Ratu Boko, et les alentours de Prambanan

Trip Start Aug 03, 2009
1
16
26
Trip End Aug 21, 2009


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Poeri Devata Hotel

Flag of Indonesia  , Central Java,
Wednesday, August 12, 2009

Le matin, dernier petit déjeuner dans ce splendide hôtel que nous avons tant apprécié! Puis tous à nouveau dans le minibus, direction cette fois ci, le Kraton Ratu Boko... Avec un arrêt en route pour aller observer de plus près les rizières que nous traversions depuis déjà quelques temps!


Kraton Ratu Boko, ou "palais du roi Boko", est le nom populaire d'un site archéologique situé sur un plateau à environ 3 kilomètres au sud du temple de Prambanan. La population locale lui a donné ce nom d'après Boko, un roi légendaire, père de la princesse Lara Jonggrang, dont les habitants de la région on donné le nom à la statue de Durga (divinité hindou) dans le principal sanctuaire de Prambanan.
Le site s'étend sur 16 hectares et deux hameaux, Dawung et Sambireja, dans le village de Bokoharjo dans le territoire spécial de Yogyakarta. Et contrairement à la plupart des sites archéologiques de la région, qui sont des vestiges d'édifices religieux, Ratu Boko semble avoir été un lieu de résidence, bien qu'on n'en connaisse toujours pas la fonction exacte.

A notre arrivée sur le site, un point culminant à une altitude de 196 m, nous apercevons un petit pavillon d'où on a une vue panoramique sur Prambanan et les temples alentours, avec le volcan Merapi en arrière-plan.
Après avoir bien observé le paysage et pris quelques photos, nous montons les marches restantes pour nous rendre sur le site précis du kraton.

La structure du site est divisée en différentes terrasses, séparées les unes des autres par des murs et remparts de pierres. On y accédait en gravissant un chemin escarpé le long de la pente nord-ouest du plateau (dans la direction de Prambanan). Les restes structurels de la terrasse de Ratu Boko sont paseban (pavillon de réception), pendopo (le hall d'audience) and kaputren (les quartiers des femmes). On peut également contempler le complexe de piscines adjacent au pendopo. 2 "grottes" artificielles, supposées avoir servi à permettre l'isolation requise pour à la méditation, se trouve légèrement isolé dans le nord du site. L'une est appelée Gua Lanang (grotte mâle) et celle plus basse Gua Wadon (grotte femelle).


Nous revenons ensuite au niveau du pavillon, pour descendre les escaliers tous proches...pour une courte randonnée d'environ 1h à travers quelques petits villages, puis jusqu'à rejoindre le temple hindouiste de Prambanan.
Juste à l'entrée du premier petit village se trouvait une sorte de petit kioske, dans lequel maman a acheté des crayons, bonbons, et ballons... puis nous les avons distribués à quelques enfants qui commençaient à nous tourner autour. Et avons fini notre distribution dans un orphelinat où vivaient plusieurs enfants orphelins du fait d'un tremblement de terre. L'indonésie est malheureusement très sujette aux séismes!!!
En continuant notre chemin, nous finissons par atteindre une route, traverser un deuxième village, puis traverser une voix ferrée pour atteindre les abords de Prambanan.

Là, suivant la décision de la majorité, nous optons pour aller manger avant la visite. Le guide nous conduit donc dans un restaurant plein de cachet. Nous y pénetrons en suivant un couloir de bambous, et descendant un escalier, pour atteindre une sorte de balcon terrasse, ayant pour seul vis-à-vis de la verdure, nous isolant tout à fait du reste du monde pour le temps d'un rapide repas avant la tant attendue visite de Prambanan!
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: