Échappée argentine / Argentinian escape

Trip Start Sep 09, 2010
1
5
20
Trip End Feb 01, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Argentina  ,
Tuesday, January 18, 2011


Échappée argentine
Argentinian escape

----------


Je m'étais donc installé à Santiago le temps de chercher un travail, mais il y a eu un petit problème. Pour une raison inconnue la maison où je reste est cette fois-ci pleine d'imbéciles mal élevés, et ça m'a vraiment fait la vie difficile. À un moment j'ai craqué, j'ai fait mes sacs et je suis parti à toute allure prendre l'air de nouveau et rencontrer d'autres personnes. Le plus simple était Mendoza en Argentine, de l'autre côté des Andes, Daniela n'y était jamais allée et en avait vraiment envie, alors je l'ai attrappée et empaquetée dans mon sac-à-dos, et nous y sommes allés!

Mendoza en soi n'est pas très intéressante. C'est une ville poussiéreuse, et pour cause de saison haute nous avons eu du mal à trouver une auberge. Finalement nous en avons eu une chouette, mais nous avons dû changer chaque soir de chambre, tout étant réservé! Nous nous sommes rattrapés en nous remplissant de viande le soir de l'asado (le barbecue local), et en mangeant pour toute la journée aux excellents petit déjeuners. :D

J'étais déjà allé à Mendoza et ai fait plein de choses, mais comme c'était la première fois de Daniela nous avons joué aux touristes. Et le premier truc à faire ici c'est d'aller visiter une bodega, la cave d'un vignoble! Pour ne pas payer un tour cher, nous avons pris le bus local et avons marché jusqu'au vignoble. Je crois qu'il fallait payer la visite guidée, sans trop savoir nous avons suivi un groupe et tout visité jusqu'à la dégustation de vin. Il n'était vraiment pas bon, alors ma conscience est en paix. :)

Dans la foulée nous sommes allés visiter une fabrique artisanale de chocolat, huile d'olive et liqueur. L'huile était OK, le chocolat pas extra et il n'y en avais pas assez. Mais après ça les liqueurs sont arrivées, et là nous nous sommes marrés: ils avaient de l'absinthe! Et un verre d'absinthe non diluée, sucrée et brûlante une chaude après-midi, après du vin et une marche sous le soleil, c'est brutal... Dix minutes plus tard, une fois que nous avons fini de pleurer et tousser nous sommes rentrés à Mendoza, mais très doucement.

L'autre chose que Daniela surtout voulait faire, c'est aller dans un bain thermal. Il y en a plusieurs autour de Mendoza, mais un seul accessible relativement facilement par un bus. Mais en été tout est plein en permanence, alors ça n'a pas été possible... Alors comme c'était tout ce qu'il nous restait à faire à Mendoza, nous avons filé en vitesse vers Uspallata.

----------

So I had settled down in Santiago while looking for a job, but there was a little problem. For some reason the house where I'm usually staying is this time full of vulgar and uneducated idiots, which made my life quite a misery. At some point I snapped, packed up and left in a hurry to get some fresh air and meet different people. The easiest was Mendoza in Argentina, on the other side of the Andes, Daniela had never been there and really wanted to, so I picked her up on my way and packed her in my backpack, and off we went!

Mendoza in itself isn't very interesting. It's a dusty city, and because of the high season we had trouble finding a hostel. We eventually located a nice one, but we had to change rooms every day, as everything was booked! We made up for it by stuffing ourselves with meat on the evening of the asado (the local barbecue), and eating for the whole day at the excellent breakfasts. :D

I had already been to Mendoza and done a lot of things, but as it was the first time for Daniela we went for being perfect tourists. And the first thing to do here is to visit a bodega, the cellar of a vineyard! To avoid paying for an expensive tour, we took a local bus and then walked to the vineyard. I think we were supposed to pay an entrance ticket, but without really knowing we followed a group and did everything all the way to the wine tasting. It wasn't good, so my conscience is at peace. :)

In the same breath we went to a small nearby manufacturer of chocolate, olive oil and liqueurs. The oil was OK, the chocolate wasn't great and there wasn't enough. But after that the liqueurs came in and things became really fun: they had some absinthe! And a glass of non-diluted absinthe, with sugar and piping hot on a warm afternoon, after some wine and a walk in the sun, it's brutal... Ten minutes later, once we had stopped crying and coughing, we made our way back to Mendoza, but very slowly.

The other thing that mainly Daniela wanted to do was to go to a thermal bath. There are a few around Mendoza, but only one easily reachable by bus. But in summer it's full all the time, so we couldn't do it... As it was the last thing on our list in Mendoza, we quickly packed up and went to Uspallata.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: