Un petit pas pour l’homme...

Trip Start Aug 31, 2012
1
9
14
Trip End Sep 16, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
What I did

Flag of Iceland  ,
Saturday, September 8, 2012

Si le Hverfell m'avait déjà donné un petit avant-goût lunaire, ce n’était rien à comparer de ce qui nous attendait : Askja. Même si nous l’avions mis au programme, nous ne savions pas si nous irions dans cette zone volcanique appartenant aux Highlands islandais. Dès les premiers jours nous savions que la piste principale n’était pas praticable, même pour un 4x4 comme le nôtre. Les rivières alimentées par les récentes pluies nous auraient probablement emportés lors de leur traversée. Il existe une deuxième piste, plus longue. Mais quelques jours plus tôt, des chutes de neige avaient bloqué les véhicules dans les derniers kilomètres qui montent vers le cratère, et ils avaient dû être secourus.

De façon générale, il restait la question de comment rallier le sud. Je souhaitais traverser par le milieu du pays : les Highlands. Mais l’hiver ayant commencé à prendre ses quartiers, certaines pistes étaient déjà fermées ou considérées comme risquées selon la prévision météorologique. Si crever un pneu sur une autoroute suisse et appeler le TCS est une chose, se retrouver avec un pneu crevé au milieu des Highlands, sur une route où (presque) personne ne passe, il neige et sans réseau pour les téléphones portables en est une autre. Première étape : passer au centre d’information pour touristes. Nous apprenons qu’il vaut mieux éviter les Highlands : des chutes de neige sont prévues. Par contre la piste secondaire pour Askja est bonne et le ranger encore présent jusqu’au lendemain. C’est donc par les fjords de l’est que nous retournerons au sud de l’île, avec Askja en cadeau bonux.

 Après la Ring Road (route n°1 qui fait le tour de l’île), c’est une piste de 86 km que nous empruntons. Si ça ne semble pas beaucoup comme distance, c’était probablement la pire piste que nous ayons empruntée jusque-là. Un magnifique combo de tout ce que nous avions rencontré et plus encore : terre dure avec des stries, des trous pires qu’un emmental et parfois impossibles à éviter, gigantesques flaques d’eau, des pierriers géants, du sable noire bien dérapant et bien évidemment les incontournables traversées de rivière ! 3 heures de tape cul, mais tout au long de la piste des décors somptueux et à l’arrivée un paysage extraordinaire. On se croirait sur la lune. C’est d’ailleurs là que la NASA a opéré des préparations pour les équipes des missions Apollo.

Seul bémol, la neige n’a pas tenu et les zones de terre se sont transformées en gadoue. Mais ni ça, ni la température (-1°C) ne nous empêcha de faire notre premier piquenique en plein air ! Par contre, pour la première fois j’avais une double couche de t-shirt en mérinos sous ma polaire plus ma veste de pluie, histoire de me tenir au chaud ;)

A Askja, il y a deux lacs. Un très grand dans la caldeira et un plus petit, le Viti, qui recouvre le cratère de la dernière éruption (1875). L’eau du Viti est chaude et il est possible de s’y baigner. Des autrichiens nous proposent d’y aller avec eux, mais nos costumes de bains sont à 2.5 km de là, la température, la gadoue de la descente puis de la montée : le cœur n’y est franchement pas.

Pour le retour, Fangio aux commandes (moi). Vu qu’il est déjà relativement tard et que nous n’avons pas trop envie d’y passer la nuit, je décide de tasser. Mais quand je tasse, c’est tout : la durée du trajet (-30 minutes), nos vertèbres, les amortisseurs, les bananes dans le coffre. A 70 km/h sur les striures, j’ai un voyant rouge qui s’allume sporadiquement. Après quelques angoisses et vérification, je constate il s’agissait de l’indicateur « portes ouvertes » qui s’enclenche tellement la voiture est secouée dans tous les sens !

Après 4 heures de route le matin et presque autant au retour, nous nous arrêtons près de Egilsstadir pour y passer la nuit avant de continuer notre périple vers l’est.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: