Administration, mécanique, tentative d'escroquerie

Trip Start Aug 06, 2010
1
21
23
Trip End Oct 08, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Devant un resto à l'entrée de la ville

Flag of Mauritania  ,
Saturday, September 18, 2010

Après une nuit de repos bien méritée, surtout pour Charles, nous reprenons la route.

Nous nous trouvons vraiment dans le désert : dunes, chameaux, oueds… On apprécie !! Surtout que le paysage change très souvent. Le matin, la verdure recouvre les dunes d'un tapis vert qui disparait avec le soleil montant. Parfois les dunes, soit jaunes soit oranges, disparaissent pour laisser place à des étendues de terres avec quelques touffes de terres éparses. Au détour d’une montée, l’horizon bleu et jaune nous offre d’immenses flaques d’eau de pluie. On croirait presque qu’une rivière passe ici…

Les contrôles de police ou gendarmerie nous permettent d’évaluer la situation actuelle du pays. A chaque poste, nous donnons une photocopie des passeports avec les  professions, la provenance, la destination, la raison du voyage et les dates d’entrée dans les pays. Pour une fois, on est toujours content de les voir et de leur donner nos papiers avec la photocopie de la carte grise !!! On nous prie de nous arrêter devant les postes de contrôle et nulle part ailleurs, ou alors dans les villes mais toujours près des postes. Qu’ils n’aient crainte, nous obéirons !!

A Nouakchott, nous devons faire le visa malien car ce n’est pas sûr de pouvoir le faire à la frontière. Nous arrivons à midi mais le samedi en Mauritanie c’est le dimanche de la France. Nous mangeons dans un resto sénégalais, un tiep, à base de riz, légumes et poisson. Nous y rencontrons Elaje, un ghanéen, et Cheikh (prononcé Cheir), ce dernier a l’habitude de faire la route et nous donne quelques infos utiles jusqu’à nous proposer finalement de nous accompagner jusqu’à la frontière au vu des problèmes terroristes et de l’état des routes, ce que nous acceptons. Avoir un « noir » dans un véhicule français, ça pourra vraiment nous aider et alléger Charles dans la conduite. C’est con à dire !!

Autre problème : notre visa mauritanien finit le 22 et l’immigration refuse de nous le prolonger gratuitement. Alors que nous savons que c’est gratuit !! On nous avait prévenu à mainte reprise qu’avec les mauritaniens dès qu’il est question d’argent (dans les affaires comme le commerce) tout se complique. Malheureusement pour eux, nous, on compte tout et on se renseigne à plusieurs sources alors pas question de donner plus que les autres. Mais on ne peut pas tout connaitre alors parfois… c’est eux qui gagnent ! … Ce qui a le don d’énerver Mel…

Enfin, le cams qui avait été dépanné jusqu’alors reçoit sa vraie réparation. "Et ça n’a rien à voir avec avant !! » dit Charles. Celui qui nous aide est envoyé par un gars mécanicien que nous avions rencontré à Dakmar.

Rapidité et efficacité : tout est dit !!

Le dimanche 19 – qui est donc comme le lundi, pour ceux qui suivent – nous faisons le visa malien. Le départ est prévu pour lundi dès 5H30 du matin avec Cheikh. Avant le coucher, petite discussion houleuse avec Alpha, qui « gère » la rue et en qui nous n’avons jamais eu confiance. Il veut que nous payions Elaje qui nous a accompagné dans nos déplacements. Nous refusons évidemment car il ne nous a été d’aucune aide et que c’est lui qui voulait venir !! En plus nous avions remarqué son petit jeu depuis le début.

De plus, Alpha (ni Elaje), qui prétend nous avoir été utile, peut bien aller au diable car, pour le cams, ça oui, ça a été de l’aide ! Pendant la réparation, Alpha envoie Elaje (qui était gentil quand même) rôder autour de Charles pour contrôler ce qui se passe mais n’étant que de petits escrocs sans connaissances mécaniques ils n’ont rien pu faire pour se rendre indispensables ! Et nous ne sommes pas dupes non plus…

Enfin, nous garderons le souvenir d’un Nouakchott dur en affaire ! Et où il vaut mieux avoir de vrais contacts tel celui du mécano.

On constate aussi que la capitale de la Mauritanie  n’est pas très développée comme dans les autres pays.

 
Slideshow Report as Spam

Comments

loelai
loelai on

ouh la ! sympa les mauritaniens !!!!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: