Enfin les Andes! / The Andes at last!

Trip Start May 18, 2010
1
15
30
Trip End Aug 17, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Argentina  ,
Thursday, July 1, 2010


Enfin les Andes! De retour au sein de ces montagnes majestueuses.
The Andes at last! Back in the heart of those majestic mountains.

----------


Une fois encore, je suis donc reparti de Bariloche sans avoir vu plus qu'une auberge et le centre-ville. Je crois vraiment que les esprits du lac ne m'aiment pas, et me le font savoir ouvertement! Cela dit, Bariloche marquait tout de même mon retour dans les Andes superbes, aux paysages à couper le souffle et à l'air pur comme le cristal. D'une certaine manière c'est l'antithèse des grandes cités sud-américaines, polluées, bruyantes et oppressives. Là-haut, c'est la liberté!

Mais les Andes ont beaucoup de visages, et celui de Bariloche n'est pas vraiment celui que je connais, celui que j'aime. Alors 17h de plus et je me suis retrouvé à Mendoza, un de mes endroits préférés sur le continent. C'est étrange, la ville n'est pas extraordinaire (loin de là), mais j'y suis bien. Une des raisons principales à ça s'appelle le Paso de Uspallata, le col de Uspallata.

Cette immense vallée au coeur des Andes a depuis longtemps été un point de passage majeur à travers de la cordillère: en 1817 déjà, l'Armée des Andes du Général San Martín était passée par là pour rejoindre le Chili et avoir un rôle essentiel dans l'indépendance de ce pays. Des décennies plus tard, si les pilotes de l'Aéropostale ne passaient pas pas cette vallée ils ne passaient certainement pas loin. Puis le train s'est chargé de maintenir le lien, avant que la route ne le condamne à l'oubli.

Alors avant de reprendre une fois encore la route du Chili en passant par ce col si particulier, j'y suis allé comme un touriste, à prendre mon temps et à regarder les paysages exceptionnels, dans un vent impressionnant. Et même si j'ai essayé de prendre de bonnes photos, rien ne pourra réellement rendre l'immensité de l'endroit...

PS: j'ai aussi appris que le film "Sept ans au Tibet" avait en fait été filmé ici, dans les Andes, du côté argentin!

----------

Once more I left Bariloche having seen little more than a hostel and the city center. I really believe that the spirits of the lake hate me and they show it openly! But Bariloche was also where I returned to the superb Andes, with stunning views and air as pure as crystal. In a way it's the antithesis of the big South American cities, polluted, noisy and oppressive. Up there, it's freedom!

But the Andes have any faces, and the one in Bariloche isn't the one I know the best, nor the one I'm really fond of. So 17h of bus later and I found myself in Mendoza, one of my favourite places on the continent. It's strange, the town isn't really nice (far from it), but I'm feeling good there. One of the main reasons for that is called the Paso de Uspallata, the Uspallata pass.

This immense valley in the Andes has been a major crossing route for quite a while now: already in 1817 the Army of the Andes of the General San Martín went that way to reach Chile and play a major part in the independance war of this country. Decades later, if the Aéropostale pilots weren't flying that very route they couldn't have been that far away. Then the train kept the link open until the road doomed it.

So before hitting that road once more on my way to Chile through this very special pass, I went there as a tourist taking my time and taking in those exceptional sights, all of that in an impressive wind. And even if I tried to take some good pictures, nothing will ever be up to the majesty of the place...

PS: I also learned that the movie "Seven years in Tibet" was shot there, in the Andes, on the Argentinian side!

Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: