L'art communiste vietnamien

Trip Start Nov 29, 2004
1
31
121
Trip End Jul 08, 2009


Loading Map
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Vietnam  ,
Monday, October 17, 2005

Propaganda

De l'expérience que nous en faisons au Canada et possiblement dans la majorité des pays occidentaux, les affiches sont, pour la plupart, publicitaires ou promotionnelles i.e. qu'elles promeuvent l'utilisation d'un produit ou vous invitent à assister à un spectacle. Nous sommes donc baignés dans une constante stimulation publicitaire qui a pour but de créer le besoin, de nous faire dépenser et ultimement de faire rouler l'économie.

Ici dans la République Socialiste du Vietnam, les affiches sont d'abord et avant tout propagandistes i.e. qu'elles promeuvent le système politique dans lequel les gens vivent, tentent de les convaincre que c'est la meilleure option politique et ultimement les encouragent à appuyer le parti en place afin que perdure le socialisme. Les affiches publicitaires sont à tel point minoritaires qu'on oublie presque qu'elles existent, elles se perdent dans cette marée de messages arborant la faux et le marteau, symboles incontestables du socialisme. Ainsi sommes nous baignés dans une constante stimulation, entendre se faire laver la tête, qui nous rappelle que le socialisme est encore en 2005 le système politique le plus adéquat, qu'il existe depuis 60 ans au Vietnam et que le pays a été enfin libéré des colons il y a 30 ans...du moins pour les Vietnamiens du Nord, ceux du Sud ne le voient pas nécessairement comme une libération.

Mais cette vision du pays, vue par les affiches, il semble que les touristes et les expats en soient plus touchés que les natifs. Nous avons demandé l'aide de quelques vietnamiens pour nous traduire les messages véhiculés par les affiches, et nous avons constaté leur ignorance totale (oui, totale) du contenu. Et pourtant, comme nous, ils les voient tous les jours car elles sont partout et elles sont grandissimas. Nous avons même perçu un certain agacement à nous les traduire. C'est à se demander, à la façon du publicitaire, qui est le public cible de ces campagnes idéologiques? Et comment arrive-t-on à joindre son public, quand on n'ose même pas la représentation photographique mais simplement le dessin? N'a-t-on pas remarqué encore que la masse du pays est sous la barre des 30 ans d'âge? Qu'ils regardent des films? Qu'ils surfent sur Internet? Qu'ils sont de plus en plus technologiques? En tout cas, en ville, on peut l'affirmer, leur campagne ne marche pas!!!

Nous achevons bientôt une année au Vietnam, nous avons donc presque couvert tous les mois d'une année et nous observons, bien que notre connaissance de la langue vietnamienne soit bien précaire, que les affiches apparaissent dans le paysage en fonction des dates importantes qu'a vécu le pays pour se prendre en charge et être enfin libre. C'est peut-être pour ça finalement que les Vietnamiens ne les voient plus puisqu'elles reviennent année après année. Parmi les dates les plus importantes citons le 30 avril, Jour de la libération et le 02 septembre, Fête nationale des Vietnamiens. Il y a aussi le jour de l'anniversaire de l'Oncle Ho, le 19 mai, le père de tous les Vietnamiens, l'initiateur de ce grand projet politique.

Les textes sous les photos vous donneront plus de détails.

Bye!

Marc et Richard
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: