Kamakura, une des capitales du Japon

Trip Start Apr 06, 2007
1
7
16
Trip End Apr 20, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Japan  ,
Thursday, April 12, 2007

Et encore une longue journée très physique. Cette fois nous sommes allés à Kamakura, avec une partie du groupe. Kamakura est l'un des anciennes capitales du pays, la capitale ayant déménagé plusieurs fois. D'abord à Nara, puis à Kyoto, ensuite Kamakura, avant Tokyo, si ma memoire est bonne.

Donc nous avons pu voir un certain nombre de temples ( Engakuji, Kenchoji) et une sanctuaire très impressionnant, dédié à la Hachiman, la divinité de la guerre.
 


La principale attraction de la ville est certainement le Daibutsu, une statue géante de Bouddha, que je n'ai malheureusement pas pu aller voir, faute te temps, car j'avais prévu de tester l'Onsen dans l'après midi. Pour ceux qui se demandent, l'Onsen est une source chaude réputée pour ses bienfaits pour la peau notamment. Il y en a des milliers un Japon. Craignant la chaleur je l'appréhendais pas mal, d'autant qu'il faut y entrer nu comme un ver, ce qui n'est pas une mince affaire pour une grande timide comme moi. Mais j'ai pris mon courage à deux main, et grand bien m'en a pris. D'abord les bains ne sont pas mixtes, ce qui est largement moins stressant piour une première fois, puis nous étions 5 française à y aller en même temps, donc ni trop peu ( pour ne pas se sentir isolée), ni trop nombreuses ( pour pouvoir avoir de la place, et discuter tranquillement). Les quelques japonaises qui étaient là a ce moment là ont pu discuter avec la plus avancée en japonais du groupe, toutes souriantes et toutes contentes de voir de nouvelles têtes ( a cette heure de l'après midi, c'était apparemment des retraitées pour la plupart).

Et finalement tout s'est bien passé, je n'ai eu finalement que 2 petites secondes de gêne, plus le temps de trouver par ou se diriger, et de passer le cap du moment le plus ridicule: se savonner et se shampooiner à polis, assise sur un baquet et devant un miroir, avant d'entrer dans l'eau. L'organisateur nous avait choisi ce bain là parce que "pas trop chaud", et finalement, comme le bassin le plus chaud est à l'air libre,  ce n'est pas étouffant, on peu respirer, et en plus l'eau est parfumée d'un parfum boisé, c'est divin! Et quelle efficacité sur nos petites jambes fatiguées. A tester d'urgence donc, même pour les timides, si j'ai pu le faire, c'est vraiment que c'est faisable!

Par contre il ne faut pas mariner trop longtemps, sinon coup de pompe assuré après, on a bien failli s'endormir dans le train du retour.

Et soirée très calme du coup, la chaleur m'ayant quand même donné pas mal le tournis et un fond de mal de tête - hé oui, quand même le contrecoup de la chaleur) j'avais prévu de rejoindre Marie à Odaiba .
Rien que le métro aérien sans conducteur, pour s'y rendre, vaut le coup, on a une belle vue sur la baie si on reste à l'avant. Mais on ne s'y est pas retrouvées, donc le temps de chercher ma pitance du soir, de prendre quelques phtotos, de rentrer à l'holtel manger tranquillement et mon lit m'attendait pour une nuit bienvenue.
Slideshow Report as Spam
Where I stayed
New Otani Inn, Tokyo

Use this image in your site

Copy and paste this html: