Semaine1: les nouvelles détaillées!

Trip Start Apr 30, 2010
1
3
19
Trip End Jul 30, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Senegal  , Thiès,
Saturday, May 15, 2010

30 avril, jour 1 : Départ de Montréal

1er mai, jour 2 : Escale au Maroc ou le développement de la patience

Après un atterrissage tout en douceur contrastant avec des turbulences plutôt fortes pendant le vol (surtout au-dessus de l'océan), nous sommes finalement arrivés au Maroc pour une escale de douze heures. Cependant, cette escale nous a paru pour la plupart beaucoup plus courte en raison des moments d'attente très nombreux. Dans l’avion, j’étais assise à côté du hublot (à ma droite) et d'un homme marocain très jasant, mais fort sympathique à ma gauche. J'ai pu dormir un tantinet, mais comme beaucoup d'enfants pleuraient et qu’il y avait pas mal de turbulences, ça a été un peu difficile de fermer l'oeil. Mais cela m a permis d admirer la lune qui était si belle sur l'océan !

A notre arrivée à l'aéroport, nous avons du patienter pendant ce qui m a semblé un très long moment pour avoir notre chambre d'hôtel. Mais j'étais encore toute heureuse d'être descendue de l'avion sur la piste et d'avoir pu admirer notre Boeing 767-300. Après avoir obtenu notre laissez-passer pour la chambre (rempli à la main par un monsieur très relaxe), nous nous sommes dirigés à l'extérieur pour prendre notre seconde deuxième bouffée d'air africain : un mélange de parfum de fleur sucré sur un fond d'humidité. Nous étions pour la plupart debout dans la navette, avec plus ou moins de poignée pour se tenir. Mais comme le disait le chauffeur « Oui ! Oui ! Ça rentre ! Pas de problème ! à l'hôtel, encore l'attente pour la chambre. Nous pouvons finalement accéder à notre cambre pour un petit somme bien mérité et fort agréable malgré le bruit des voitures et du train à proximité. Nous sommes ensuite allés nous étendre sur le bord de la piscine extérieure pour nous y tremper les pieds. Ensuite, c'est reparti pour l'aéroport après une première demande en mariage en sol africain.

A l'aéroport, nous sommes passés à travers un premier contrôle de sécurité, puis un second où la brosse de ma pompe à eau a fait sonner la machine à rayons X. Nous sommes ensuite passées à travers le vaste (et somme toute très propre) aéroport Mohammed V pour ensuite nous asseoir pour attendre (encore!) notre embarquement juste à côté d'un fumoir pas du tout fermé, donc d'un nuage de fumée à l odeur de Gauloises et de cigare. Nous embarquons dans l'avion à même la piste sous une nuée de martinets (et donc probablement d'insectes). Au loin, on pouvait apercevoir des aigrettes et des ibis blancs voleter de branche en branche.

Dans l'avion vers Dakar, j'étais assise à côté d'un sympathique homme venant de Nice qui possède une case dans la région sénégalaise du Siné-Saloum. J'ai pu faire une courte sieste avec un "cache-yeux" (pensée pour Dré) avant de me faire réveiller par d'autres turbulences. Dehors, il faisait si noir qu'il m'était impossible de voir l'aile, malgré le fait que mon hublot était situé juste au-dessus. Seul le clignotement à intervalle régulier du feu rouge nous confirmait que l'aile était toujours bel et bien là. Il faut dire que les lumières doivent être rares dans le Sahara que nous survolions…

La descente vers Dakar s'est bien passée. Il est impressionnant de voir à quel point des maisons se trouvent près des pistes: l'avion nous donnait vraiment l'impression de les frôler. Les gens qui y habitent doivent avoir une bonne tolérance au bruit… Dans l'aéroport, tout s'est passé rapidement. La première toilette (pas rassurante ni ragoûtante), le contrôle de sécurité  à côté duquel une chatte allaite ses bébés… mais surtout la première bouffée d'air sénégalais: chaleur et humidité (il faisait un bon 25° humide… à 11h pm!) En sortant, nous avons retrouvé un des responsables de Mer et Monde dans la cohue des gens qui nous proposent de transporter nos sacs, d'échanger nos dollars canadiens, de prendre un taxi… Nous montons dans un bus pour nous rendre aux locaux de Mer et Monde pour une nuit reposante malgré la chaleur et l'humidité.

2 mai, jour 3: Dakar, aux locaux de Mer et Monde

Ce jour-là, nous avons  appris dans quel village nous serons pour les prochaines semaines. Je logerai à Bapate, quartier rustique du village de Pambal. On y parle le sérère lala (mon livre wolof me servira sans doute plus tard…) et je serai dans la famille de Martin Tine et Marie-Jeanne Faye. Je serai la stagiaire de monsieur Latyr Sene au CEM de Pambal, l'équivalent de l'école secondaire là-bas. Vu l'éloignement du village (autant sur le plan géographique que des communications), il me sera difficile de donner des nouvelles pendant les prochaines semaines. Mais, ne vous inquiétez pas: pas de nouvelles, bonnes nouvelles!

Chronique ornithologique: j'ai pu observer des tisserins de très près, plusieurs rapaces (dont quelques vautours), des calaos, des pigeons très colorés et d'autres volatiles que je n'ai pqs pu encore identifier…

4 mai, jour 5: Bapate (Pambal)

La chaleur était très intense! J'ai pu faire la vaisselle avec ma petite sœur Josephina. Elle est si mignonne! Je suis arrivée hier dans ma famille en milieu d'après-midi, juste après le dîner. Je me suis assise sur la natte avec ma famille, j'ai bu du thé sucré et j'ai rencontré beaucoup de gens du village. C'était un peu dur, car je ne comprenais presque rien. Ma mère comprend peu le français et le parle encore moins. J'ai cependant pu me débrouiller par signes et avec les enfants qui parlent plutôt bien le français, langue apprise à l'école. Malgré la barrière de la langue, tout le monde est si accueillant! Mon "bo" (papa en sérère) m'a officiellement baptisée Fatou Tine. Ce sera mon nom au village! Déjà, tous les enfants crient "Fatou! Fatou!" quand ils me voient… Ma famille est très protectrice et très accueillante. Je ne suis pas inquiète le moins du monde et je vous garantis que vous n'avez aucune raison de vous en faire!

5 mai, jour 6:

Hier a été un peu difficile… J'ai été au CEM pour la première fois. Mon maître associé semble très gentil et aidant. Mais je dois dire que j'ai un peu paniqué quand j'ai non seulement appris que j'enseignerais les maths en 3e année (la dernière année avant le lycée, donc la plus avancée) mais aussi… la science physique regroupant chimie et physique pour le même niveau et le niveau précédent.  Mes bêtes noires! Surtout que notre formation en adaptation scolaire ne nous montre pas à enseigner des notions aussi avancées… Au retour du CEM, j'étais vraiment stressée, et je me demande encore parfois si je serai capable de relever le défi. Parce que pour moi, c'en est tout un!

En après-midi, j'ai montré mon album-photo à ma famille… ça m'a fait encore plus réaliser que je m'ennuie tellement déjà! Je me suis aussi fait tresser les cheveux par Fatou, ma tante de 15 ans! Ici les liens familiaux sont un peu compliqués… explications au retour! Je ne sais pas si je trouve ça joli, mais c'est certain que c'est pratique! Pour me faire plaisir, mon "bo" m'a acheté un Coca-Cola en surprise. Ça faisait un peu bizarre de boire ça ici alors que l'électricité ne se rend même pas dans la partie du village où j'habite… Nous avons pris le souper sous les étoiles, comme c'est la tradition ici. J'ai aussi pu appeler Mathieu et ça m'a fait un bien fou (je t'aime chéwi!)!

6 mai, jour 7:

J'ai révisé mes statistiques entre les cours… C'est loin tout ça! Je travaille fort en tous cas… Le niveau des élèves est fort ici. Au retour du CEM, j'ai pilé les arachides (oui oui! Avec le pilon et le mortier!). Un homme est aussi venu me demander de l'argent… parce que je suis blanche. Mais ma famille s'occupe bien de moi et lui a dit de s'en aller. J'étais un peu mal à l'aise… J'adore ma famille et participer à leur quotidien! Je ne pouvais tomber dans une meilleure famille! Note gastronomique: la  nourriture est excellente! Je vais essayer de revenir au Québec avec de meilleurs talents culinaires…
Slideshow Report as Spam

Comments

Soeur on

Hello!

Dis donc, je te manque de peu (je suis matinale ce matin): on devrait se donner rdv pour une tite séance de chat la prochaine fois!

Hahaha! Une première demande en mariage? Déjà? Ça c'est rigolo!

Tes commentaires sont très représentatifs, c'est tordant: tu parles d'oiseaux, de la sorte d'avion que tu as pris et de bouffe! Claaaassique!

Pour l'album de famille que tu as montré, j'espère que c'était une photo "montrable" de moi que tu as mis dans l'album!

Dis donc, ça doit pas être évident de se faire "spotter" parce qu'on est différent... mais avec tes tresses, tu passeras peut-être plus inaperçue (je veux ABSOLUMENT voir une photo de toi avec ces tresses)!

Bien heureuse de lire que tu as une famille extraordinaire! Ils te nourrissent bien? Hourra! Ils sont beaucoup et sympas? Re-hourra!

Pour l'enseignement, je suis sûre que ça va bien se passer. Et je suis sûre que ton maître saura t'aider. Et à ton retour, tu pourras faire un doctorat en maths!

Contente aussi de voir que tu prends la peine d'appeler Mathieu si tu en as besoin... j'ai hâte d'avoir le mien, ma fête s'en vient! Hourra!

Tu t'ennuies de nous? On s'ennuie ici aussi beaucoup. La preuve: je commence peut-être à casser les oreilles des autres moniteurs au Cap quand je spotte un oiseau et que je dis: "Je sais pas c'est quoi! Mais Goglu saurait..." Au fait, il y a plein de chardonnerets cette année, les carouges sont là et je crois bien avoir revu nos orioles d'il y a deux ans!

Prends soin de toi! Bois du thé sucré! Envoies-nous une photo de "Fatou Tine avec tresses"... et amuses-toi!

Soeur xxxxx
PS: Les Habs ont gagné contre Pittsburgh... on va jouer dès demain contre les Flyers... pas sûre que ça t'intéresse en ce moment vu que y'a tellement d'autres choses qui se passent pour toi, mais si tu veux éduquer ta classe sur le hockey, ben voilà, tu peux leur donner les dernières nouvelles dans ce domaine!

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: