Relou...

Trip Start Jun 16, 2011
1
55
69
Trip End Nov 10, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Tokyo Hotel

Flag of Thailand  ,
Sunday, October 2, 2011

Debout en cocorico à 8h mais bien décidée à vider mon sac à dos et le refaire entièrement. Entre ceci, la douche, la flemme entre deux, je ne sors pas de mon hôtel avant 11h et nantie d'une monstre dalle (je n'ai pas mangé la veille au soir...ni vraiment trop non plus dans la journée de la veille et là, il est déjà 11h). Je trouve rapidement une espèce de boui boui où pleins de locaux mangent. N'empêche qu'entre ce qu'ils ont et ce que l'on me sert, je vois une grooooosse différence et c'est vraiment l'arnaque. Ça met l'ambiance...

Je reprends la route sous un gentil 34 degrés celsius. Mon sac à dos est lourd. Mais j'ai décidé de marcher gentiment en direction de la gare ferroviaire. En effet, convaincue qu'Ubon ne présente vraiment aucun intérêt, je décide - carrément - de prendre le train de nuit pour Bangkok. Au moins là, je vais pouvoir m'occuper de mes photos, du safari de plongée avec Celine... Et aussi d'appeler ma banque et de leur demander pourquoi je ne peux plus retirer de sous... Ça va devenir problématique très très vite cette histoire... Oui, j'ai la joie d'avoir ma carte refusée dans tous les ATM thaïlandais. Heureusement qu'il me reste des dollars... Mais pas non plus énormément donc je vais avoir besoin d'une solution rapidement. Bref, Bangkok me rassure davantage en terme de prestations touristiques :-)

Je marche pendant ce qui me semble une éternité. Sur le plan cela semble proche mais en fait, c'est 10 Km... Et le pire de l'histoire... Je vous le dis ou pas ? Allez... Cadeau d'adieu du Laos ou cadeau de bienvenue de la Thaïlande : je me retrouve avec une touriste du feu de Dieu, ma PREMIERE depuis mon arrivée en Asie quand même ! Et là, à un moment donné, au milieu de nulle part sur une genre de nationale, il faut VRAIMENT que j'aille VITE aux toilettes. Et ben croyez-moi ou pas mais j'ai trouvé des super toilettes dans les deux minutes :-) coup de bol monstrueux mais fière de moi quand même :-)

Arrivée, morte de chaleur de soif et de fatigue, à la gare routière, je fais péter le billet couchette première classe pour Bangkok. Départ 18:30, arrivée 5:15 am. Youpi ! La ruine : 30 euros... Hop, encore un billet de 50 dollars qui part... Gloups. Du coup, je laisse mon sac en consigne et repars en ville, mais en bus cette fois ci ! Objectif : voir si je peux trouver des godasses pour jeter mes Quechua qui ont fini de rendre l'âme en jungle. J'ai déjà jeté mes sandales blanches, remplacées illico par une paire de tong verte. Peu de temps après, je trouve un magasin de sport et craque pour une paire de scholl (et ma carte Visa va bien pour les paiements... au sabot !). Et hop, ça y est, les deux paires de chaussures avec lesquelles je suis partie sont dans des poubelles... Je peux dire que je les ai usées jusqu'au bout... Cela ne m'arrive pas souvent, en bonne occidentale...

De retour à la gare, en touk touk, je monte dans mon train une heure avant son départ (il est à quai !) et m'endort direct. Je me fais réveiller par un agent du train qui vient... faire mon lit :-)

Bon, c'est pas tout ça mais il est 21:30 et il serait temps que je finisse mon bouquin, que j'écoute Fink et que je dorme. J'ai la cabine (deux lits) pour moi toute seule... Trop dur, encore une fois !

Prochaine entrée du blog : depuis Bangkok ! Ça va pas être les mêmes conditions que début juillet, c'est moi qui vous l'dit !
Slideshow Report as Spam

Comments

gil7429 on

C'était poutant pas mal le Sangri-la, petit dej en haut, piscine sympa, diner sur la rivière de Bangkok ... souvenirs, souvenirs !

supet-toutounet
supet-toutounet on

Ahhh.. la train couchette avec compartiment pour toi toute seule... perso j'adore. Je ne sais pas pour toi mais moi çà me fait d'avantage rêver que la first class en avion...

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: