Les phoques islandais

Trip Start Aug 31, 2012
1
5
14
Trip End Sep 16, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Ósar Youth Hostel

Flag of Iceland  , Northwest,
Tuesday, September 4, 2012

Nous partons en début d'après-midi de la péninsule de Snaefellsnes, direction le nord. Le but est de faire escale avant Akureyri, deuxième ville du pays. Nous jetons notre dévolu sur la région de Húnaflói, une zone assez sauvage. Sur notre route nos premières grandes distances sur pistes et non plus sur route goudronnée, un standard en Islande. Et avec notre carrosse en mode 4X4 c’est franchement fun même si ça secoue un peu.

Lors d’une pause, nous profitons de la connexion internet pour réserver notre prochain hébergement. Ósar Youth Hostel nous semble être la meilleure option. Je prends mon téléphone et appelle Ósar. Tout se passe bien, jusqu’au moment de donner mon nom. Visiblement Pierre-Alain fut aussi indigeste que leurs noms le sont pour moi. Fidèle à ce que nous avions expérimenté jusque-là, Ósar me dit de lui envoyer un e-mail et me boucle au nez. Même pas le temps de confirmer l’adresse e-mail ni quoi que ce soit. Et que nous soyons prévenu, il ferme à 21:00, punkt schluss !

  Nous reprenons la route, le GPS nous fait faire tout le tour du fjord au lieu de passer par les terres. C’est l’opportunité de passer par une zone connue pour voir les phoques islandais. Lorsque nous rejoignons la mer, de très beaux paysages défilent. Un panneau indique un lieu pour spoter les phoques. On s’arrête et marche jusqu’à l’eau. On regarde, on utilise le zoom de l’appareil photo, mais à part un mouton et un couple d’allemand buvant de la bière, pas de traces de mammifères aux alentours. Nous repartons et voulons retenter notre chance un peu plus loin, un lieu indiqué dans le Lonely Planet. Nous voyons un panneau indiquant le lieu que nous recherchions. Seul problème, un deuxième panneau en-dessous indique qu’il s’agit d’une propriété privée. Je ralentis, au même moment un couple de petits vieux sort avec leur voiture, ferme le portail et nous regarde. Je m’approche d’eux pour leur demander où nous pourrions voir les phoques, ils me renvoient au couple d’allemand … Nous faisons une croix sur les phoques et repartons en direction de notre logement du jour. Le dernier ralentissement que nous devions connaître avant notre arrivée fut un groupe de chevaux en liberté qui décida de changer de côté de la rivière en empruntant le pont, juste devant nous.

Arrivés chez Ósar, les formalités et explications sont faites de façon aussi expéditive que la réservation. Néanmoins il nous explique qu’en descendant près du fjord, nous pourrons voir les phoques. Le soleil est déjà bas à l’horizon lorsque nous partons à travers champs, mais cette fois, nous les verrons ces fameux phoques !
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: