A la sombra del Osorno

Trip Start Sep 09, 2010
1
9
20
Trip End Feb 01, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Chile  , Lake District,
Sunday, February 6, 2011


À l'ombre de l'Osorno
In the shade of the Osorno

----------


Après Valdivia, j'avais un très vague plan, qui est une manière détournée de dire que je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire. J'ai pris le bus pour Puerto Montt en me disant que je pourrais peut-être retourner sur Chiloé, ou bien essayer de descendre sur la Carretera Austral. Mais je n'avais rien de préparé, pas beaucoup de sous et peu de temps puisque l'anniversaire de Daniela approchait et que je voulais être de retour à Santiago ce jour-là. En cours de trajet j'ai donc décidé que ça ne servait à rien d'aller à Puerto Montt, et je me suis arrêté à Puerto Varas, gros village au bord du grand lac Llanquihue, en face du parfait volcan Osorno!

Puerto Varas est encore un de ces endroits où il y a peu de choses à faire, mais où la vie est tranquille. C'est très touristique certes, mais quelle vue sur le volcan! J'ai rencontré au terminal de bus Paul un Néo-Zélandais qui descendait du même bus, et nous avions un objectif commun: aller faire une grande marche dans le parc national Vincente Pérez Rosales, pas très loin. Ce parc touche d'un côté le volcan Osorno et de l'autre le magnifique lac Todos Los Santos, qui serpente entre les sommets andins. La traversée de la Cordillère en passant par ce lac et le Nahuel Huapi du côté argentin, via 3 ferries et 4 bus, est peut-être la plus belle entre tous les points de passage, mais à 250$US c'était hors de nos budgets...

Alors nous nous sommes contentés de nous lever tôt le matin, de prendre le bus contournant le Lago Llanquihue pour nous conduire jusqu'à Petrohué, et après avoir informé les garde-parques que nous partions sur le trail nous nous sommes mis en route. Il n'y avait personne, nous grimpions dans un brouillard tellement dense que nous avons réellement pensé faire demi-tour à un moment. Mais nous avons fini par voir un petit coin de ciel bleu, et alors que nous redesciendions tout s'est dégagé incroyablement rapidement! Nous avons fini sous un grand soleil, et j'ai encore à moitié brûlé malgré la crème solaire. Décidément...

Paul a dû partir le jour suivant pour l'Argentine, alors j'allais faire seul la suite de mes explorations, mais il s'est trouvé que ma voisine de dortoir, jeune américaine du nom de Melinda, voulait aller aussi à Frutillar, alors les habituelles règles du jeu de la route ont fait que nous y sommes allés ensemble. :) Frutillar est encore plus petit que Puerto Varas et encore plus inutile, mais elle a aussi cette vue incroyable sur le lac et le volcan, et un parc-musée sur les immigrants allemands qui se sont installés dans la région. C'est historico-kitsch, mais parfait pour passer la journée au soleil en se détendant! :)

Melinda avait entendu parler d'une espèce de fête à Puerto Varas ce jour-là, une fête de kuchen! Un truc comme ça c'est évidemment impossible à rater, alors nous sommes rentrés à temps pour participer à ce grand évènement artistique international. ;) C'était un gentil chaos, et nous avons passé plus temps à essayer d'attirer l'attention d'une des serveuses pour avoir nos tranches de kuchen qu'il nous en a fallu pour les manger! Mais nous avons fait ça assis devant le lac, regardant le volcan, et juste là c'était le meilleur kuchen au monde...

----------

After Valvidia I only had a very vague plan, which is an indirect way of saying that I didn't really know what I was going to do. I took the bus for Puerto Montt, thinking that I may go back to the island of Chiloé, or maybe head down on the Carretera Austral. But I hadn't prepared anything, and didn't have much money or time as Daniela's birthday was coming up quickly and I wanted to be back in Santiago on that day. On may way there I decided that there was no point going to Puerto Montt, and I got off at Puerto Varas instead, big village on the shore of the lake Llanquihue, in front of the perfect volcano Osorno!

Puerto Varas is another one of those places where there isn't much to do, but where life is easy. It's very touristy indeed, but what a view of the volcano! I met at the bus terminal Paul a New-Zealander who was coming off the same bus, and we had a common goal: do a long walk in the Vincente Pérez Rosales national park, not far away. This park skirts on one side the volcano Osorno, and on the other the magnificient lake Todo Los Santos, which winds between the andean peaks. Crossing the Cordillera through that lake and the Nahuel Huapi on the Argentinian side, taking 3 ferries and 4 buses, may be the most beautiful of all crossing trips, but at 250$US it was out of our price range...

So we made do with waking up early in the morning, taking the bus going around the Lago Llanquihue all the way to Petrohué, and after telling the rangers that we were on the trail we headed out. There wasn't anybody but us, we were climbing in a thick fog, so thick that at some point we even thought of turning back. But we ended up seeing a little corner of blue sky, and as we were going back down everything cleared up incredibly quickly! We finished the walk under a hot sun, and I lightly burned again despite the sunscreen. Tough luck...

Paul had to leave the next day for Argentina, so I was going to do the rest of my explorations alone, but it happened that my dorm neighbour, a young American called Melinda, also wanted to go to Frutillar, so the usual rules of the game of backpaking made us go there together. :) Frutillar is even smaller and even less useful than Puerto Varas, but it also has this incredible view of the volcano and the lake, and a small museum park about the German immigrants who settled down in the region. It's historico-kitsch, but perfect to spend the day chilling out!

Melinda had heard of an even in Puerto Varas that day, a kuchen party! We obviously couldn't miss something like that, so we came back in time to attend that great international artistic event. ;) It was a happy mess, we spent more time trying to grab a waitress' attention to get our slices of kuchen that to eat them! But we did that sat down in front of the lake, looking at the volcano, and there and then it was the best kuchen in the world...
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: