulks being restaured, and there are quite a few strange things there...

First, inside there was a Mirage 50 Pantera. I hadn't even heard of that version, and I had to do a bit of searching to figure it out: the Mirage 50 was the "export" and updated version of the Mirage V, and the Chilean specimen where upgraded with Israeli stuff and labelled Pantera. That's the first mystery solved.

But outside, in the wreck area, were to even stranger beasts. The first one was an unknown shape with a III and a feline head on its tail. The plane was painted over completely at some point or another, and there's nothing else left to help identification. And a bit further, the stripped down skeleton of a plane, this time with a clear ID: Cheetah E. And this one required a fair amount of sleuthing to uncover its past...

If I understood, here's the story. Chile, a while ago, bought a bunch of similar planes from different sources: on one hand a mix of new Mirage 50s and some Mirage Vs, ex-France, upgraded to the 50 standard, and on the other hand some more Mirage Vs, ex-Belgium, as is. The later were locally modified with Israeli hardware under the name Mirage Elkan, and the former were also modified, still with Israel's help, to give the Mirage 50 Panteras like the one seen before. Still following me?

On the other side, South Africa had some Mirage IIIs, the generation before the Vs, that they wanted to upgrade for their countless border wars. Bad luck, they were under a weapons embargo due to the Apartheid, so they couldn't do it legally. Of course that kind of thing never bothered Israel, and they provided brainpower and parts for the operation. The result was called Atlas Cheetah, just for the nationalistic flavour.

Years later, Chile started needing some parts for its planes, but first it was probably expensive, and then they had a ragtag band of different models upgraded with parts from all over the world! But then the Mirage IIIs are really close to the Vs and 50s, and in the specific case of the South African planes, are full of Israeli stuff, just like the Chilean ones... So Chile just bought a few old Cheetahs from South Africa, for parts!

And here's the explanation for the stripped-down hulk, on which we can still see the painting of a Springbok, a kind of small antelope and symbol of South Africa... But for the blue plane in front of the DC3, the one with the III and the feline head, I'm still not sure! I think that it'll stay a mystery...
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: