Entre dos aguas

Trip Start May 22, 2011
1
25
34
Trip End Aug 12, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Antorchas

Flag of Costa Rica  , Province of Puntarenas,
Sunday, July 10, 2011

Apres une etape a San Isidro del General, nous atteignons Dominical, spot de surf repute de la cote Pacifique. Le temps jusque la clement commence a tourner a la pluie, ce qui nous pousse a remplacer la session de surf par une bonne partie de ´´uno´´ arrosee de quelques bieres...

Le lendemain, nous cassons notre tirelire (depuis l'arrivee de Nico et Denis, le budget semble s'etre envole) pour descendre une riviere tumultueuse en rafting. Il s'agit de rapides de classe 3 (sur une echelle de 5), ce qui parait un peu trop tranquille pour Denis et moi (DD), mais semble donner des sueurs froides a Paul. Sur la route vers le point de depart de la descente, nos guides nous font decouvrir un tas de plantes aux vertues medicinales. Denis et Paul etant un peu a la traine, nous nous amusons a leur faire manger m'importe quel vegetal inconnu qui nous tombe sous la main, en esperant qu'a defaut de posseder des vertues medicinales ils ne soient pas mortels.

Nous abordons la descente du fleuve a bord d'un raft que nous partageons avec un couple d'americains, et de 2 kayaks gonflables. Seul a bord de son kayak Nico fait le premier les frais de la portion appelée ´´bienvenidos´´, on echange et je me retrouve coince (et un peu paniqué) sous mon kayak dans le rapide ´´oh shit´´, tandis que Denis se fait catapulter par le ´´gringo eater´´. Paul, terré au fond du raft, ne semble pas vouloir se mesurer en solo aux forces de la nature. En fin de parcours cependant nous retrouvons le vrai Paul qui dans un combat acharne contre notre guide Jeudi, pourtant expert dans les joutes aquatiques, reussit a le foutre a l´eau et prendre les commandes du raft!

Nous rentrons au village sous une pluie battante (d´ailleurs sur la route nous nous arretons pour observer 2 singes-paresseux, la meme espece semble-t-il que celle que nous avions vu au braulio carrolio) . En quelques minutes celui ci se retrouve inondé sous presque 1m d'eau boueuse. C'est une vision apocalyptique, qui nous rappelle les fait divers vu aux infos. Lépicerie de l'hotel est egalement inondee, ce qui n'etait pas arrive depuis plus de 10 ans! L'eau fini par se retirer aussi vite qu'elle etait apparu, laissant les rues du village et le bas des facades maculées d'un brun uniforme. Nous traversons ce paysage désolé pour nous rendre au bar du coin voir l'equipe du Costa Rica prendre a nouveau l'eau contre l'argentine.

Le lendemain, apres un concours de pets matinaux (ce qui deviendra par la suite une institution "le morning fart contest"), nous faisons les frais de la legendaire precision des costa ricains (sur 5 personnes interrogées, nous obtenons 5 informations differentes sur les horaires de passage des bus) en ratant le bus pour san isidro, et apres une demi heure de tentative de stop infructueuses, nous craquons pour un taxi hors budget.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: