Terreur sur la ville...

Trip Start Feb 04, 2008
1
5
Trip End Feb 20, 2008


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Akwa Palace

Flag of Cameroon  ,
Monday, February 25, 2008

Il ne suffit de rien pour que la situation bascule.
6h00: Douala est paisiblement sur le réveil. Dans la rue, les lève-tot se précipitent au travail.
7h00: Les rues sont désertes, quelques piétons s'empressent d'aller au travail. Des camions de la brigade anti-émeute défilent dans les rues.
8h00: Des voix s'élèvent dans la rue. Beaucoup de chahut, la situation semble s'empirer. Des émeutes ont éclatées à la périphérie du centre-ville et la police tire dans le ciel pour dissuader les foules.
9h00: La situation s'empire devant l'hôtel, des jeunes âgés de 7 à 18 ans prennent d'assaut la rue. Ils portent des morceaux de bois ou des barres de fer pour la plupart. Curieusement, ils ne cassent pas tout su leur passage. Les panneaux publicitaires, les kiosques de loterie et de journaux ou encore les affiches lumineuses sont ciblées.
9h30: Les routes aux abords de l'hotel sont barricadées. La tension est vive, plus aucune voiture ne circule. Et les rares qui s'essaient se font poursuivre par les émeutiers. Leur mot d'ordre est simple, personne dehors ou c'est le chaos.
10h00: Des stations d'essence, des magasins, des édifices à bureaux sont pillés. La police essaie de contenir la foule en liesse.
11h00: Le calme revient lentement, mais les tensions restent vivent. Les émeutiers refont un retour en force, mais ils sont dispersés par un car de police. Les routes sont dégagées par les policiers.
12h00: Retour au calme apparent, mais pour combien de temps...?

Douala tremble, Douala crie, le Cameroun a mal...et la situation s'empire...
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: