Démesurons.

Trip Start Jun 16, 2011
1
62
69
Trip End Nov 10, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Thailand  ,
Wednesday, October 19, 2011

Avant propos : 1 euro = 40 bahts

Je suis arrivée à Bangkok avec un peu de retard (AirAsia = EasyJet. Mêmes tarifs, mêmes retards !) mais avec encore largement assez de marge pour pouvoir prendre mon train de nuit pour Chiang Mai. Je commence à être une pro de Bangkok : hop, je saute dans l'équivalent de l'OrlyVal (35 bahts). Arrivée à Makkasan, changement et hop, dans le métro (29 bahts). Et paf, me voici donc à la gare centrale moins d'une heure plus tard. C'est quand même plus économique que les 400 bahts de taxi...

La bouche en coeur, j'arrive dans le hall de la gare et cherche mon train sur les panneaux d'affichage. Mon train n'est pas affiché. Sueurs. Je me rends au guichet. Le jeune homme, charmant, me sourit et me dit que tous les trains pour le nord de la Thaïlande en général et pour Chiang Mai en particulier sont annulés.... Pour causes d'inondations ! Et oui ! Zarmaaaaaaaaaaa ! Il y a des cars... me dit-il. En attendant je dois me faire rembourser mon billet de train (531 bahts, couchette 2ème classe). Pas de souci, c'est fait en deux secondes : il prend mon billet, me donne mes sous. Et voilà. C'est tout ? Pas de papiers à remplir ? De délai de remboursement blablabla ? Soupir. Pensée pour la SNCF.

La rage de devoir passer une nuit à Bangkok me fait envisager un instant de prendre un billet de train, n'importe lequel, pour me barrer d'ici. Fort heureusement, les seuls trains en partance sont pour Ubon... Hum. Comment dire... Et Phuket, où je serai dans deux semaines... Et encore Surathani, où j'étais donc il y a une semaine. Soupir. Il est 21:30, il faut que je me loge. Bangkok ! Grrrr !

Je ressors de la gare et pars négocier âprement auprès d'un touk touk. J'obtiens difficilement un trajet pour Khao San à 60 bahts.

Et là, je vous parle de tous ces prix. Mais pourquoi donc hein ? Pour vous montrer l'espèce de tarée que je suis. J'adore, mais alors j'adoooooore faire ce que je vais faire dans les prochains paragraphes :-)

Arrivée sur Khao San, je cherche le plus bel hôtel. :-)
Hop, je me pose à Khao San Park resort dans une chambre à 30 euros la nuit, soit 1200 bahts. Deux fois et demi le prix de mon billet de train pour Chiang Mai à l'autre bout du pays donc. Hahahaha ! Et cela ne fait que commencer.

Une bonne nuit plus tard, et grâce à super Cécé, je me booke un billet d'avion pour Chiang Mai le jour même à 15:50. 2300 bahts.

Je quitte l'hôtel, prend un taxi jusqu'à Makkasan (90 bahts) ouais, j'avais la flemme de reprendre le métro hein ! Et là j'ai le choix entre l'express Line (sans arrêt jusqu'à l'aéroport - 90 bahts) ou la city Line (plus lente donc, 35 bahts). Bien sûr, je peste sur l'affreuseté du prix de l'express Line et prend donc la moins chère :-)

Arrivée à l'aéroport, j'ai plein de temps encore et j'ai faim. Je parcours le food court. Japonais ? Oh ouiiiiiii ! Et paf, maki et temaki à l'anguille, thé vert japonais, un régal. 600 bahts.

Un petit café chez Starbucks ? Allllleeeeeez ! 100 bahts le double expresso !!

Hop, je prends mon avion. Arrivée à Chiang Mai, je me dirige vers les taxi meter. Qui comme leur nom l'indique sont au compteur. Et là, la guichetière me demande 120 bahts (on parle donc de 3 euros...). Je m'étonne. 1) pourquoi un forfait pour des taxis au mètre et 2) pourquoi aussi cher ? Taxe aéroport blabla... Et grosso modo c'est le prix dit-elle... Je doute. Et lui signifie que je vais me débrouiller autrement... Sur ce, je mets mon sac sur mon dos et pars, à pied, casque avec Fink dans les oreilles, la banane aux lèvres. Et je quitte l'aéroport. A pied. Non mais ho.

Et là je marche. Et je suis morte de rire. Et j'ai rarement été d'aussi bonne humeur. Je danse à moitié sur la route en écoutant mon artiste préféré. Et je me marre doucement car je vais éprouver ma théorie déjà élaborée avec papa au Cambodge. Je me demande combien de temps ça va prendre avant qu'un taxi ou touk touk s'arrête pour me proposer de m'emmener... Et paf ! Même pas 10 minutes plus tard, alors que je suis donc en train de marcher le long d'une quatre voies, un touk touk s'arrête. Et hop, la négociation est en route. Moi je m'en fous à ce stade. Je suis de tellement bonne humeur, je peux marcher jusqu'à Chiang Mai, je m'en contrefous. Il fait jour, il fait beau, pas trop chaud, c'est parfait.

Il me fait la scène 5 de l'acte III. Chiang Mai c'est super loin.... Y'a du trafic... Blablabla. Je lui réponds que je m'en fous, je vais marcher. Le tout avec un grand sourire. En rajoutant que c'est lui qui s'arrête, pas moi qui le hèle... Décontenancé, il me demande combien je paye. Je lui réponds que je ne paye rien, je marche. Il me lance un 80 bahts en l'air. Je souris... Non non je marche, 80 bahts c'est trop cher. De fil en aiguille, j'ai eu ma course à 40 bahts. J'ai économisé deux euros et je suis super fière de moi.... Il me dépose devant une guest house qui me propose une chambre à 300 bahts la nuit. Je la prends sans négocier. :-)

Un peu plus tard, je pars en reconnaissance. Les cocktails sont à 100 bahts, le prix de mon expresso au Starbucks, et aussi celui que j'ai payé pour recharger un peu mon téléphone... Mon curry rouge au poulet me coutera 70 bahts. Soit presque 9 fois moins que mes anguilles japonaises...

Asie, continent de toutes les démesures. Je t'aime. Tu es comme moi.
Slideshow Report as Spam

Comments

gil7429 on

Ah enfin, c'est en français .... mais grâce au plaisir du tél, j'avais eu la primeur de ton arrivée à Chang-Maï. Profites du séjour c'est plein de bonnes "ondes spirituelles" (que seuls reçoivent ceux qui le désirent), mais il y a aussi les minorités Lao (ou Méo, j'ai oublié) du triangle d'or ... tu verras les vieilles femmes fumer l'opium sur le seuil de leur paillotte, des gosses mignons, mais craintifs. Bof tu sauras les apprivoiser ! bon séjout

gil7429 on

Ah oui, j'allais oublier ! Ils ont plein de conneries à vendre qui vont te plaire, mais évites ce qui pourrait t'enfermer à vie dans les geoles thailandaises, (j'ai trop envie de te revoir, vite ... mi Novembre n'est pas si loin !) Bisous

Mini Me on

C'est pas trop tôt !!! enfin du vrai backpacking et de la négociation de somme modique !! T'as mis le temps bordel ;)

nadegeb72
nadegeb72 on

Éloge de la lenteur :-)))

cc on

Olalala, ca a l'air chaud bouillant, ou plutoto tres sous l'eau coté BKK, je pense que j'ai gagné ma nuit à l'aeroport ( comme je le connais déjà par coeur) A vite ma poupette. Kiffe bien en attendant :)

nadegeb72
nadegeb72 on

T'inquiète poulette. BKK plus de parano que de mal : les rues sont comme les chaussettes de l'archiduchesse :-) y'a juste des sacs de sable partout mais franchement ça craint rien. Par contre je comprends si tu veux pas te taper l'aller retour en ville. Après tout, si tu dois reprendre un avion le lendemain pour CM, autant rester sur place, c'est clair !!! Khao San road on s'en passe volontiers :-)

ctiz
ctiz on

Yes!!! J'ai rattrapé tout mon retard avant ton retour, pas mal ;-) et eu la réponse à ma question, et la Birmanie alors?
Qu'est-ce que ça me donne envie de reprendre la route... Bientôt...
On viendra te voir en famille l'année prochaine ;-)
Prochaine étape croisière aux Similan avec Céline ?
Et ouais, l'Asie c'est vraiment top...
A très vite,
Plein d'énormes bises

supet-toutounet
supet-toutounet on

waouhhh...la negociateuse de la mort !!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: