Premières randonnées sous la pluie

Trip Start Aug 31, 2012
1
4
14
Trip End Sep 16, 2012


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Iceland  , West,
Monday, September 3, 2012

Lundi matin, départ pour la région de Snaefellsnes dans l'ouest, à environ 2 heures de route de Reykjavik. Malheureusement la pluie était de la partie, mais il en fallait plus pour nous décourager. Nous nous arrêtons au début de la péninsule dans une station-service pour faire une pause, manger un hot dog (une institution ici) et tenter de réserver un hébergement pour la nuit. L’auberge qui semblait être bien localisée étant pleine, nous tentons notre chance directement sur le lieu de notre première randonnée, à Arnarstapi. Ce lieu, au pied d’un glacier, ne doit pas avoir plus de 10 maisons (ou fermes), un restaurant et quelques lits dans une maison adjacente. Nous demandons à la maitresse des lieux, qui est aussi souriante que tous ses congénères, le prix pour une chambre : environ 70 francs et on a meilleur temps de se décider rapidement, ils ferment à 16:00, c’est-à-dire 30 minutes plus tard. Nous voulions faire une marche jusqu’à Hellnar, la personne nous indique « gentiment » que là-bas aussi il y a des hébergements low-cost comme chez elle. Si ça c’est du low-cost, je n’ose même pas imaginer quand c’est plein pot !

Nous prenons la chambre et partons faire notre première randonnée. Il pleut, il vente et il pleut. Mais même sous ce temps des plus maussades, les falaises et les champs de lave sont magnifiques. Il ne manque plus que de jouer à cache-cache avec un troll et ce serait parfait !

Visite suivante : une plage de sable noir qui était jadis un lieu de joute pour les marins. Ils se mesuraient en soulevant 4 pierres, une de 23 kg, une de 54 kg, une de 100 kg et une de 154 kg. A noter que ceux qui n’arrivaient à lever que celle de 100 kg étaient surnommés des demi-portions 

Notre dernière visite du jour fut la pointe de la péninsule, une sorte de bout du monde, d’autant plus avec les bourrasques qui soufflaient.

Le lendemain, le temps était avec nous. La pluie avait fait place à un soleil radieux. Premier arrêt, un écriteau indiquant « Dead whale ». Nous pensions trouver une sorte de cimetière des éléphants version marin, mais c’est finalement une véritable baleine en décomposition qui squattait la plage. Impressionnant mais pas forcément réjouissant. Notre visite de la matinée était le glacier Snaeffelsjökull. Une magnifique opportunité de tester le 4X4 de notre bolide sur une route bien tracée, mais aussi bien encombrée de pierres et de trous. Culminant à un peu plus de 1'400 mètres, avec ce soleil il n’y faisait étonnement pas froid. Une chute d’eau, lors de la redescente du glacier, mis un point final à notre visite de cette belle péninsule. Il était temps de partir direction le nord.
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: