Brisbane, Brisbie ou Bris Vegas

Trip Start Oct 17, 2009
1
12
119
Trip End Jul 31, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed

Flag of Australia  , Queensland,
Monday, November 30, 2009

Bonjour à tous,

Je me permets de vous faire une autre petite minute techno… Comme vous le savez, mon blog comporte plusieurs photos du voyage (heureusement, je me limite à quelques unes). Certains d'entre vous n’avaient pas remarqué qu’au-delà du titre de la photo, il y a aussi parfois un commentaire pertinent ou non-pertinent s’y rattachant. Rien de plus facile : cliquez sur une des photos de la page principale (ce qui va concrètement l’agrandir) et par la magie de la technologie, vous verrez apparaître un commentaire au bas. Par la suite, il suffit de défiler les autres photos avec une des flèches situées sur les côtés de la photo.

Jour 42 :

Je pense que j’ai omis de vous parler de mon voyagement entre Hervey Bay et Rainbow Beach de la veille. Cette dernière ville (je dirais plutôt endroit perdu) est un arrêt obligatoire avec l’itinéraire de mon bus et est seulement un voyagement de 90 minutes.  Bref, le bus est arrivé 3 heures en retard (en raison de problème mécanique durant le trajet de jour) et le nouvel autobus de remplacement, dont je me suis empressé à me placer en avant pour avoir le plus d’espace pour mes jambes, avait une alarme sonore (son assez strident, merci) qui a crié tout le long du voyage. Bref, j’étais content d’arriver à Rainbow Beach jusqu’au moment que je me suis aperçu que ma chambre était à côté du bar. Le comble a été que c’était la soirée Karaoke : Imaginez-vous les chanteurs (les chanteuses aussi) criant dans le micro, dans un anglais discutable et surtout sous l’effet de la boisson. Pas besoin de vous dire que si cela aurait été des auditions d’American Idol, Simon aurait lancez des regards de désespoir et probablement, Paula se serait mise à danser en frappant des mains…

Après un avant-midi de route, je suis arrivé en plein centre-ville de Brisbane pour faire mon check-in. En passant, je vous ai rarement parlé de mes hostels, mais j’aime bien la chaîne Base (ou X Base) qui sont généralement super avec des tiroirs dans les chambres pour barrer nos choses. Cela m’évite d’utiliser mon portable comme oreiller et de mettre mon appareil photo au cou – on s’entend, je dors l’esprit un peu plus tranquille. Après une longue marche pour faire une reconnaissance des lieux (en passant, je me suis régalé des sushis à 2$ du rouleau – pas la tranche, mais bien le rouleau complet), j’ai fais une petite épicerie et visionnez un film « niochon » avec Harison Ford – Firewall (Avec l’âge, on ne peut pas dire qu’il s’améliore dans ces choix de scénario). De retour à ma chambre, j’ai retrouvez mes deux « loques » humaines dans leur lit avec leur ordinateur (À chaque fois que je suis arrêté à la chambre durant la soirée, ils étaient là). Vers minuit, je me suis permis de fermer la lumière suite à leur accord - car je suis un pacifiste avant tout. Croyez-le ou non, je pense que le dernier ordinateur fermé fut vers les 3 heures. Eux autres, ils bronzent à l’écran cathodique…

Jour 43 :

Grosse journée en perspective, car c’est vraiment la seule que j’ai pour visiter cette ville. Après un bon café Starbuck’s (ne riez pas, j’ai tellement bu de la merde que je place le Starbuck’s sur la « top list » des cafés), je me suis dirigé au City Hall pour prendre quelques photos du haut de la tour de l’horloge. De plus, je me suis acheté la passe journalière de transport en commun (5,80$) qui permet de me promener en bus, en train et en ferry (Excellent choix considérant que j’ai fais au total 8 trajets). Donc, un arrêt au sommet du Mont Coot-Tha, visite du Brisbane Botanic Gardens et retour au centre-ville. Ensuite, j’ai fais le trajet en Citycat (ferry) sur la Bisebane River d’un bout à l’autre mais en arrêtant au terminal Bretts Warf (le cours d’eau est comme un serpentin au sein de la ville ce qui rend le trajet fort intéressant). De là, j’ai pris un bus pour aller au réputé Breakfast Creek Hotel pour prendre quelques bières avec un excellent steak. C’est un des plus vieux pubs de l’Australie et il est reconnu comme l’un des meilleurs steakhouse. Bref, tu choisis ta pièce de viande dans le comptoir, tu attends qu’on te vibre ta paget et tu vas chercher ton steak comme à la cafétéria, mais avec un décor beaucoup plus sympathique.

En fin de soirée, j’ai pris le bus pour revenir à mon terminal de ferry. Là, je peux vous dire que ce fut une des plus belles balades sur l’eau que j’ai fais. Avec une température idéale et une vitesse nous donnant une petite brise, j’ai vu la ville de Brisbane illuminé. C’est formidable de voir tous ces beaux condos sur le bord de la rivière et de m’imaginer que la majorité de ces gens vont au travail en ferry jusqu’au centre-ville. Quand je parle de ferry, on ne parle pas de quelque chose qui va tomber en ruine, mais bien d’un catamaran qui va à une bonne vitesse entre chaque point d’arrêt. Je suis arrêté au terminal Riverside (le secteur des affaires) et j’ai marché sur le bord de l’eau. Encore une fois, pour un lundi, les restos sont pleins à craquer. De retour à l’hostel, mes loques humaines avaient disparus (probablement aspiré par une des fentes USB de leur ordinateur) et je me suis tapé un vieux film douteux dans la salle commune – Signs. Vraiment, un autre film sans histoire avec un acteur (Mel Gibsons) qui devrait recycler sa carrière dans le cinema muet.

En dernier lieu, je veux souligner la victoire in extremis de nos Alouettes en final de la Coupe Grey. Merci à Annick et Josée-Anne pour leur photo qui confirme que nous avons bien la coupe entre les mains…
Slideshow Report as Spam

Comments

leonaallen
leonaallen on

Certains de tes commentaires m'ont faits bien rire ce matin. Je ne te savais pas aussi comique mon cher neveu. Toujours aussi agréable et intéressant de te lire.

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: