National park (d’attractions)

Trip Start May 25, 2010
1
42
128
Trip End Sep 29, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Cades Cove Campground

Flag of United States  , Tennessee
Thursday, June 17, 2010

En remontant de Floride, après une nuit près d'Atlanta, nous sommes allés faire un tour au Great Smoky Mountains National Park, histoire de retrouver des températures plus acceptables. Ancien habitat des Indiens Cherokee, le parc est aussi le plus visité des Etats-Unis. Il faut dire que c’est le seul parc gratuit du pays. Encore une fois, on s’est demandé pourquoi on a payé 80$ pour un pass illimité… Mais l’endroit nous a réservé quelques bonnes surprises.

D’abord, bien que située dans les Appalaches comme le Shenandoah, la forêt est pleine de rivières et on a pu admirer, grâce à deux randonnées de 5 miles chacune, deux cascades assez chouettes. Pour notre deuxième nuit dans le parc on a pu dormir au camping de Cades Cove, une grande prairie pleine d’animaux en tout genre. Ce qui était une bonne chose car de cet endroit partait une « randonnée » nocturne organisée par un ranger un peu allumé. De 9 à 11 heures du soir, il s’agissait d’écouter les bruits et les esprits de la forêt. Malheureusement, comme on était cinquante sur une route bétonnée, ça n’avait pas grand intérêt. Forcément, un troupeau d’humains ça fait du bruit, surtout avec une vingtaine de gamins et un grand bêta avec un bâton de marche. Heureusement que notre guide avait un « traducteur » de chauve-souris. Ca rattrapait un peu ses histoires glauques d’esprits qui se sont massacrés durant la guerre de Sécession.

Tout ça pour dire que la foule était omniprésente dans le parc. Comme il n’y a pas de prix d’entrée, toutes les familles du coin viennent y passer le week-end. En soi c’est très compréhensible mais quand on recherche un peu de solitude, c’est pas génial. Heureusement, le « Lonely Planet » nous avait prévenus que 95% des gens entrant dans le parc ne s’éloignaient pas à plus de 100 mètres de leur véhicule. D’ailleurs même le parc est organisé pour randonner en roulant. En effet, à Cades Cove, une route en boucle permet d’observer les animaux, un peu comme à Thoiry. Les gens roulent à 10 à l’heure les portes ouvertes en espérant voir apparaître un ours ou quelques cerfs. Pas très discret ; mais on a quand même aperçu un nouvel ours depuis cette route donc je ne vais pas m’en plaindre. Mais même en allant chercher les cascades avec nos chaussures de marche au pied, on a croisé des dizaines de famille qui s’y rendaient en tongs et maillots de bain, parfois avec la poussette. Plutôt piscine municipale que parc national… Il aura fallu trouver un angle parfait et faire preuve de beaucoup de patience pour prendre de bonnes photos.

Le pire, c’est qu’on s’est carrément retrouvés dans un bouchon pour sortir du parc après avoir été surpris par un gros orage. Et la route dans la ville de Pigeon Forge (le nom est véridique) a été un peu atroce. On y retrouvait sans doute les mêmes familles mais cette fois-ci sur une quinzaine de pistes de karts, ou dans la dizaine de salles de spectacle. S’y trouvaient même une réplique du Titanic à visiter et le spectacle tant réputé de Dolly Parton. Un vrai mini-Orlando et tout un programme… Mais le tout mérite au moins d’être recherché sur Google: bonne visite !

Julien
Slideshow Report as Spam

Comments

Dominique on

Nous avons eu le commentaite audio dimanche maintenant nous avons les images. De nouveau de belles photos malgré les parasites. Parasite? La jolie petite chenille?
Je suis sure qu'elle t'a beaucoup plus Marine! Tu as sans doute raison qund tu dis que tout est plus gros!
Bon séjour à Nashville avec de la musique?
100000 bisous
Maman

papa on

entièrement d'accord avec votre mère,nostalgique d ètre enfermé au lieu de randonner avec vous
101000 bisous

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: