Descente de la Tsiribihina en pirogue !

Trip Start Feb 05, 2013
1
65
82
Trip End Oct 08, 2013


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Madagascar  ,
Friday, August 30, 2013


On quitte Tana dimanche matin en se rendant à la gare routière en taxi (en 4L svp!!)...à peine le temps de s'arrêter qu'on est déjà encerclé par une vingtaine de rabatteurs qui tentent de nous amener dans leur taxi-brousse...un peu rude au réveil....pire que des mouches autour d'un pot de miel...on trouvera finalement de la place dans la voiture d'un gars qui descendait à Antsirabe pour vendre des pierres précieuses!

On passera à peine 3h à bord, à découvrir petit à petit les 1ers décors de Mada, on traversera nos 1ers villages faits de maison en briques et nous voilà continuant dans la région des hauts plateaux, au frais, à Antsirabe, accueillis par des gamins qui nous ont suivi jusqu'à notre hôtel en nous demandant de la nourriture, de l'argent, du savon, des stylos... dur dur... les guides nous disent de ne pas encourager la mendicité dans les villes...mais pas facile de résister...et surtout difficile d'être tranquilles plus de 5 minutes...faut dire qu'avec nos têtes de blancs (ou plutôt de Vazah, comme ils disent ici), on ne passe pas inaperçus! On se baladera dans la ville le reste de l'après-midi pour pendre un peu nos marques dans ce nouveau pays, cette nouvelle culture...refusant de monter dans les pousse-pousse en nombre ici et très demandeurs (des gars, pieds-nus pour la plupart, font office de taxi en tirant une carriole à roulettes)...trop dur pour nous d'imaginer ce gars trimer pour nous porter...on ne passera pas au-dessus de ça, même si il aurait pu y gagner un peu d'argent...


On se pose qqs heures pour réfléchir à la suite du programme...en creusant la lecture du guide du routard, on comprend très vite qu'il faut revoir les ambitions à la baisse, vue la complexité des transports... On jette notre dévolue sur une descente de rivière, laTsiribihina en pirogue et sur la visite des grands Tsingy de Bemaraha. On galère pour comprendre comment gérer les transports par nous-mêmes, quand en papotant avec Billy (patron d'un hotel-resto bien connu du coin), il nous conseille de partir en excursion avec un guide qu'il connait et qui part le lendemain avec un groupe. On dit Banco! Le prix est un peu cher, mais on évitera les galères de rester sur le bord de la rivière sans moyen de locomotion jusqu'à la prochaine ville!! ...on ne le regrettera pas!!

Nous voilà en route pour Miandrivazo, à 5h de route de Antsirabe au bord de la Tsiribihina, à bord d'un bon gros minibus avec 10 autres jeunes. L'ambiance est tout de suite bonne et ça sent bon pour la suite du périple! On sera arrêté par la police ou armée une bonne dizaine de fois...un billet glissé dans un journal suffisant à passer le contrôle...des flics payés en backshish...ça en dit long sur le mode de gouvernement.


Une nuit au bord de la rivière et de bon matin on embarque dans les pirogues avec tout le matos pour 3j de bivouac, bouffe et gros sacs faisant office de dossiers. On sera donc 5 pirogues au total en comptant les cuisiniers, guides et piroguiers en plus.
On passera ainsi 3j à naviguer lentement, dans le silence, avec pour occupation de regarder le décor magnifique qui défile, allant des rives sablonneuses et petite végétation de brousse le 1er jour, puis des petites falaises avec nids d'aigrettes accrochés, jusqu'aux petits arbustes et arbres en bord de rive!
On passera des heures à voir les oiseaux se poser sur les berges ou décoller en nombre. On aura aussi la chance de voir nos premiers lémuriens nichés dans les arbres au bord de l'eau! On ne verra pas de crocodiles...mais d'autres pirogues en ont vu des petits. On verra aussi un caméléon planqué dans un arbre du rivage.
En plus de la faune et de la flore, on croisera des villages du "bout du monde" au bord des rives, qqs femmes au bord de l'eau à laver le linge, qqs enfants jouant dans l'eau, des hommes manœuvrant des charrettes à zébus ou venant remplir des bidons d'eau. Une ballade hors du temps bercée par le son des pagaies!

On aura aussi la chance de s'arrêter voir une belle cascade et piscine naturelle...un décor splendide et une douche salvatrice!


On s'arrêtait chaque midi pour déguster les bons plats préparés par nos guides le matin-même dans la pirogue en naviguant, et chaque soir on montait le campement sur une plage déserte.
De belles soirées à la belle-étoile à papoter et en sirotant un bon apéro. On aura la chance d'avoir droit au spectacle de danse autour du feu improvisé par les enfants des villages avoisinant...ne demandant en échange que qqs bouteilles d'eau en plastique vide....on découvrira très vite que c'est une denrée rare ici dans ces villages reculés et qu'elles leur sont d'une très grande aide pour y mettre leur récolte de miel ou tout autre utilisation en guise de récipient. Quand on croisait des enfants sur le rivage, ils criaient "Vazah, plastik!!!"....on leur jetait ainsi nos bouteilles et on les voyait se jeter à l'eau pour les récupérer au plus vite! Ici, pas de déchets entassés, tout est utilisé!...si on avait pensé un jour, jeter du plastique à la bail...ou par la fenêtre du 4*4...et de faire des heureux...La pauvreté est bien présente et les conditions de vie semblent bien rudes...

On s'arrêtera à qqs kilomètres de Belo-sur-Tsirihibina pour finir le trajet en 4*4. On passera notre première traversée de rivière sur un bac pas très large, pas très épais, fait de bambou, avec à bord les deux 4*4 et une vingtaine de passagers...même pas peur! ça passe!
On passera la nuit au village avant de reprendre la route direction les Tsingy de Bemaraha

Le reste des photos ICI
 
Slideshow Report as Spam

Comments

maman on

merci pour ses nouvelles belles photos

yolande on

les 3 jours en pirogue me laisse perplexe!!!MAGNIFIQUE !!
Mais comment comment reprendre le train train quotidien après ces moments de purs bonheurs!!!????bisous j'attend le reste des photos avec impatience!!

Mam on

Quel plaisir de découvrir ce nouveau pays,vos photos sont magnifiques.
Bisous à vous deux

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: