Safaris a velo!

Trip Start Sep 07, 2012
1
28
30
Trip End Feb 22, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Kenya  ,
Sunday, January 27, 2013

Camp de base: Lac Naivasha, a une heure et demi de la capitale du Kenya, Nairobi.
Ici aussi, il y a des hippos qui viennent ruminer a quelques metres de notre tente la nuit. Il y a egalement ces petits singes gris voleurs de dejeuners qui nous font de l attitude le matin et ce n est pas pour faire competition au Quebec, mais surprenamment, il fait frais et meme froid ici la nuit.
Ca fait une semaine qu on s amuse a decouvrir le coin. Avant d arriver ici, notre highlight etait de faire une randonnee jusqu au sommet du cratere Longonot. Erreur! C etait magnifique, mais ca ne pourra pas battre le feeling qu on a eu a faire des safaris a velo! Dans ces pacs, il n y a pas vraiment de predateurs, mais il faut tout de meme rester sur nos gardes, il ne faut pas brusquer les quelques buffalos. Zebres, giraffes, antilopes, phacocheres, elands, baboins... on faisait presque partie de leurs gangs tellement il y en avait partout autour de nous et pas juste loin la-bas, souvent on etait a quelques metres d eux. Thrillant!

Nous quittons l Afrique demain! Voici donc,

LE KENYA EN BREF:
(notre opinion, celle de nombreux voyageurs rencontres et quelques sympas locaux)

Securite:
1- Au nord, ayant entre autres comme voisins les somaliens, ca chauffe! La moitie du Kenya est donc a eviter, il faut rester au sud. Meme les chauffeurs de tours organises ne veulent pas s y aventurer, ca en dit long...
2- Presentement, le pays est en campagne electorale, les elections auront lieu dans un mois. c est l une des periodes de l annee les plus instables du a plusieurs affrontements entre tribus... Il est temps qu on parte.

Animaux:
La majorite des animaux sont vus dans des parcs, reserves et sanctuaires, il n est cependant pas impossible d en voir a l etat libre. Vu le haut taux de braconnage, il faut les proteger.

Population:
Malheureusement, on n est pas impressionne par la gentillesse et la politesse des Kenyens. On s excuse du terme, mais "bullshiter" est leur sport national! Quand on compare les experiences en jeep avec chauffeur avec celles des voyageurs autonomes comme nous, on constate qu il y a un grand ecart! Les forces et les faiblesses du peuple sont beaucoup plus visibles et "reelles" a nos yeux...

En quittant le Quebec, on voulait decouvrir l Afrique, notre objectif est accompli! C etait fou fou fou!

On se revoit dans une semaine en Jordanie et au Liban. 
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: