Assalam Aleykoum

Trip Start Sep 01, 2006
1
3
12
Trip End Sep 23, 2006


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Yemen  ,
Sunday, September 3, 2006

Et oui, premier mail, j'en profite car je ne sais pas quand je vais trouver le prochain accès internet.
Bon, alors pour les inquiets, tout va très bien. On se sent vraiment en sécurité et même si tous les hommes ont des poignards à la ceinture, ils sont très cool.
Désolé, pour les fautes mais vous n'imaginez pas le clavier sur lequel je tape...
J'ai pris la Turkish airline pour venir, et j'avais mon écran relié sur une camera de l'avion, ce qui m'a permis de me croire le pilote lors de l'atterrissage. Je ne sais pas si vos connaissiez ca???? Dans l'avion, j'avais à côté de moi un Somalien qui vivait en Norvège et venait retrouver sa famille au Yémen pour se marier. Apparemment il avait une ou 2 photos de sa future femme, c'est tout...

Alors Sanaa :
Arrivée à 1h30 du matin, t'imagines même pas la salle de débarquement... et puis tu sors où la foule attend. Et là, tu penses a la chanson de Nougaro : dès l'aérogare, j'ai senti le choc, un souffle barbare....'
T'as 50 mecs qui attendent tous avec des djambia (c'est leur fameux poignard de 30 cm)
Comme pressenti, mon chauffeur (qui a l'air très sympa) parle à peine le français. Ca va encore être galère cette histoire, mais bon, comme je suis fluent en arabe (Allah akbar!!) ça va bien se passer.

Ce matin, ambassade française (histoire de sécuriser un minimum), plutôt que de prendre un taxi, je l'ai joué aventurier en y allant à pied, 4-5 km. Sauf qu'avec mon plan imprécis et les locaux qui connaissent pas leurs propres rues, ça a été un régal...Je demande à des flics une rue, pas un ne la connait, en fait elle était à 10 mètres d'eux....L'ambassade française pas compliqué, il y a des blocs de ciment à 100m tout autour qui bloquent toute approche en voiture et une palanquée de flics.
 
Ballade dans la vieille ville (ou plutôt le labyrinthe). L'hôtel est juste à côté d'un Wadi (une rivière asséchée qui peut se transformer en rivière à la moindre pluie : ça n'a pas raté, il y a plu et les voitures qui roulaient dans le wadi une heure plus tôt, se sont retrouvées avec 50 cm de flotte.
J'ai fait quelques photos mais il ne fait pas super beau, et bien sûr, et oui, j'ai eu de la flotte. Pas beaucoup mais quand même. Le souk est rangé par thème : textile, argent, or... toutes les femmes ont au minimum le tchador voir plus mais ça ne les empêche pas de te dévisager. Ce qui est aussi étonnant, c'est qu'ils vendent plein de vêtements féminins très courts mais je ne sais pas quand elles les mettent car dans la rue, on voit du tissu noir et 2 yeux. Par contre, les hommes sont tous en veste malgré la chaleur et ça rigole pas avec leur djambia : il y a avait un jeune qui n'avançait pas assez vite avec sa brouette, un mec sort sa lame et lui crève le pneu!!! Bon, ok!! J'ai bien compris, je ne reste pas au milieu du chemin....
En tout cas pour l'instant il n'y a aucun sentiment d'insécurité et s'il y a un problème faut dire que tu es français (merci Chirac) Par contre les américains ont des gardes du corps (merci Bush). Contrairement à ce qu'on pouvait penser, la bouffe est super bonne : un bon poisson, des mezzes libanais pour 10 euros (et encore, je ne suis pas allé dans les bouibouis, j'attends d'y aller avec mon chauffeur)
Demain, c'est le départ pour la traversée du désert, le principe est simple : de Sanaa a Mareb on suit un convoi militaire. Bon, de temps en temps ça peut être un peu chaud dans cette région, et le soir il ne faut pas sortir de l'hôtel. Par contre à Sanaa, je suis sorti ce soir et aucun problème (mafich muchkila en arabe...) il y a plein de gens dans la rue. 
Puis traversée du désert, et là, la police est remplacée par un convoi de bédouins que tu dois payer car tu es sur leur territoire. Bivouac dans le désert et puis je vais voir Shibam qui est la Manhattan du désert, inscrite au patrimoine de l'humanité. Et comme je sais qu'après je vais dormir dans des hôtels plutôt moyen, je me suis réservé une chambre dans le meilleur hôtel du Yemen... Je m'attends à des remarques sur mon côté routard du dimanche...mais bon, rien ne vous empêche de me rejoindre... des volontaires???

Le truc à la mode ici c'est le qat, une feuille qu'on mâche en début d'après midi et qui vous rend zen pour le reste de la journée, c'est vrai qu'ils doivent un peu se faire chier alors on s'occupe...Je vais certainement tester le machin, histoire de voir l'effet.

Ah, qu'est ce que j'entends ??? Ah, c'est l'appel à la prière, cool, j'ai mon réveil pour 5h du matin. Je sais pas ce qu'il raconte le gars dans son micro mais il n'a pas l'air content et tous les autres reprennent en coeur...Ca fait un bordel pas pensable. A l'ambassade on m'a quand même dit d'éviter d'être près d'une mosquée a la fin du prêche, des fois qu'il y ait 1 ou 2 excités.

Quelques remarques pour certains :
Guy : laisse tomber Rome et fais ressortir ton côté aventurier! T'as un vol direct de Paris pour Sanaa
Michel : ce sont des paranos dans ta boîte : j'ai dû passer 5 heures à me balader seul à la fois dans la vieille ville et dans des rues perdues de la nouvelle ville, et c'est cool...euh pour l'instant
Virginie : mon appart est encore debout?

Ah oui j'oubliais, qui veut un beau tchador noir????

Allez, à je ne sais quand.
Inch Allah
 
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: