Bajo el sol de... Valdivia?!

Trip Start Sep 09, 2010
1
8
20
Trip End Feb 01, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Chile  , Lake District,
Wednesday, February 2, 2011


Sous le soleil de... Valdivia?!
Under the sun of... Valdivia?!

----------


Après le relatif inintérêt de Temuco, j'ai été content de repartir. J'avais pensé à aller du côté des lacs de montagne, à Villarica ou Pucón, mais tous les échos que j'ai eus de touristes revenant de là étaient décourageants: auberges pleines, rues bondées et prix élevés. Comme ce n'est vraiment pas ce qui m'intéresse, j'ai pris le bus vers le sud jusqu'à la ville de Valdivia. J'en avais entendu parler comme un endroit tranquille et agréable à vivre, il fallait que je vérifie!

La première chose sympa en arrivant est que le terminal de bus est juste au bord de l'eau, devant la rivière. Après les dizaines de terminaux au fin-fond de zones industrielles poussiéreuses, c'est un changement fortement apprécié! Tout le reste de la ville est dans le même style: c'est tout petit, tout tranquille, et il y a plein de rivières partout. Très agréable. :)

Question logement je suis tombé sur un endroit vraiment étrange. Une toute vieille maison dont la propiétaire loue des chambres; jusque-là rien d'anormal. Mais une fois dedans on comprend: la maison a bougé lors du temblement de terre de 1960, une partie des fondations s'est enfoncée, alors dedans plus rien n'est droit, les planchers gîtent, les portes s'ouvrent et se ferment tellement difficilement qu'il n'y a aucune serrure nulle part, la maison entière est ivre! Jusqu'au dernier jour je perdais régulièrement l'équilibre, ne trouvant pas le plancher ou les marches sous mes pieds... :)

Il n'y a vraiment pas grand-chose à faire à Valdivia même, à part se laisser vivre. Alors c'est ce que j'ai fait, à me promener le long des rivières, aller acheter du poisson et des fruits frais à la feria et me faire des super repas, et à regarder la pluie tomber: j'avais presque oublié ce que c'était! Après deux jours comme ça j'ai tout de même eu envie de bouger un peu, alors j'ai pris le bus pour Niebla et le bateau pour Corral, de l'autre côté de la Bahía de Corral.

Cette très jolie baie avait été identifiée comme un endroit stratégique par les espagnols: bien protégée, de l'eau fraiche, beaucoup de bois et probablement beaucoup de gibier. Ils se sont donc mis au travail pour la protéger, et pas à moitié: 3 forts du côté de Corral, 2 du côté de Niebla, un sur l'île de Mancera, et diverses tours militaires de tous les côtés! Aujourd'hui tout ça est en ruine à part le Castillo de Corral (appellé par les espagnols Fortaleza de San Sebastian de la Cruz, pour faire simple), et les restes d'un des forts de Corral ont même fini par complètement glisser sous l'eau lors du tremblement de terre de 2010... Ce dernier a également fini de détruire les anciens haut-fournaux de la première industrie métallurgique Chilienne, eux aussi à côté de Corral.

Je suis donc allé voir les ruines du Castillo de Amargos, puis je suis revenu du côté du Castillo de Corral où des jeunes locaux recréaient, de manière très inventive, la prise du Castillo par les Chiliens lors de l'indépendance. La bataille s'est transformée en joyeuse empoignade entre les deux camps, les femmes pleuraient fort, le petit canon faisait plein de bruit, c'était vraiment drôle en fait! :) Ce fut donc une excellente journée, mais qui m'a laissé un souvenir douloureux: ayant oublié de mettre de la crème solaire le matin, j'ai pris le pire coup de soleil depuis celui des Galapagos, il y a plus de deux ans...

----------

After the relatively uninteresting Temuco, I was happy to get going again. I thought of heading towards the mountains, to Villarica or Pucón, but all the feedback I got from other tourists coming back from there were disheartening: packed hostels, crowded streets and high prices. As I'm clearly not interested in that, I made my way South to the city of Valdivia. I had heard of it as a peaceful and laid-back place, so I had to check it out!

The first thing when getting there is that the bus terminal is next to the water, on the bank of the river. After tens of terminals lost deep in dusty industrial zones, it was a welcome change! The rest of the city is in the same style: it's tiny, very quiet, and there are rivers everywhere. Really nice. :)

On the accomodation front I stumbled upon something quite strange. An old house where the owner has rooms for rent, nothing extraordinary there. But it's very different once inside: the house moved during the 1960 earthquake, part of the fundament sunk into the ground, so nothing inside is straight anymore, the floors heel, the doors open and close with such difficulty that there isn't any lock anywhere, the whole house is drunk! Up to the last day I would regularly lose my balance, the floor or stairs not being where they should have been were they respectable and honest floor and stairs... :)

There's not much to do in Valdivia really, apart from living an easy life. So that's what I did, walking along the rivers, buying fresh fish and fruits in the feria and cooking mighty meals, and watching the rain fall: I had almost forgotten what it was like! After two days like that I wanted to do something though, so I took the bus to Niebla then the boat to Corral, on the other side of the Bahía de Corral.

This very pretty bay had been identified as a strategical place by the Spaniards: well protected, lots of fresh water, lots of wood, and probably lots of game. So they worked to protect it, and in no little way: 3 forts on the side of Corral, 2 on the side of Niebla, and on the island of Mancera, and military towers pretty much everywhere! Today all of that is in ruins apart from the Castillo de Corral (called by the Spaniards Fortaleza de San Sebastian de la Cruz, much simpler), and the remains of one of Corral's forts even ended up sliding underwater during the 2010 earthquake... The same one also finished destroying what was left of the blast furnaces of the first Chilean metallurgical industry, also next to Corral.

So I went to check out the ruins of the Castillo de Amargos, and then came back to the Castillo de Corral where young locals were recreating, in a very inventive way, the storming of the fort by Chilean troops during the independance. The battle evolved into a happy scrap between the two camps, the women were crying loudly, the little cannon was making a lot of noise, it was a lot of fun actually! :) Altogether it was an excellent day, which left me a plainful souvenir though: I forgot the sunscreen in the morning, and I got the worst sunburn since the Galapagos, more than two years ago...

Slideshow Report as Spam

Post your own travel photos for friends and family Pictures

Use this image in your site

Copy and paste this html: