Crapahutage, jour 3

Trip Start Jun 16, 2011
1
34
69
Trip End Nov 10, 2011


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Vietnam  , (VM10),
Wednesday, August 17, 2011

JÉMALOCU ! Poulala, mais comment font les types comme mon frangin pour faire des rallyes en moto pendant des jours et des jours ?? Il faudrait que vous me voyiez quand je dois descendre de la moto... J'ai l'air d'avoir 70 ans ! 

Mais bon, le jeu en vaut la chandelle. Je visite des contrées superbes et je préfère ça à un trip en bus le long de la mer pendant 11h...

Chanson du jour : "heavy clouds but no rain" de Sting... Exactement ça !

Avant propos : l'homme est un loup pour l'homme. Tân m'apprend qu'il s'est fait avoir la veille, par la serveuse. Une bière coûte 10,000 Dong. Il lui a filé un billet de 500,000 en pensant lui filer un billet de 20,000 (même couleur et il a pas l'habitude d'avoir sur lui des billets de 500,000)... Elle lui rend 10,000, il la remercie et s'en va... A l'hôtel il se rend compte de son erreur, retourne au bar et là... Évidemment elle l'envoie balader. En deux minutes, il y a trente personnes autour et.... comme Tân n'est pas du bled, on lui donne tort et il doit se carapater vite fait avant que les choses ne dégénèrent... Résultat des couses, la bière la plus chère de sa vie ! (25 dollars... Au lieu d'un demi dollar). Autant vous dire qu'il était bien vert...    

On a quitté BMT à 8h, bon pied bon oeil. On n'a vraiment pas chômé aujourd'hui en terme de route. 270 km peut sembler peu, mais quand on roule au mieux à 50 km/h, c'est beaucoup d'heures !

Aujourd'hui j'ai perfectionné ma culture de campagnarde encore un peu. On a profité des dernières rizières pour voir les mecs récolter le riz. Et j'ai donc appris ici qu'il y avait encore les étapes avant la séparation du riz, à savoir une machine qui sépare le riz complet de la tige et ensuite une étape de séchage du riz au soleil. Alors dites vous bien qu'ils le font sécher sur la route, par terre, soit à même le sol, soit sur une bâche... Lavez votre riz que je vous dis ! 

Au fur et à mesure que l'on avançait, les cultures de café étaient remplacées par celles de poivre. On s'est arrêtés pour en voir de plus près. Les explications de Tân sont malheureusement beaucoup moins bien fournies que ce que j'ai pu avoir à Dalat ou dans le delta et invariablement, la phrase de conclusion est "they sell, they get money"... Mmmhhh, j'essaye de ne pas rire :-) - et aussi "One year, one time" pour dire une récolte par an... "Two year, two time" pour deux, etc... Vous voyez le genre... Donc je ne connais pas grand chose sur le poivre mis à part que, contrairement au café, la baie de poivre a bien le goût de poivre ! Super bon ! Est-ce donc ça le poivre vert ?? Mystère...

Petit à petit, les rizières font place aux champs de manioc et de maïs. Tân m'apprend que cela remplaçait le riz pour les viêt congs pendant la guerre. Vu qu'ils se planquaient en forêt ou dans la jungle, les rizières n'étaient pas accessibles. Ils se concoctaient un mélange de manioc et maïs que j'aurais adoré gouter mais... comme toujours et comme partout, on rechigne beaucoup à manger ce que l'on a été forcé de manger en période difficile donc... ils ne cuisinent plus cela.

Dès le départ de BMT, la route traverse fréquemment des forets entières d'hévéas. Ils sont braves ces arbres, moi je vous le dis... Se faire saigner comme ça toute l'année, et continuer à pousser, on dirait des contribuables. Je suis époustouflée par l'être humain quand même. Je sais, je sais, ça fait très petite fille urbaine qui dessine des poissons rectangulaires car elle ne les connait que panés... Mais bon, mieux vaut tard que jamais !

En fin d'après-midi, Tân m'emmène dans une plantation de thé vert et je récolte quelques jeunes feuilles, pour notre thé du soir. Là encore, Nadege la débile ne savait pas qu'on pouvait infuser les feuilles de thé à peine cueillies... Magnifiques photos à venir...

Là, je comprends enfin ce que Tân me dit depuis deux jours à chaque fois qu'il voit passer ces petits tracteurs, avec leur remorque remplie de gens. Il répétait sans cesse : "Look ! Allan taxi !"... Je voulais pas le vexer et je me demandais d'où sortait ce mot... J'ai compris aujourd'hui : il veut juste dire "highlands taxi". Car nous sommes dans les highlands et qu'à la campagne, c'est le moyen de transport de référence... J'étais morte de rire toute seule... C'est à ce moment aussi que Tân m'a présenté l'arbre le plus timide du monde : le mimosa. Vous aviez remarqué que quand on touche les feuilles du mimosa elles se recroquevillent instantanément ? Ou bien c'est le mimosa vietnamien qui fait ça ??

On a super bien roulé et nos stops ont été très efficaces. Café à Ea Drang, déjeuner à Chu Sê (dans un bouiboui infâme). On est arrivés à Kon Tum à 17h. Bon, par contre là, j'ai moins fait ma maligne et... Je me suis vautrée dans mon lit jusqu'à 19h, heure du diner.

Autre bonne rigolade, Tân s'est mis en tête de me mettre une cuite à l'alcool de riz. Comme c'était drôle. Il nous servait dans des tout petits verres et il disait soit "empty", soit "half" et je m'exécutais, en même temps que lui. On a quand même bu trois quarts de litre à deux, j'étais fraiche comme une rose et Tân était proche du coma éthylique :-)))) chaque verre était ponctué d'un "yo !" bien appuyé, ce qui veut donc dire "tchintchin" en vietnamien. Mais qu'est-ce que j'ai rigolé... Et lui de dire "vewy stwong" toutes les deux secondes... Et moi de lui dire que je trouvais ça fort léger...

J'apprends plein de mots vietnamiens... Que je vais oublier très vite je pense, mais bon... Donc je sais maintenant dire "de rien", "bon appétit", "mangoustan" et "coriandre"... Ouais je sais, c'est pas le Perou mais bon, ça les fait rire :-)

Bises,

Nadege    
Slideshow Report as Spam

Comments

gil7429 on

Poivre vert ? pourquoi t'as pas demandé. pas à Pôpaa ! il t'aurait dit ...
Waf, Waf !

gil7429 on

Comment fait (faisait) ton frangin ? Off road, les riders sont le plus souvent debouts sur les cale-pieds, donc ils écononomisent leur cul, et se font des muscles aux cuisses !

gil7429 on

A ce train là, tu n'es pas encore arrivée à Hanoï !

nadegeb72
nadegeb72 on

Dis papa... Raconte nous le poivre...

Et sinon, tu l'as dit bouffi, chuis à peine à la moitié du Vietnam ! Pffff.... Je vais devoir faire des choix difficiles...

Joel on

Very interessant and enjoyble!!

Tchin tchin en chinois veut dire bisous, bisous, c'est un quiproquo qui peut faire rire grandement les gens de l'Empire. :)

Tout de bon

odanaille on

sur la moto bobo au cucul
mais fais gaffe aussi au bobo à la papate
à cause du pot d'échappement
combien de nana j'ai vu avec le mollet tout crâmé à cause du pot
ultra brûlant qui n'est pas protégé!!

bibis ma mirara

supet-toutounet
supet-toutounet on

Pour le mollet crame, je confirme :)

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: