Ha Long, la déception du siècle...

Trip Start Jun 16, 2011
1
40
69
Trip End Nov 10, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Black Pearl Junk

Flag of Vietnam  , Quảng Ninh,
Monday, August 29, 2011

Ne vous méprenez pas : le site est spectaculaire. Vraiment. Magique. Superbe. Le problème, c'est qu'il y a plein de "mais" qui gâchent, petit à petit, et inexorablement, une expérience qui pourrait être absolument féerique. C'est, comme souvent chez moi, le gâchis de potentiel qui m'enrage. Autant Angkor Wat est magnifiquement maintenu et le travail effectué permet de rentre l'expérience encore plus magique, autant c'est le contraire à Ha Long.

Je vais vider mon sac, ça va me faire du bien.

Tout d'abord, de manière générale, il faut réaliser qu'il y a 500 bateaux, au moins, je pense, qui font des excursions quotidiennes dans la baie. Elle a beau être gigantesque (1969 ilots), on n'en reste pas moins sur un sentiment d'usine. Ensuite le golfe du Tonkin est juste immonde. Par moments, cela me faisait penser à la baie de Luanda, pour ceux qui la connaissent. Affreux. Je ne me suis d'ailleurs pas baignée... Aller se baigner au milieu de bouts de polystyrène, de papier toilette et de taches de carburant ou d'huile, non merci. Et jamais autant au Vietnam, je ne me suis sentie un tel portefeuille sur pattes. A peine notre "jonque" (j'y reviendrai) arrivée près de la grotte que l'on doit visiter, les bonnes femmes débarquent avec durs barques remplies de victuailles... "Hello, you buy something" est la seule chose qu'elles savent dire. Et c'est une phrase que l'on va entendre beaucoup beaucoup beaucoup, jusque tard dans la nuit.

Pour ce qui est de mon cas particulier, j'avais clairement précisé au vendeur que je voulais une BELLE jonque, une BELLE chambre et un BON service car je rêvais de ce moment depuis longtemps et que cela ne me dérangeait pas de payer plus cher. Résultat, j'ai payé plus cher mais pour un service pourri, une chambre pourrie (pas le balcon privé que l'on m'avait promis, bien sûr) et un bateau pourri qui n'a pas une seule fois mis ses voiles, ne serait-ce que pour faire joli et nous faire plaisir à tous... En gros, il ne m'a pas mis sur le bon bateau. Le problème, c'est que lorsqu'on s'en rend compte, il est déjà trop tard. Je ne parle même pas des repas, immondes, sur une grande table commune, trop petite. Même ceux qui avaient payé un prix minimal étaient furieux, c'est pour dire... Immense déception.

Et pour couronner le tout... On est allés faire du Kayak après la visite de la grotte et j'avais donc mon appareil photo avec moi... Oui oui, vous devinez bien. Figurez vous qu'un côté de ma rame a commencé à se barrer et, comme une idiote, pour la rattraper, j'ai fait donc tomber mon appareil photo dans l'eau. Un séjour très très très cher à la baie d'Ha Long... Et donc, petit pompon, vous n'aurez donc aucune photo de Ha Noi, Ha Long et Ninh Binh (l'endroit que je devais faire après Ha Long mais du coup j'ai annulé, chuis trop furieuse). Je vous dis même pas l'état de mon humeur à ce stade.

Fort heureusement, les gens qui étaient avec moi sur le bateau étaient très sympas et on a bien rigolé... J'ai eu le grand plaisir de rencontrer une vraie blonde... Une petite de 23 ans qui... ne sait rien et ne comprend rien. A hurler de rire parfois, vraiment... Une jeune allemande, Lilith, sympa et brillante, discutait avec moi sur de nombreux sujets et Emily (la blonde britannique) intervenait... A un moment donné, Lilith me parle d'une expérience faite sur les poulpes où deux poulpes étaient dans un aquarium avec deux proies potentielles dont une avait la couleur qui devrait intéresser les poulpes et l'autre pas. Le premier poulpe se dirige vers la proie prévue et, quand il la saisit, se prend une décharge électrique. Peu après, le deuxième poulpe se dirigea vers... la deuxième proie, sans essayer de toucher la première. Déduction d'Emily : waouh ! Les poulpes sont télépathes !! Ce matin, elle m'en a fait une belle aussi. J'avais décidé de voir le lever du soleil et ai donc demandé la veille à quelle heure le soleil se levait. Le guide me dit 6h. J'ai mis mon réveil à 5h15 et grand bien m'en a pris... Bref. Emily me demande au petit déjeuner si j'ai vu le lever de soleil. Après ma réponse affirmative, elle rétorque : et il s'est levé où ? :-)))) Pour vous donner une idée, elle pense que MOI, je suis super bonne en histoire... Hummm. Oh oui, j'oublie une merveilleuse anecdote. Elle ne savait pas pourquoi on disait "khmers rouges" et je lui ai donc appris que les français étaient là pendant longtemps... Et qu'ils ont perdu la guerre d'Indochine et que donc ils sont partis d'Indochine après cela. Question d'Emily : et ils sont allés où ??? Véridique...

Truc super sympa après le diner hier soir : on a pêché de la seiche ! Bon, on a essayé. J'ai réussi à en pêcher une, mais ce fut la seule prise de la soirée, toutes personnes confondues. Bon, si, j'ai chopé un crabe aussi au bout de ma ligne ! :-)) Les chiens font pas des chats, hein papa ? C'est très drôle à voir car justement, on allume l'arrière du bateau, vers l'eau, car elles sont attirées par la Lumière. Et du coup, on les voit tourner autour de la ligne et de l'appât... On les voit s'approcher et tâter un peu... Et là, il faut avoir le bon réflexe au bon moment... 

Ce matin, un peu de bateau et encore, et toujours ce paysage aussi spectaculaire. Arrêt sur l'île de Cat Ba, où je vais passer la nuit et là, les cinq filles qui restent du groupe (les autres rentrent à Ha Noi aujourd'hui) sont parties faire un trekking... Que j'ai décliné, sachant que j'ai encore trois à quatre mois de voyage et que si je peux éviter deux heures de marche, en côte et en plein soleil, oui, oui, j'évite. Je me suis donc posée à l'ombre, dans le seul bistrot... J'ai acheté une bouteille d'eau, je viens d'écrire ces quelques lignes et là... Je pars squatter le hamac qui vient de se libérer et je vais... bouquiner ! A plus tard pour la suite de la Baie d'Ha Long !

Les filles sont revenues du trek pleines de boue, épuisées, déçues de la vue et en n'ayant vu absolument aucune faune dans le fameux parc national dont tous les guides touristiques vantent les mérites comme étant une explosion de faune et avec une vue splendide... Hum. Je suis ravie d'avoir flairé le plan pourri. Elles m'ont montré les photos et cela ressemblait à une version ultra miniature de mon voyage le long de la Ho Chi Minh trail. Vu qu'elles s'attendaient à voir les ilots de la baie, forcément, grosse déception.

On remonte dans le minivan, direction la ville de Cat Ba. Là, j'avais spécifiquement réservé une très belle chambre, trois fenêtres, "deluxe", en payant un supplément pour être seule... Résultat, bien entendu, ils me filent une chambre de merde. Un placard. Là, vraiment, la rage me prend. Je descends au lobby et la française que je suis, dans toute sa splendeur quand on m'a vraiment gonflé, fait son show. Au bout de 30 minutes de hurlements, ils avaient tellement la honte (certains clients sont juste partis avant de réserver ou voir les chambres) qu'ils m'ont donné une très belle chambre au dernier étage, avec vue sur la baie, et tout et tout. Bien sûr, je rentre dans la chambre et... un cafard me souhaite la bienvenue sur mon oreiller... Ambiance.

Avec tout ceci, autant dire que je n'ai aucune envie d'aller aux "superbes plages avec eau turquoise et cristalline" décrite par les guides et décide de bouquiner dans ma chambre en profitant de la vue... Grand bien m'en a pris. J'ai super sympathisé avec Lilith et Caroline (reps. allemande et anglaise) et, comme convenu, elles sont venues me chercher vers 19h pour aller boire des verres. Là, elles m'ont raconté la plage qui est juste immonde, crade, affreuse. Elles ont osé aller se baigner malgré la saleté de l'eau et ont quand même abandonné quand elles ont vu quelques étrons flotter gentiment vers elles... Miam !

Autant vous dire, mais vous vous en doutez déjà, le restaurant de l'hôtel était absolument immonde. Rarement aussi mal mangé... Bref, furieuse.

Ce matin on a repris le minivan, direction le port pour reprendre le bateau. Et là, pour une stupide coupure des ventilateurs (pour les touristes, mais pas pour la cabone du capitaine), j'ai vu rouge. Et là, merci Caroline pour le soutien, mais ça a vraiment chauffé. Le capitaine a arrêté le bateau, les mecs me hurlaient dessus en vietnamien parce que je refusais que la réponse soit "on doit laisser reposer le générateur". Ils ont l'habitude que les touristes lâchent l'affaire. Pas moi. Le capitaine a commencé à me menacer physiquement. En gros c'était "tu vas faire quoi gros débile ? Me jeter à l'eau ?"... Le guide me disait que je devais arrêter si je voulais rentrer à Ha Long city. Je lui ai ri au nez en lui demandant ce qu'il comptait faire des autres touristes à bord et surtout des suivants qui les attendaient à Ha Long city... Caroline était là aussi pour me soutenir et les faire chier autant que moi. Quand on leur a dit qu'on allait faire une pub affreuse pour Ha Long bay, ils nous ont clairement dit qu'ils s'en foutaient et que les touristes sont des débiles... Très très sympa.

Retour à Ha Long city. Déjeuner. Bien évidemment, ils n'ont pas de "Tra Da" (thé vietnamien froid. Prononcez Tcha Da), ça se saurait si un restau vietnamien avait du thé vietnamien... Je sors dans la rue pour en acheter un, la ana du restau me rattrape et me propose un Lipton. A ce stade, je l'envoie chier, mais graaaaaave ! Je trouve évidemment un thé froid deux mètres plus loin après avoir envoyé chier méchamment douze vendeuses qui, elles aussi, ne savent dire que "madam, you buy something ?". Les nerfs, je vous raconte même pas. Le repas est immonde (en fait on nous a proposé les mêmes plats sur la jonque, à l'hôtel et à Ha Long city. On a repris le bus peu après, un bus encore plus pourri que celui de l'aller, musique vietnamienne à fond dans des speakers qui grésillent. Un bonheur. J'ai sorti le Bose, j'ai mis Fink, ça m'a fait du bien...

Arrivée à Hanoi, j'avais booké encore un nouvel hôtel (le précédent étant super mais ne me proposant plus le même tarif...). Et là, on se dit qu'après trois jours de merde pareil, rien de bien pire ne peut arriver... Et bien si ! Hahaha ! Là pour le coup, j'ai eu un fou rire. Parce que bon, faut le faire quand même... Mon hôtel, booké la veille sur Agoda donc.... s'était partiellement effondré. J'arrive dans le lobby et les meubles y sont entassés, avec les ordinateurs, les lavabos et l'escalier... a disparu. Deux ouvriers sont là et boivent un thé... Ils me regardent avec étonnement. Les seuls mots d'anglais qu'ils connaissent sont yes et no et comme ils ne comprennent pas mes questions... ils répondent aléatoirement. Du style : quelqu'un va venir ? No ! L'hôtel fonctionne encore ?? Yes ! :-))))

Bon, ils passent un coup de fil et deux minutes plus tard une nana arrive, me dit qu'ils possèdent plusieurs hôtels, que celui ci est en rénovation (oui oui) et qu'elle m'emmène dans un hôtel similaire, mais mieux ("same same but better")... A ce stade je suis pliée en deux de rire... Et effectivement l'hôtel est correct. Ma chambre est juste au dernier étage... sans ascenseur ! Youpi mes jambes !

J'arrive dans ma chambre, en nage, une douche et hop, je pars tuer mon tour operator. A mains nues. Évidemment, quand j'arrive, il a deja été briefé... Et m'accueille comme de la merde, me disant que je suis la seule à me plaindre, que je n'avais qu'à pas choisir un séjour "cheap". J'ai vu rouge, je l'ai insulté, lui ai promis les pires reviews sur Trip Advisor et autres.

A ce stade, je n'ai qu'une envie, me barrer de ce pays de débiles. Malheureusement, pas simple... Je ne pars que le 1er septembre. Mais du coup, j'ai annulé Ninh Binh et je n'envisage plus Sapa. Je vais aller dépenser mes sous ailleurs.

Sur une jolie note quand même, j'ai passé la soirée avec mes deux nouvelles copines : Lilith et Caroline, on s'est bourrées la gueule aux Mojitos en mangeant des pâtes. C'était génial. On est rentrées en titubant et en pouffant de rire. 

Je me rabats sur "Le Portrait de Dorian Gray", mon premier Oscar Wilde, génial, chuis amoureuse de ce type. Prochain post, d'ailleurs, est une compilation des passages, citations, que j'ai adorés dans ce bouquin !

Bises à tous,

Nadege     
Slideshow Report as Spam

Comments

gil7429 on

Tu vois, finalement, ceux qui râlent, voire hurlent, ne sont pas forcément mauvais ! (et surtout comme je les comprends quand l'on n'a pas ce pourquoi on a payé, ou que l'autre ne tient pas ses engagements)

nadegeb72
nadegeb72 on

Oui mais il faut juste savoir gueuler auprès des personnes concernées... :-))

supet-toutounet
supet-toutounet on

Oui!!!!! J'adore !!!! Vas-y Nad !!! Ça m'aurait ravie d’être avec toi :) Juste histoire d'en remettre une couche.
Dans des cas pareils, quand il n'y a pas moyen d'obtenir ce que je veux, je fais comme toi et je prends l'option défouloir. J'insulte ou je hurle sur tout ce qui passe. Au moins, je me décharge de l’énergie négative que des enfoirés m'ont refile :) Bref ça fait du bien :)
Bon ben vivement le Laos et un nouvel appareil photo.
Sinon, c'est

nadegeb72
nadegeb72 on

Toi t'es bien une fille... Tu t'arrêtes en milieu de phrase quoi ! Une envie pressante ?? :-)

Sinon, attends chérie, je me souviens encore TELLEMENT bien de notre épique restaurant Perse à Londres pour le carnaval de Notting Hill !! Tu avais été grandiose ! Il avait quand même fini par nous offrir le repas, juste pour que t'arrêtes de hurler et de lui foutre la honte :-)))))

supet-toutounet
supet-toutounet on

hihihi :))))

LUDO on

A paris, jai achete le numero 1 de ASIES magazine. eh bien meme le CAmbodge ca craint ...et l asie ca craint en general....les boules pour eux les gens du bas de l echelle.....je te le garde Nadege pour ton retour par les USA (hein?) mai si tu lis ca, je crois que tu vas devenir activiste la bas....


enfin quand meme cool. ca me degoute que l endroit magique que je voulais voir soit comme ca...alors je n irai qu a Angkor...mais vite!

nadegeb72
nadegeb72 on

Desolee pti frere :-(( Tu pourrais peut-etre faire Ha Long en Helico ? Ca serait peut etre mieux... Quoique, les taches d'essence...

nadegeb72
nadegeb72 on

Oui mon frère. Va à Angkor ! Tu vas adorer... C'est sublime. Vraiment. C'est encore largement mon numéro 1... Rien au Vietnam ne l'a détrôné ! Ni s'en est approché...
Quant au fait que ça craigne partout en Asie et surtout pour ceux en bas de l'échelle... I have news for you... C'est le cas partout dans le monde ! On vient d'apprendre que 13.5% de la population active française vit en dessous du seuil de pauvreté. Oui je parle de la France. C'est affligeant. Et au moins ici ils ne meurent pas de faim... Contrairement à beaucoup en Afrique et en Amerique latine ! Je ne me sens toujours pas assez proche des asiatiques pour envisager de m'installer ici. L'Afrique m'appelle, l'Amérique latine aussi... Et je ne parle même pas du moyen orient !! Non, décidément, pour l'instant, si l'Asie est fascinante, je n'y trouve pas les atomes crochus nécessaires pour envisager une seconde d'y vivre volontairement. Bien sûr, si un Job se presente, j'y viendrai sans doute mais sinon... :-)

nadegeb72
nadegeb72 on

Alors honte sur moi. Erratum de la mort qui tue. Honte honte honte. En fait je pechais pas la seiche mais le calamar. Merci papa pour la rectification... Pfff, persuadée que squid voulait dire seiche et même en pêchant un calamar, totalement infoutue de me dire que c'était pas une seiche. Definitivement urbaine je suis. Trop la honte.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: