Anecdotes papoues

Trip Start Jul 02, 2008
1
10
24
Trip End Nov 28, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Papua New Guinea  ,
Saturday, August 23, 2008

Salut à tous,
je viens d'arriver à Jayapura du côté indonésien en West Papua. J'ai enfin internet où je peux vous écrire donc pas la peine d'envoyer le GIGN, déclencher le plan hors sec ou d'affoler l'ambassade de France en Papouasie...En tout cas merci à ceux qui se sont inquiétés. Ouais, y en a quelques un.
Je vais vous envoyer plusieurs emails car plein de choses à raconter :

- Faut savoir l'ordre de priorité dans la vie pour les papous : leur terre où ils peuvent faire des jardins, les cochons (si t'as pas un cochon, t'es pas un homme) et les femmes et tout ça dans cet ordre...
Quand un homme se marie, il achète sa femme, ça peut aller de 80 euros à 20.000 euros (tout dépend de son éducation et de sa région) et il peut la payer en cochon. Un bon cochon coute 200 euros. Mesdames ça vous calme un peu...

- T'es blanc, t'es prioritaire et on te file les meilleures places dans les bus. Tu fais la queue au distributeur. Le gars de la sécurité te fait passer avant. T'as beau refuser, les gens insistes, donc t'es systématiquement assis devant à côté du chauffeur pendant que les autres sont assis dans le pickup à l'arrière sous la pluie. Ca devient gênant à force même s'il y a de bons côtés.
 
- Avec un autre touriste on a du acheter une place dans le bus juste pour nos sacs. Ca fait penser à Madonna qui réserve une suite rien que pour ses bagages. Les gens te regardent et se disent que tu dois être super riche pour faire ça...et du coup, il y a quelqu'un qui ne monte pas dans le bus...

- A Mt Hagen, j'ai passé 3 jours à voir des singsings, ce sont les danses et chants traditionnels papous. Il y a 80 groupes et chacun a sa spécificité mais tous ont des maquillages incroyables, des plumes partout, on dirait le carnaval de Rio (mais le physique des papoues et pas le même que les brésiliennes). Il y a les veuves, couvertes de haillons et de boue, les mudmans, avec des masques d'horreur en boue séchée, des hommes squelettes et plein de groupes avec des peintures de guerre. Chaque groupe essayant de faire mieux que l'autre. C'est incroyable.
Par contre, le premier jour, étonnamment, peu de locaux, surtout des touristes alors que le lendemain, énormément de locaux. On a appris la raison après. En fait, 3 jours avant il y a eu des élections à Mt Hagen et la ville a été déclarée ville morte car risque d'émeutes violentes.
Et comme il ne sait rien passé, beaucoup de locaux ont cru que le samedi, lors des singsings, ca allait se déclencher. Par contre, business oblige, on ne dit rien aux touristes...
Mt Hagen est une ville assez dangereuse. Le matin, très tôt, tu veux aller au distributeur, retirer de l'argent. Il y a encore des brumes matinales dans les rues. Tu sors du blockhaus qui fait office d'hôtel et t'as pas fait 50m que t'as des mecs assis dans la rue qui se lèvent et qui viennent dans ta direction en criant. Bon, et bien tu fais demi-tour et tu retournes dans ta forteresse... Pareil, pour aller prendre le bus qui est à 300m, une navette de l'hôtel t'amène à l'arrêt avec un gars de la sécurité. Il check le mini bus et attend que tu sois monté avec tes affaires avant de repartir. Hors de question d'y aller seul...C'est vraiment le côté pas cool du pays par contre les gens sont super sympas.

Voila pour les anecdotes.....les autres emails seront plus sur mes galères....

Putain, ca recommence, de retour dans un pays musulman, en même temps que je vous écrits, j'ai l'appel à la prière...

Survivor Ricardo
  
 
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: