Colombo, retour au point de départ

Trip Start Oct 17, 2009
1
67
119
Trip End Jul 31, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Mrs Padmini Nanayakkara's Guest House

Flag of Sri Lanka  ,
Friday, April 9, 2010

Après ma petite tournée dans différentes régions du Sri Lanka, j'ai repris la direction de Colombo pour terminer mes derniers jours dans ce pays.

Jour 171:

Un peu plus chanceux que la veille, la température était plus favorable pour profiter de la plage, mais le soleil combiné à l’humidité ne m’a guère aidé pour m’étendre sur le sable. Par contre, j’ai profité de la terrasse de l’hôtel avec vue sur la plage pour lire un peu, car mon chauffeur doit passer me prendre seulement vers les 2 :00pm. Malheureusement, ce n’est pas mon chauffeur initial, mais un de ses amis qui va passer me prendre en passant. Bref, il est arrivé 90 minutes en retard car il y a eu des complications avec ses anciens clients pour trouver leur hôtel et qu’il y avait plus de trafic que prévu.  Cela s’explique en grande partie en raison des élections nationales.

Une fois assis dans le véhicule, la jasette avec ce dernier fut intéressante car avec mes redoutables questions « cul-de-sac », j’ai compris un peu plus la business du tourisme et les agences. Vraiment, les 100km qui nous séparait de Colombo fut court malgré que cela a pris plus de deux heures. Contrairement à mon arrivée, j’ai opté pour un autre guesthouse pour mon retour à Colombo. Religieusement, j’avais été voir avant de quitter pour ma tournée, et la dame était fort sympathique. Par contre, la chambre que je devais avoir (il y en a seulement 3) avait été donné à une autre invité. Bref, au lieu de me ramasser au « penthouse » du garage, j’ai une chambre à l’entrée de la maison. Question de me mettre à jour dans l’actualité, j’ai fais peu d’internet. Je m’attendais à une ville un peu agitée avec les élections (des rumeurs circulaient que ça chaufferaient dans certains secteurs), mais le tout c’est fait dans un calme déconcertant.

Jour 172 :

Sans perdre de temps en me levant (j’avais mis mon alarme à 7 :30am), je me suis dirigé à pied au bureau de visa de l’Inde. Si vous vous rappelez bien, j’ai du faire une application au Sri Lanka car à Singapore c’était impossible. Après une fouille en bonne et dû forme de mes supers agents de sécurité ayant la stature de « bonhomme allumettes », j’ai laissé mon passeport pour obtenir le visa. Je dis laissé, car je dois repasser en fin de journée le récupérer. Donc, pas question de manquer le rendez-vous de 4 :30pm pour récupérer mon passeport.

Je suis revenu au guesthouse pour manger le petit déjeuner dans le jardin. Vraiment, quelque chose de simple comme repas mais en compagnie de Madame Padmini Nanayakkara (la propriétaire) qui est sri lankaise et qui a appris le français pour le plaisir. Comme c’est vendredi  et par surcroit le lendemain des élections, plusieurs sites (Ex. Musée)sont fermés ainsi que tout ce qui est relié avec le gouvernement. Je me rabats au Galle Face Hotel pour une deuxième fois pour profiter du « Veranda Bar » ou bien la terrasse. Je ne sais pas ce qui se passe, mais encore une fois, pas d’alcool à cause que c’est le lendemain des élections. Par contre, j’ai retrouvé mon serveur de ma première visite qui m’a reconnu et qui m’a demandé avec son petit sourire: « What type of juice for you today ? ».

Après deux semaines dans ce pays, je n’ai jamais vu autant de journées fériées (Ex. lors des pleines lunes, le nouvel an bouddhiste – presqu’une semaine d’activités, les fêtes, et…). Mon passage fut malgré tout récompensé en rencontrant « L’homme » de la place. Je pense que le mot « Face » dans le nom de l’hôtel a été ajouté grâce à ce monsieur, qui s’appelle Hattan. Avec ses 80 ans et ses 5 pieds, il joue un rôle protocolaire pour l’hôtel car il a pris sa retraite il y a plusieurs années. Sa nouvelle fonction : se faire photographier avec les touristes avec son habit (une autre job que j’aimerai faire). Une vraie attraction et je dirais même, une vedette internationale pour se faire prendre aussi souvent en photo – un vrai mannequin. Il a tellement de « pins » sur le torse de son habit, que je pense qu’il doit se balancer par l’arrière pour être capable de se tenir droit. D’ailleurs, si vous prenez un guide de voyage ou une brochure du Sri Lanka, c’est sûr que vous allez voir sa « bette » en première page ou représentant l’hôtel qui est une institution à Colombo.

Fin de journée, je suis au bureau de visa, j’attends qu’on m’appelle pour récupérer mon passeport et le fameux visa. Délivrance ! J’ai mon visa pour une période de 3 mois. Après autant de procédures et de complications, je vois enfin la lumière au bout du tunnel. Comme il y a toujours un risque de refus, il était clair que j’avais déjà opté pour un plan B en sortant du Sri Lanka. Direction, le Népal !
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: