Mi viejo enemigo el soroche

Trip Start May 18, 2010
1
21
30
Trip End Aug 17, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Chile  , Tarapacá,
Tuesday, July 20, 2010


Mi viejo enemigo el soroche: le retour du mal des montagnes!
Mi viejo enemigo el soroche: the return of the altitude sickness!

----------


Une des choses à faire à proximité d'Arica est de visiter le parc national Lauca, tout au nord du Chili. Relativement peu de gens y vont, tout simplement parce que peu de gens vont dans cette partie du pays, mais mon guide de voyage disait que ça en valait la peine alors je me suis inscrit à un tour pour voir à quoi ça ressemble.

Nous nous sommes arrêtés à plusieurs endroits en cours de route, pas toujours très intéressants. Par exemple, la petite église dans le premier village n'avait rien d'exceptionnel, et le village de Putre, capitale de la Province de Parinacota (ah bon? c'est pas une blague?) est complètement inintéressant. Mais pour le reste...

D'abord il y a eu le Lauca, et en particulier le lac Chungará. Un lac de haute montagne magnifique, dans un air incroyablement pur et des paysages à couper le souffle! Le volcan Parinacota et son copain Pomerape surplombent le lac, couronnés de neige. C'est tout bête, juste quelques montagnes et un lac, mais qu'est-ce que c'est beau! Les photos sont pourries comparées à la réalité...

Après nous nous sommes arrêtés au minuscule village de Parinacota (tout a le même nom ici). Il n'existerait probablement même pas sur les cartes si ce n'était pour son église, remontant à la fin du XVIème siècle. Non seulement elle a résisté au temps, aux conflits et à tous les problèmes d'un vieux bâtiment, mais en en plus les peintures dont son intérieur est décoré ont aussi survécu! C'est un style complètement unique, mélange d'espagnol de la Renaissance et d'indio andin primitif. Et cette minuscule église rivalise en richesse et originalité avec les grandes cathédrales de l'ex-empire espagnol...

Il y a juste eu deux petits problèmes pendant ce voyage. D'abord c'était un grand bus de 40 personnes, ce que je déteste (trop de monde!), et le chauffeur conduisait brutalement sur la petite route de montagne, ce qui était très inconfortable. Mais le pire, et de loin, a été l'altitude: Arica 2m au dessus du niveau de la mer, lac Chungará 4500, point le plus haut du voyage 4600+. Quelle claque! Ça faisait trop longtemps que je n'avais pas été en altitude, bougre de sagoin que ça a été dur... Pas seulement pour moi en fait: tout le monde en a souffert, et à partir du milieu d'après-midi les premiers ont commencé à vomir (pas moi!), pas aidés du tout par la conduite du chauffeur. Malgré la beauté des paysages, ça a été la bataille pour passer à travers la journée, et tout le monde était content que ça se termine. Ça promet pour le futur...

----------

One of the things to do next to Arica is to visit the Lauca national park, in the complete north of Chile. Relatively few people go there, mostly because relatively few people go to that part of the country, but my travel guide was saying that it's well worth it so I signed up for a tour to check it out.

We stopped in quite a few places on the way, not always very interesting. For example, the little church in the first village wasn't anything out of the ordinary, and the small village of Putre, capital of the Parinacota Province (really? that's not a joke?) is completely uninteresting. But for the rest...

First there was the Lauca, and more specifically the lake Chungará. A splendid high altitude mountain lake, in an incredibly pure air and breathtaking surroundings! The Parinacota volcano and its buddy the Pomerape overlook the lake, crowned with snow. It's a bit silly, just some mountains and a lake, but is it ever beautiful! The pictures are crap compared to real life...

After that we stopped at the tiny village of Parinacota (everything's called the same here). It wouldn't even exist on maps if it wasn't for its church, going back to the end of the XVIth century. Not only it got through time, wars and all the problems of an old building, but even the paintings decorating its inside have survived! It's a completely unique style, a mixture of Renaissance Spanish and primitive andino Indio. And this tiny church rivals in richness and originality the great cathedrals of the former Spanish empire...

There has just been two problems during that trip. First, it was a big 40-people bus, something that I hate (too many people!), and the driver was brutal on that small mountain road, which was very uncomfortable. But the worst, and by far, was the altitude: Arica is 2m above sea level, the lake Chungará 4500, the highest point in the trip 4600+. What a blow! I hadn't been up high for too long, bugger has it been hard... Not only for me in fact: everyone suffered, and from the mid-afternoon the first ones started to throw up (not me!), not helped at all by the driver. Despite the beauty of the sights it's been a battle to get through the day, and everyone was happy when the end of the tour came. Sounds promising for the future...

Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: