Fly me to the moon, let me play among the stars...

Trip Start May 18, 2010
1
17
30
Trip End Aug 17, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Chile  ,
Thursday, July 15, 2010


Fly me to the moon, let me play among the stars...

----------


La Serena était une étape que j'avais éliminée l'année dernière pour une raison dont je ne me rappelle plus, ça ne devait donc pas être si important que ça! Alors j'y suis allé. :) Quelques heures de bus depuis Santiago, ça se fait facilement en une journée, rien à signaler à cet égard.

La vieille ville de La Serena est assez jolie, surtout en venant de Santiago. Elle a encore ce petit côté post-colonial, avec des rues étroites et des marchés de tous les côtés, plein d'églises et plein de couleurs dans tous les sens. C'est chouette de s'y promener, et c'est très agréable de revenir enfin dans une petite ville tranquille. Enfin tranquille c'est vite dit, il faut voir l'état de la circulation quand il y a une coupure d'électricité imprévue et que plus aucun feu de circulation ne fonctionne! :)

La Serena est aussi le point de départ pour une activité un peu spéciale. Dans ce coin du Chili, l'air est particulièrement sec et pur, alors beaucoup d'observatoires célestes ont été installés sur des collines ou des montagnes. Il y en a des grands qui sont très difficiles ou impossibles à visiter, mais il y a aussi des petits qui fonctionnent principalement grâce au tourisme. Alors j'en ai profité et je suis allé visiter celui du Cerro Mamalluca, à environ 1h de route de La Serena. Je n'ai aucune photo de cette soirée, comme il n'y avait aucune lumière, mais c'était vraiment excellent! J'avais déjà vu la Voie Lactée en grand quand j'étais dans le désert rouge en Australie, mais je n'avais jamais eu quelqu'un qui me montrait les constellations, ni m'expliquait ce que je voyais. Et tout d'un coup voir apparaître des formes au milieu d'un ciel moucheté de lumières minuscules, c'était mémorable! :)

Et puis La Serena aura été le site d'une autre première pour moi: je me suis fait secouer! Ce n'était quasiment rien, pas un vrai tremblement de terre, juste une de ces petites secousses qui sont légion ici depuis le grand tremblement de février 2010. Mais je ne m'y attendais pas, alors quand j'ai senti le sol s'en aller tranquillement de dessous mes pieds, j'ai eu un petit coup de stress! Les chiliens, eux, s'en étaient à peine rendus compte...

----------

La Serena was a stop that I had skipped last year for some reason that I can't even remember, therefore it couldn't have been really important! So I went there. :) It's only a few hours by bus from Santiago, easily done in a day, nothing to report (for once!).

The old city of La Serena is quite pretty, even more so coming from Santiago. It still has this little post-colonial feel, with narrow streets and markets everywhere, plenty of churches and all kinds of colors. It fees good to walk around it, and it's great to be back in a smaller and quieter place. Well quiet until you witness the traffic jam when an unannounced city-wide power cut shuts down every single traffic light! :)

La Serena is also the starting point for a special activity. In this part of Chile the air is extremely clean and dry, so many celestial observatories have been set up on hills or mountains in te area. There are some huge ones, very difficult or impossible to visit, but also some smaller ones that rely on tourism for their budgets. So I went to visit the observatory on the Cerro Mamalluca, about 1h by car from La Serena. I don't have any picture of that evening, as there wasn't any light, but it was really great! I mean, I had already seen the Milky Way in full when I was in the red desert in Australia, but I had never had someone to show me the constellations, explaining to me what I could see. And suddenly to see shapes forming up in a sky flecked with tiny lights, it was memorable! :)

And then I had another "first" in Las Serena: I got shaken! It was almost nothing, not a proper earthquake, just one of those countless small tremors since the big quake of February 2010. But I wasn't expecting it, so when I felt the ground packing up and going from under my feet, I had a little stroke of stress! And the Chileans had barely noticed it...
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: