Kelimutu

Trip Start Feb 17, 2013
1
16
37
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Indonesia  , East Nusa Tenggara,
Wednesday, May 22, 2013


Embarquement de nuit à bord du Pelni ship (compagnie indonésienne de ferry) pour l'île de Flores, soit une nuit et un jour de traversée; une aventure en soi.
D'abord la file devant la passerelle; on se bouscule, l'un une caisse sur l'épaule, l'autre chargé de deux gros sacs poubelle, des paquets de toutes les formes et de toutes les tailles, et nous avec notre sac à dos de 16kg et un plus petit de 3-4kg sur le ventre. 
À bord la circulation est à peine plus fluide, il y a des gens partout couchés, assis parterre sur des matelas. Seul le couloir est libre pour laisser passer les passagers entrants et les porteurs qui déchargent les colis. Ambiance très spéciale, dans la fumée de cigarette mêlée aux odeurs de sueur et de nourriture.  



Surprise, arrivés à notre étage, nous sommes pris en charge par un employé de la compagnie qui nous conduit à notre cabine et nous en remet les clefs... On avait réservé une cabine 3ème classe - 6 personnes mais notre guide japonais connait bien les touristes et il a pensé qu'on aimerait être à deux, on sera donc seuls dans notre grande cabine.
 
Débarquement le lendemain vers 16h à Maumere, on saute dans un bémo (bus taxi collectif) en partance pour Moni, village qui sert de point de départ pour la visite du volcan Kelimutu. Comme toujours, le bus ne démarre que lorsqu'il est plein, c'est-à-dire 20 personnes sur 2 morceaux de banquette, une complète et les sièges avant... et quand on croit que c'est plein, il reste toujours de la place... le bus s'arrête à la sortie de la ville pour prendre un passager supplémentaire; en effet, il y avait bien un tabouret en plastique pour combler le trou entre les deux banquettes devant nous! Sur 21 passagers, 10 sont fumeurs, ils se relayent et les fenêtres qu'on avait réussi à faire ouvrir sont maintenant fermées car il fait frais la nuit tombée. Et pour ajouter encore un peu de piment, à chaque tournant, il y en a au moins un qui vomit, notamment notre voisin, qui s'écroule de sommeil sur la dame de devant, assise sur le tabouret :-) elle est ravie... Après ce trajet éprouvant, il nous faut encore négocier âprement le prix de la course qui a entretemps quadruplé.




Nous voilà finalement dans notre bungalow. Le lendemain, lever de bonne heure pour voir le volcan sous une lumière matinale et sans brouillard. Petite frayeur à l'arrivée au sommet couvert mais très vite le soleil reprend le dessus sur les nuages et la lumière n'en est que plus spéciale.
Ce qui fait la spécificité du Kelimutu, ce sont ses trois lacs de couleurs différentes et qui varient toute l'année en fonction des éléments qui s'y trouvent (des sels, des oxides et des algues notamment). Lors de notre passage, il y avait un lac noir, un vert foncé et un turquoise ; l'un deux peut parfois aussi être rouge.








Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: