Ligne

Trip Start Aug 12, 2010
1
9
13
Trip End Aug 28, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Canada  , Alberta,
Saturday, August 21, 2010

Winnipeg, Regina, Calgary, 1300 km de route, 2 jours de ligne droite, une bonne chaleur et des paysages linéaires, mais quelque peu différents.
Passer des forêts de l'Ontario à l'odeur de pins aux plaines chaudes et interminables.


On croise tellement de choses étranges sur la route, des camions transportant toutes sortes de choses curieuses, telles que des toilettes portables, des cochons empilés les uns sur les autres, des gigantesque poutres de métal pour reconstruire un pont, des camions dedéménagement... la ville est avec vous, mais découpée en morceaux, éparpillés dans des boîtes en métal.

Quelle route !!! On se l'imagine cependant la vivre est une toute autre histoire.

On ne manque pas de temps, la direction est la même, laissant à l'esprit prendre le temps de s'éparpiller sur les étendues de blé, tournesols, herbes, terre. Il glisse lentement sur les collines alentour, des fois interrompus par une ferme, un tracteur dégageant un nuage de poussière, des meules de foin, et quelques vaches broutant tranquillement.
 
Le vagabondage contraste avec la ligne et les kilomètres défilant.

Un de ces trains que l'on voit dans les films chargés de containers passe le long de la route et je fais la course avec lui, le long des wagons, 10, 20, 30, 40 wagons que je dépasse pour faire un signe de bye bye au cheminot et continuer ma ligne.

Au milieu du chemin les premiers ennuis techniques apparaissent, une fuite de liquide refroidissant, et je suis en train de resserrer les joints sur la moto, puis la moto refuse de redémarrer ?!? Et finalement, je perds mon iPhone.

Et la frustration reste sur la route derrière moi, car je suis dans la zone, tous les moments de joie, bonheur que j'ai vécu défilent avec précision devant moi, entre les lignes, et ces tranches de vie me font rire, car cette immensité vous renvoie à vous, ne répondant qu'à vos pulsions, sentiments et introspections. On se sent exister dans le plus pur des sens et tout prend forme au milieu du rien.

On est jamais vraiment seul, et je trouve mon énergie pleine et entière m'attendant au fond de moi, alors qu'on se repose au milieu de villages presque déserts.

Se retrouver, dans ces journées parfaites que l'on imagine, qui sont dans les chansons, ces journées que l'on garde au fond de soit pour les revivre éternellement est un phénomène plutôt enivrant, et alors que je suis au chaud sur un canapé chez Rachael et Wayde, je souris en pensant a cette ligne droite, car en la parcourant j'ai trouvé mon "drive".

 
Slideshow Report as Spam

Comments

sirine kassam on

oh!la!la! te voilà philosophe!notre vie aussi est comme les paysages!il y a des forêts, montagnes et plaines!
ces plaines sont bien belles! combien de kms te restent il ?
je t'embrasse

Martial on

Coucou
tu as bien avancé, c'est cool
bonne continuation de voyages, on suit ton aventure
Martial

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: