South East Asia, here we come!

Trip Start Sep 03, 2006
1
16
50
Trip End Jul 21, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Malaysia  ,
Sunday, December 3, 2006

Halte de 15 jours en Malaisie

La Malaisie ne faisait pas initialement partie des pays que nous souhaitions visiter durant ce voyage, mais notre billet tour du monde nous obligeait a passer par Kuala Lumpur (ca veut dire "estuaire boueux" en malais, original non?). Nous avons donc 15 jours pour faire Kuala Lumpur - Bangkok ou les parents de Saoyuth atterissent, cela nous laisse seulement le temps de visiter le nord de la peninsule (le reste de la Malaisie se trouve sur l'ile de Borneo egalement occupée par l'Indonesie). Nous choisissons de passer du temps sur trois sites:
-Kuala Lumpur (KL)
-le parc national de Taman Negara (plus ancienne foret tropicale au monde)
-les Cameron Highlands


Arrivée a Kuala Lumpur: retour au monde moderne

L'aeroport de KL donne le ton: il est neuf et ultra moderne, les magasins ressemblent etrangement a ceux de nos centre commerciaux occidentaux (on retrouve des noms familiers comme L'Occitane, Tie Rack, Body Shop etc.); nous avons definitivement quitte le sous continent Indien. Il est a la fois reconfortant de retrouver des reperes familiers, et, dans le meme temps, beaucoup moins interessant car assez peu depaysant.

Nous choisissons le moyen le plus economique pour rejoindre le centre ville (l'aeroport se trouve a 70Km de KL), et le long trajet en bus puis train expose des palmeraies a perte de vue. Nous apprendrons plus tard que la Malaisie est le premier producteur mondial d'huile de palme. Ils en font de l'huile de friture, de la margarine, des produits cosmetiques et autres savons.

Nous resterons 3 jours entiers a KL, le temps d'emprunter tous les modes de transports disponibles (sauf le taxi car une fois encore nous constaterons que les chauffeurs de taxis sont des arnaqueurs): train de banlieue, bus, bus climatisé, metro, monorail. Notre premiere impression de KL, est celui d'une ville tres urbanisee mais tranquille et un peu vide: Il y a peu de pietons dans les rues. C'est normal, ils sont tous dans les centres commerciaux comme nous nous en rendrons compte plus tard!

De la gare a notre hotel, nous traversons le quartier chinois, vide car il est encore tot, vision qui ne se reproduira plus, il y a tellement de monde et d'echopes le reste du temps qu'il est difficile de s'y frayer un chemin! Nous voila installes au YWCA (le YMCA mais version feminine, autorisé aux femmes, couples et familles uniquement). La vieille dame gerant l'etablissement, bienveillante vis-a-vis de ses hotes, laisse toutefois des notes incendiaires par-ci par-la sur les murs qui nous feront bien rire, du style: "Vous avez 8 doigts et 2 pouces, si vous savez vous en servir, pensez a eteindre le chauffe-eau quand vous avez fini!" Un petit tour a China town pour y deguster du canard laque (le riz a la Malaisienne attendra) et retourner se coucher: on n' a pas vraiment dormi depuis 24h!

Les plus belles tours d'Asie: Les Petronas Towers

Nous sortons finalement de notre coma  pour aller voir les fameuses Petronas twin towers, suposement les tours jumelles les plus hautes du monde, depuis le 11 Sept. Elles sont a la hauteur de leur reputation. Magnifiques, surtout de nuit. Le capteur de l'EOS 5D s'en delecte encore ;-). Le pont qui relie les deux tours (situé au 41-42eme etages) est ouvert au public et nous reviendrons le visiter deux jours plus tard.

Le lendemain nous assistons a un spectacle de danses traditionelles malaysiennes organisé par l'office du tourisme; la Malaisie fait de gros efforts pour promouvoir le pays, ils ont meme cree une chanson speciale pour en vanter les merites, un espece d'hymne touristique que
nous entendrons regulierement a la radio.

Le temps est enfin arrive de rendre homage a la cuisine du pays. Nous essayons tant bien que mal de comprendre ce qu'il est possible de manger dans les petits stands du dernier etage de central market. Pas facile! Il n'y a pas de menu, et les tenanciers ne parlent pas anglais.
Nous finissons par avoir des assiettes pleines sur notre table, mon nasigoreng est delicieux (riz revenu a la malaisienne), et le dessert de l'espace que je commande ensuite s'avere tout a fait mangeable, voir meme bon! Les food courts (espace rempli de table entoures de stands,
ou le client va piocher chez l'un et l'autre ce qu'il veut manger) et surtout  les vendeurs de rue sont les meilleurs plans pour se restaurer bon et pas cher.

Lever a l'aube: L'acces au sky bridge des Petronas towers a beau etre gratuit, il est tout de meme limite a 800 personnes par jour, et nous ne voulons pas faire parti de ceux qui arrivent trop tard pour une place. Nous faisons la queue et realisons que tout est tres bien organise. Nous faisons parti du lot de visiteur qui pourront monter a 11h30. Nous patientons en regardant le film documentaire sur la construction des tours. La visite est courte, mais vaut le coup.

Nous quittons les tours en direction du centre artisanal. Ce complexe s'avere decevant, il y a tres peu de vie, et les demonstrations donnees par les artisans residents n'existent que dans les brochures! Nous y visitons toutefois une expo sur les songkets, etoffes au tissage alambique dont les motifs principaux sont faits de fils dores. Nous decouvrirons aussi que la vannerie fait parti des artisanats traditionnels de la Malaisie, et qu'ils sont tres fort en la matiere.

Shopping, shopping, shopping

Sur le chemin du retour nous decouvrons enfin le repere ou tous les KualaLumpuriens se cachent: le cente commercial! Nous entrons dans le BB Plaza, et nous y perdrons tellement c'est grand et pleins de petites echoppes.Pat y trouvera tout de meme l'etui pour objectif qu'il
cherchait.

Nous degustons quelques brochettes de poulet avec sauce satay, comme il se doit, puis il est temps d'aller se coucher: demain nous nous levons tot, le bus pour Taman Negara part a 8h.
Slideshow Report as Spam
Where I stayed

Use this image in your site

Copy and paste this html: