Sur le dos du dragon / On the back of the dragon

Trip Start May 18, 2010
1
5
30
Trip End Aug 17, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of South Africa  , KwaZulu-Natal,
Sunday, June 6, 2010


Sur le dos du dragon: congelé vivant au Drakensberg!
On the back of the dragon: frozen alive in the Drakensberg!

----------


Durban, malgré tout, n'était qu'une courte escale, ma destination étant la région du Drakensberg, au bord du petit royaume du Lesotho. Les lignes de bus classiques n'allant pas dans cette direction il a fallu que je planifie un tout petit peu, et en pratique je me suis arrêté pour une excellente nuit dans la ville au nom impossible de Pietermaritzburg. J'y ai eu une des meilleures chambres de tout mon voyage! :)

Le lendemain, après un petit bout de route dans un bus moderne mais très inconfortable, je me suis retrouvé au Sani Lodge, une auberge rustique au milieu de nulle part, quelque part entre Underberg (petit village à moitié fantôme) et Sani Pass, à la frontière avec le Lesotho. L'isolement contribuait à la sensation de retour à la nature, avec l'absence de chauffage, le feu de bois dans la pièce principale le soir, et les canalisations capricieuses qui mélangeaient toutes seules eau froide et chaude! La température baissait en dessous de zéro la nuit, alors disons que nous avons eu quelques moments un peu délicats...

Mais bien sûr la région est superbe, alors tout est rapidement oublié. Tout d'abord je suis allé marcher dans les montagnes pour voir des sites de peintures rupestres San. La journée était magnifique, mais après aussi longtemps sans faire réellement d'exercice ça a été un peu dur... Les peintures étaient incroyables, c'était un vrai casse-tête d'essayer de trouver une signification sensée à tout ça, il fallait essayer de se plonger dans ce que pouvait être la culture San!

Les San, aussi connus sous les nom de Bochimans ou Bushmen (hommes du bush), étaient une ethnie de chasseurs-cueilleurs très importants dans le sud de l'Afrique par le passé. De nombreuses peintures San ont été datées à plusieurs milliers d'années (jusqu'à 20000!), et les San étaient ici bien avant les africains modernes, qui sont venus du nord plus récemment. Poussés de tous les côtés par les africains, les blancs, et tous les autres, ils ont presque disparu et ne subsistent que dans quelques villages ici et là...

Et puis bien sûr j'ai traversé la frontière du Lesotho via la Sani Pass, seulement pour une journée pour raisons pratiques. Une fois encore les paysages étaient superbes, et la région mérite bien son surnom de Drakensberg, la montagne du dragon! Des falaises impressionnantes ceinturent le Lesotho et serpentent dans les montagnes comme la queue d'un grand dragon. Je ne peux vraiment pas dire grand-chose du Lesotho vu la durée minuscule de mon séjour là-bas (4h!), donc je vous laisse regarder les photos. :)

Le seul regret que j'ai est de ne pas avoir pu parler avec des gens vivant dans ces montagnes. C'est chouette de voir tous ces paysages, mais je ne sais rien du tout de la population... :(

----------

Durban, after all, was only a short stop on the way, my destination was the Drakensberg region, on the edge of the small kingdom of Lesotho. The classical bus lines not going into that area, I had to do a bit of planning and I ended up sleeping one excellent night in a town with an impossible name, Pietermaritzburg. I had there one of the best rooms of my whole trip! :)

The next day, after a short ride in a modern but incomfortable bus, I found myself at the Sani Lodge, a rootsy hostel in the middle of nowhere, somewhere between Underberg (small ghostly village) and Sani Pass, at the border with Lesotho. Isolation contributed to the feeling of being back to nature, together with lack of heating in the rooms, the woodfire in the main living room, and the temperamental piping that was mixing up hot and cold water on its own! The temperature was below freezing at night, so let's say we had a few tricky moments...

But of course the region's beautiful, so all of that's forgotten quite quickly. First I went for a walk in the mountains to see some San stone paintings. The day was beautiful, but after so long without doing any proper workout it was a bit hard... The paintings were incredible, it was difficult to try to find a decent meaning to all of that, we had to try to dip ourselves into what might have been the San culture!

The San, also known as Bushmen, were a ethnical group of hunter-gatherers very important in the south of Africa in the past. Numerous San paintings were dated back to thousands of years (up to 20000!), and the San were there way before modern Africans, who came from the North in much more recent times. Pushed from all side by the Africans, the white settlers, and pretty much everyone else, they have almost disappeared and only survive in a few villages here and there.

And of course I crossed the border over to Lesotho via the Sani Pass, only for a day for practical reasons. Once more the sights were magnificient, and the region deserves its name of Drakensberg, the dragon's mountain! Impressive cliffs encircle Lesotho and meander in the mountains like the tail of a huge dragon. I can't really say anything about Lesotho given the length of my stay there (4h!), so I'll let you have a look at the pictures. :)

The only regret I have is not having been able to talk to anyone living up there in the mountains. It's nice to marvel at all those sights, but I don't know anything about the people... :(

Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: