L'adieu aux Andes / A farewell to Andes

Trip Start May 18, 2010
1
28
30
Trip End Aug 17, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
La Casa Campesina

Flag of Peru  ,
Thursday, August 12, 2010


L'adieu aux Andes
A farewell to Andes

----------


La route classique entre La Paz et le Pérou passe près du lac Titicaca, très près, et traverse le petit détroit avec les drôles de bateaux, comme je l'avais fait la première fois. C'est une route magnifique mais longue, et comme je n'avais plus vraiment de choses à faire à Copacabana comme à Puno, j'ai choisi de prendre le bus directement pour Cuzco. Et puis avec toutes les mauvaises nouvelles de grèves et manifestations et frontières bloquées, je n'avais pas envie de me faire coincer, alors je suis parti de La Paz.

Le trajet était très joli, un peu différent de la première fois mais près du lac tout de même. Le trucs étrange, c'est que nous avons été arrêtés une dizaine de fois pour des contrôles de douane, y compris près de Cuzco, à des centaines de kilomètres du lac! Ils s'en prenaient particulièrement aux locaux, les bombardant de questions et fouillant leurs sacs... Étrange étrange.

Avec tout ça le bus est bien sûr arrivé à Cuzco en retard, et en plus l'auberge n'avait pas enregistré ma réservation. Je commençais à me dire que ça allait mal se passer, quand ils m'ont donné un dortoir de 4 personnes pour moi tout seul pour remplacer la chambre individuelle qui n'avait pas été réservée! Parfois les choses s'arrangent bien. :)

La raison principale de cette nouvelle escale à Cuzco était Eleana, autre voyageuse que j'avais rencontrée en Afrique du Sud, à Pietermaritzburg. Elle quittait l'auberge quand moi j'y arrivais, nous nous sommes retrouvés à la Sani Lodge, et puis après à Durban. Nous avions gardé contact, alors quand elle est partie en Amérique du Sud c'était une super occasion pour nous retrouver sur un autre continent! C'était vraiment drôle de se revoir, nous avons bien discuté, et puis nous sommes allés pour un repas traditionnel: elle a choisi un steak d'alpaca, et moi il fallait que j'essaie le cuy! Résultat, le goût est très marqué, en particulier le goût des herbes dont ils se nourrissent, la chair est assez grasse, c'est étrange, ça ressemble de loin à du lapin. Bon, je n'ai pas aimé. :)

Et puis après deux jours à m'amuser tranquillement, j'ai fait mon adieu aux Andes. J'étais déjà plus bas qu'à La Paz et je pouvais vraiment le sentir, et puis je n'étais plus dans l'altiplano, mais j'étais encore haut, l'horizon bouché par des montagnes de tous les côtés. Et malgré l'altitude, malgré les difficultés, j'ai vraiment beaucoup aimé les Andes...

PS: pour ceux qui ne savent pas déjà, cuy = cochon d'inde! :D

----------

The classical road between La Paz and Peru passes by the Lake Titicaca, really close, and crosses the little strait with the strange ferries, just like I did my first time around. It's a beautiful but long road, and as I didn't really have anything left to do in Puno or Copacabana I took the bus directly to Cuzco. And with all those bad news of strikes and demonstrations and closed borders I didn't want to get trapped, so I left La Paz.

The road was very pretty, and a bit different from the first time near the lake. The strange thing is that we were stopped a dozen times for customs checks, including one near Cuzco, hundreds of kilometres away from the lake! They took special care of the nationals, submitting them to a rapid fire of questions and going through their bags... Strange.

With all of that the bus got late to Cuzco of course, and then the hostel hadn't recorded my booking. I was starting to think that things were going really wrong when they decided to give me a 4-person dorm just for myself to replace the room that wasn't available! Sometimes things sort themselves out pretty well. :)

The main reason for this new stop in Cuzco was Eleana, other backpacker that I had met in South Africa, in Pietermaritzburg. She was leaving the hostel when I got there, then we met again in the Sani Lodge, and then in Durban. We stayed in touch, so when I learned that she was going to South America I though that it was a great occasion to meet up on another continent! It was really funny to see each other again, we had a few good chats, and then we went for a typical traditional lunch: she ordered an alpaca steak, but I had to try the cuy! Well, the taste is really strong, especially the taste of the grass they eat, the meat's quite fat, quite strange, somehow it's a bit like rabbit. I didn't like it. :)

And then after two days going happily around, I said farewell to the Andes. I was already lower than in La Paz and I could clearly feel it, and I wasn't in the altiplano anymore, but I was still high, the horizon blocked by mountains on all sides. And despite the height, despite the difficulties, I really loved the Andes...

PS: for those who don't already know, cuy = guinea pig! :D

Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: