Monument Valley : 17 miles, 3 heures de route̷

Trip Start May 25, 2010
1
68
128
Trip End Sep 29, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , Utah
Sunday, July 11, 2010

Lorsque nous avons payé notre pass pour un accès illimité aux parcs nationaux, nous savions qu'il ne couvrait pas l’entrée dans les parcs gérés par les Indiens. En arrivant à Monument Valley nous savions donc que nous devrions payer l’entrée : 5$ par personne (tant pis pour les familles nombreuses). Franchement c’est honnête car l’endroit est assez incontournable si vous avez vu au moins un Western dans votre vie. Mais avec sans doute plusieurs  centaines de milliers de touristes par an passant par le guichet, on se demande où passent les millions que tout cela génère.

Car dès qu’on entre dans le parc proprement dit, après avoir passé le Visitor Center et son parking bitumé, la route n’est pas du tout entretenue. En fait, elle n’a même jamais été créée. C’est plutôt comme un sentier d’un GR français, juste 10 fois plus large. J’ai bien cru que nos pneus n’y survivraient pas, même en roulant à 5mph. Pour autant, je ne souhaite pas qu’ils en fassent une autoroute, loin de là et c’était même plutôt marrant de rouler deux heures en essayant d’éviter chaque bosse…

Mais ça donne plutôt l’impression qu’ils encouragent les gens à payer 55$ supplémentaires pour monter sur un de leurs vieux 4x4 qui filent à toute berzingue à travers les « monuments ». Au moins, nous, on a pu prendre notre temps, d’autant que la route n’est pas très longue et qu’aucune autre activité n’est proposée. Enfin à part de payer 2$ pour prendre en photo un Navajo sur son cheval ou 45$ de plus pour trente minutes de dada. D’ailleurs, si vous souhaitez photographier un Indien, il faut d’abord demander sa permission et ensuite le rémunérer. Imaginez qu’on ait un tel droit à l’image dans les transports parisiens : on serait tous millionnaires. Malheureusement, les points de vue aussi ne sont indiqués qu’une fois sur deux et les éventuels panneaux sont souvent par terre… Je ne peux blâmer les Indiens d’essayer d’utiliser cet argent à d’autres fins pour améliorer leur quotidien (beaucoup vivent sous le seuil de pauvreté) mais il est dommage que leur parc ne soutienne pas la comparaison avec les nationaux. Au final, un bon moment quand même, avec beaucoup de photos et un pèlerinage au John Ford point où nous étions déjà il y a 9 ans. Le tout avant de repartir vers le Lake Powell et le fameux Bryce Canyon !

Julien
Slideshow Report as Spam

Comments

Sonia on

Je vais finir par faire copier-coller pour tous vos articles et photos : magnifique, bla-bla, superbe, bla-bla, j'veux y aller, bla-bla, profitez, bla-bla...
Franchement... ça fatigue à la fin...

;-)
Biz à vous deux

PS : Marine, arrête de dormir pendant les visites

JuDe on

You're so lucky!

I'm a poor lomesome cowboy... and a long long way from home... (approximatif)

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: