Kerala backwaters

Trip Start Sep 03, 2006
1
11
50
Trip End Jul 21, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of India  ,
Saturday, October 28, 2006

Patrick's sister Veronique wrote most of this chapter in French. For a summary in English, scroll down.

Carnet de voyage de l'Inde (suite)
Par Veronique

Départ pour Cochin. Cela a été le parcours du combattant. Premièrement se renseigner sur les trajets en train. Deuxièmement, trouver la billetterie. Ensuite faire la queue pour avoir un ticket de passage pour faire une autre queue, tout en ayant payé 10 roupies et rempli un formulaire avec un stylo emprunté à un aimable indien puisque le guichetier nous voulait pas nous prêter le sien, ouf ! Ensuite il faut comprendre les tables horaires qui sont à moitié en indien ainsi que les chiffres. Au final c'est les vacances de Di Wali et c'est complet jusqu'au premier novembre. Tout ça pour ça. On est obligé de se rabattre sur le bus jusqu'à Mangalore à 350 km. Cela sera un bus de nuit couchette : Avez vous déjà dormi sur une couchette en ayant le bruit d'un moteur dans les oreilles et la sensation d'être secoué comme un cocotier toute la nuit à cause du très mauvais état des routes qui ont été détériorées par les moissons ? Pour ma part, c'est fait !

Puis nous avons pris le train jusqu'à Cochin à 450 km, en seconde classe sans air conditionné sur des banquettes en bois et serré comme des sardines pendant une dizaine d'heures. Non j'en rajoute pas ! Bref les trajets sont longs et acheter un billet aussi. Mais cela fait parti du voyage ! On a quand même pu profiter du paysage fabuleux : les grosses fleurs de lotus, les cocoteraies, les bananeraies, la mer au loin, les camions de marchandises de la marque Tata peints en rose rouge ou bleu superposés de dessins naïfs (on dirait des camions en jouet). Les indiens sont encore une fois très accueillants et souriants. Ils sont toujours prêts à nous renseigner. Ils nous font souvent signe de la main pour nous dire bonjour. Ils nous réveillent même parfois pour nous dire au revoir quand ils sont arrivés à leur destination alors que nous avons parfois échanger que des sourires ! Nous sommes aussi souvent objets de curiosité pour les enfants qui n'ont pas souvent vu des peaux aussi blanches et des yeux aussi clairs !!! En tout cas cela valait le coup ! On est bien à Cochin.

Nous avons vu un spectacle Kathakali dont le nom signifie « histoire jouée ». C'est une forme de théâtre ancestral dérivée du Yoga. La représentation commence par le rituel du maquillage. Les acteurs se maquillent devant nous sur la scène jusqu'à ce qu'il n'y ait plus un brin de peau visible. Puis ils donnent une explication de l'histoire et de ce style de théâtre. Et enfin ils la mettent en scène par des mimes et des expressions du visage étonnantes, accompagnée d'un tambour, d'une percussion, de cymbales, et de chants. C'était vraiment intéressant.

Lundi 30, c'est notre jour de visite de Fort Cochin qui est une petite île ou l'on accède par le ferry. Le matin les filets de pêcheurs installés par les Chinois fonctionnent de manière traditionnelle.  Plus loin sur les quais on peut acheter le poisson frais et des crevettes que l'on peut se faire cuisiner sur place. Tout est prévu pour le touriste.

Nous traversons le quartier juif en auto rickshaw avec Nachoos notre conducteur qui est arnaqueur comme les autres mais sympa comme tout. Il faut bien qu'il gagne sa vie !... Nous visitons la synagogue construite à la moitié du 15 ème siècle. Elle est petite mais de toute beauté. Tout est dans les tons de bleu. Le sol est fait de carreaux dont chacun est une pièce unique peinte à la main. Ils sont en porcelaine blanche et ont été offert par les chinois de Canton aux juifs pendant leur colonisation en guise de bonne entente. Le plafond est parsemé de chandeliers qui viennent d'Europe dont le central qui vient de Murano.
Derrière le rideau se trouvent les textes sacrés dont la Thora. Deux classes (une classe filles et une classe garcons) font la visite en meme temps que nous, les eleves sont tres curieux et ravi lorsqu'on leur parle. A la sortie, ils se font un plaisir de poser devant l'objectif de Patrick.

Nous allons au Dutch Palace. Les hollandais aussi ont colonisé Cochin ! C'est un musée sur la dynastie Hollandaise. Bof...

La région du Kerala et donc Cochin est réputée pour la culture des épices dont le poivre, la cardamome, la cannelle, la muscade... Nous avons voulu faire le marché aux épices pour en ramener un peu. Quelle déception ! Ceux ne sont que des boutiques hyper touristiques sans
aucun charme où tout est fait pour apater, presser et arnaquer le touriste. Cela reste quand même une bonne affaire comparé aux prix français. On se console comme on peut !

Fin d'après midi, le moment tant attendu : le massage Ayurvedic ! C'est à tester, mais ce n'est pas si relaxant que ça. A poil, huilé comme un rôti, deux masseurs vous massent énergiquement dans le sens de certains méridiens du corps pour faire circuler les énergies. Il n'est pas question d'être pudique ! Ca requinque. En résumé, la philosophie et la medecine Ayurvedic est très ancienne. Elle vise à équilibrer nos trois Dhosas : le Vata (vent), le pitta (feu) et le Kapha (feu). Cette équilibre permettant d'être toujours en bonne santé.

Deux endroits sympas ont retenu notre attention à Fort Cochin. Le Tea Pot Café où la déco est très chouette, avec plein de styles de théières différentes apposées sur les étagères et un grand choix de Thé. Les copines me comprendront !!! Et le second endroit est Art's Café où
il y a de la musique jazzy, des tableaux à admirer dans un cadre de petit jardin. Les copains me comprendront !!! Certes un coin un peu occidental, mais ca fait du bien un petit break au milieu du voyage.

Adieu Cochin et départ pour les Backwaters dans la ville d'Allepey. La mousson n'étant pas tout à fait fini, nous partons sous les ondées éparses. Le paysage est plus mélancolique mais cela a aussi son charme.

Les backwaters sont des canaux le long desquels la vie des indiens est organisée. Ils nettoient leur linge, leur vaisselle, ils se lavent. Ils ont tous un petit canoé pour se déplacer d'un canal à l'autre. On aperçoit les enfants qui vont à l'école sur les chemins longeant les canaux. De plus grosses barques transportent des gros sacs de riz. On aperçoit les paysans dans les rizières. Le cadre est fabuleux ! Les gens semblent vivre modestement tout en étant très heureux.
Nous passons 48h sur une petite pagode afin de s'imprégner de l'endroit et de sa tranquillité.
Malheureusement,
le déplacement en bateau est très court et nous ne pouvons faire que les canaux principaux donc les moins authentiques. Dommage. Par contre, le cuisinier du bateau nous fait des repas indien à tomber par terre tellement c'est bon. C'était vraiment super.

L'inde du Sud, c'est fini. On prend le train pour remonter sur Agra. Il y a environ 2500 km à parcourir et 48h de train. Ca calme !!!

From Goa to Kerala state
By Patrick and Saoyuth

We leave Panjim (Goa state) by night bus for Mangalore. Not the best way to travel: it was like being in a blender powered by a loud diesel engine! All that we see from Mangalore are the 1,5km between the bus station and the train station. Second seating class is ok except for one's ass: 12 hours of wooden bench is more than we can take... now we know it! The travel takes one night and one day altogether...Finally we arrive in Ernakulam where a nice ferry ride take us to Fort Cochin, our destination. It's a nice and relax island and we like it here.

The rain season is finishing so we get a downpour from time to time. There are huge Chinese nets at the tip of the island, and we watch the locals using them: It's mainly small fish that you can catch with it, is it worth the 10 men necessary to operate them? The area is famous for its traditional Kathakali dance and ayurvedic treatments so we try  both. We enjoyed a Kathakali show (indian folk dance), the skills of the performers are quite impressive as they use their eyes to communicate feelings (they have dozens of way of rolling their eyes). We conclude the night by a beer at a bar near by, and it funnily comes in a tea pot, with a mug as they don't have the licence to sell alchool! Looking around, we see many people having tea ;-). Believe it or not, Patrick's mug reads "Cornwall"...We also try a bit of ayurvedic massage which consists in lying naked in a room with two masseurs patting some oil on your body. Humm, strange experience...

A couple of breakfeast at the "art café" later and a bit of visit and shopping, and it's time to head south again, to Allepey for a house-boat ride on the backwaters of Kerala. If you go there, don't miss it. It's beautifull and very relaxing. We rent the boat from a tout... but the service we got is decent. Only a very temperamental engine and a very old and grumpy (with the other members of the crew) captain .
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: